BIONICLE RPG

Découvrez un univers nouveau, choisissez votre personnage. Et rédigez votre histoire. Les Mondes n'attendent que vous. Faite vivre le monde de BIOLOGICAL CHRONICLE
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Jeu 31 Jan - 2:13

PROLOGUE DU RP. [ Tous membres autorisés, Tout scénarios acceptés, niveau requis de RP : Bon. Vous pouvez dire ce que vous faisiez au moment de l'accident et de l'attentat. Vous pouvez dire si vous venez aider vos amis ou non. Vous pouvez approfondir l'idée. Découvrir les quartiers de recherches également. Amusez-vous]

Gravé pour l'éternité. ( musique )

Il fut un temps ou les légendes naissaient. Il fut un temps ou le soleil pouvait renaitre de son éclat la nuit. Un temps ou la lune pouvait rayonner, et ou les mondes pouvaient cohabiter.

A présent on appelle ce temps, le passé.

Le récit qui va suivre ne raconte ni l'histoire d'un héros, ni l'histoire d'une nation. Ce récit raconte l'aventure la plus extraordinaire que l'univers ai pu connaitre en 10 ans de vie mouvementée et robotique. Et si cela vous parait insensé, ou si vous pensez qu'il s'agit d'un tissu de mensonge. Sachez que j'y ai participez activement.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Ryooo. Humble serviteur de l'univers. Et ce que je m'apprête à vous raconter, n'est pas digne d'un héros solitaire, non. Mais il est à la hauteur de la renommée de tous les héros qui m'ont aidé à vaincre un chaos des plus total, il y de cela dix années.

A moins que vous ne soyez un néophyte, vous avez du entendre parler de Spherus-magna, de Bara-magna et de Foraka-magna. Ce sont des planètes. Toutes ces planètes furent confronté il y a une dizaines d'année à un mal commun. Ce mal venait tout droit du cœur de l'univers.

Un mal si unique que je ne fut pas assez puissant pour le contenir seul.

C'est là que se débute mon récit. Au centre du monde. Dans le cosmos le plus total. Alors que j'étais en route pour une mission de courtoisie envers le Célèbre Turaga Tahu. Un très haut sage de spherus-magna...

Et je vous propose donc de vous plongez dans ce qui fut, mon présent. Notre présent. Et ce qui détermina la vie de nombreuses personnes.



~~~11 ANS AVANT LE BASCULEMENT DE L'UNIVERS~~~
-Ryooo ? Ici Strakk. Le Cracheur de Feu est en approche, je répète, le Cracheur de Feu est en approche.

Le Cracheur de Feu était le nom d'un immense vaisseau de croisière. Strakk avait garder sa pointe d'humour et n'oubliait pas d'ajouter des souvenirs de ses combats passés dans le présent. Il se souvenait de certains détails d'une ancienne bataille menée avec le brave et surpuissant Knigthmare. Il décida donc de baptiser le nouveau vaisseau galactique des Protecteurs du Bien " Le cracheur de feu", alors qu'il était un guerrier de glace.
Si l'imposant vaisseau était là, c'était parce que Ryooo allait devoir signer un traité de paix avec Tahu, afin que les tribus de Bara-magna et d'Aqua-magna puissent partager des ressources, sans avoir à combattre dans une arène comme le voulait la tradition de Bara-magna. Cette tradition fut rompue à bord du Cracheur de Feu rapidement.

J'étais si fatigué que mes muscles tiraillés ne demandait pas mieux qu'une bonne couchette moelleuse pour s'endormir avec moi dans le calme le plus paisible de L'espace.

Vrrrrr.
Vrrrrrrrrr. Vrrr. Vrrrrrr. Vrrrrr.

C'était sans doute Aislinn qui m'envoyait un message. J'étais heureux d'avoir de ses nouvelles et donc enlevais la sécurité de mon transmetteur sans faire attention. Mais le message n'était pas un mot gentil. C'était une lettre de recommandation. Une demande d’arrimage arriva dans les haut parleurs du vaisseaux juste après avoir reçu le message sur mon transmetteur. Une flotte composée de Trois vaisseaux spatiaux souhaitait rentrer en contact avec nous. Ce n'était vraiment pas le moment. Le voyage et le blabla avec Tahu m'avait épuisé. Je pris soin de refuser la demande
du message et d'ajouter que s'ils voulait vraiment nous rencontrer ils attendraient demain matin.

Je n'avais pas prévu recevoir le lendemain un gros coup de crosse dans l'estomac en guise de réveil.

Deux soldats, Visiblement génétiquement modifiés me portèrent par les coudes jusqu'au pont central ou tout mon équipage était emprisonner.

-Dite moi que c'est une blague ? lâchais-je en haussant un sourcil.

Le soldat sur ma droite pencha la tête vers moi et répondit avec une voix tellement neutre qu'un robot aurait fait de même.

-On . ne . blague . Jamais. Chez . Terindustry.

Terindustry ?

Mais qu'est ce que c'était encore que ce charabia. Il y avait même pas 46h j'étais dans mon lit avec ma femme. Et voilà qu'après un banal traité avec le Turaga le plus relou de toute la côte Est de Mata-nui je m'étais fait avoir par des robots pirates du nom de .. Terindustry. Mais à quoi ça rimait..

-Qu'est ce que Terindustry ?

-Vous . n'avez . Pas. Le. Droit. de . PAr . Lez. C'est Réserver au Chef Suprême et Maitre du Monde.

Nouvel haussement de sourcil.
J'étais bien placé pour savoir que même un fou comme Tericarax mon plus grand ennemi n'allait pas jusqu’à s’appeler " Maitre du Monde". Et le dernier à l'avoir fait était un mégaloman du nom de Fallen qui avait dégringolé de son statut de super guerrier en minable prisonnier à IPI.L'Iron Prison Island comme disait les journalistes et chroniqueurs du 24h Korinax TV.

J'étais donc un genou au sol, affublé de deux pantins à la poigne de fer, face à mon équipage avec des ballions et enfermé avec des minis champs de force autour du corps.
D'ailleurs ça faisait ressortir les yeux bleux de Strakk. Je lui fit la remarque par Télépathie, et Laissant le canal ouvert, je pu l'entendre répliquer sauvagement :

*C'est pas le moment ! Dégage nous tout ce fourbis et ces ramollos d'mon vaisseau. *

*Les ramollos ont l'air plutôt efficaces*

*La chance du débutant*

* Ah et..*

Je ne pu terminer. Un horrible son explosa ma tête en de millions de morceau distincts

-Ryooo !

Le temps que ma vue redevienne normale et s'habitue au forte lumière blanche du pont principal, un homme, plutôt agé était apparu devant moi, en hauteur à trois marche de nous.

-Ryooo ! Je suis si fier de toi ! Tu a s toujours été un exemple pour moi.

Ruminant un sourire, je répondis fermement.

-Ah oui? Puis-je savoir pourquoi j'ai été frappé et pourquoi mes amis sont ainsi ligotés?

-Oh ! Très chers. Ne t'en fait pas. C'est un détail. Un tout petit détail.

Il s'approcha et hurla devant mon nez.

-UN MINUSCULE détail.

Je pense que cet homme n'avait pas totalement compris le sens du mot tranquillité. Il était nerveux , agité et convulsé de nombreuse manière. Ses bras bougeaient parfois en un éclair à droite ou à gauche.
Après tant d'aventure vécues, ce genre d'individus ne me faisaient pas vraiment de l'effet. D'ailleurs j'eus rapidement la situation bien en main. Un coup à droite, un coup à gauche. Une roulade. Un fouet d'eau claquant les jambes du Savant fou, une esquive à droite une prise d'arme à feu, et je tenais en joug l'individu tremblotant et hurlant de folie qui avait pris d'otage mon vaisseau .

Une petite respiration plus tard j'eus une pensée pour toute l'action qui aurait pu se produire si le savant fou avait été Tericarax. Mais, comme ça n'était pas le cas, j'eus un petit soupir de dédain envers cet idiot, " Patron de Terindstry".

Après un appel passé à Iruini, une cohorte de Soldats et de toa débarquèrent en force , nettoyant les pirates génétiquement modifiés et mettant Terindustry en prison.
Je fus soulagé de l'ironie de l'aventure et proposait à tout le monde un départ imminent pour retourner chez nous. Ce qui se déroula sans le moindre encombre. Nous rentrâmes vite dans nos cités respectives. Pour moi ce fût à Metru-nui, ou m'attendait Aislinn.

http://www.youtube.com/watch?v=4Vepu8y_u2I

Avec le temps, l’impression que l'on se renvoie à soi même n'est jamais pareil. Je savais que j'avais changer. Et j'avais le besoin en moi de retrouver cette vitalité et cette action , ce sourire et ce guerrier que j'étais autrefois.
Cette aventure avec Terindustry m'avait laissé de marbre. J'avais même eut un soupçon d'orgueil. Comme si tout ça, c'était trop simple. comme si plus rien n'avait d’intérêt. Plus personne n'était du niveau du " Grand Ryooo".
Et pourtant, j'avais encore sur moi la trace de la crosse du fusil du soldat. Elle me faisait mal. Et résonnait comme une profonde blessure en moi même.

Le souffle de la nuit porta loin mes pensées, sans doute trop loin. Et ce fut une semaine difficile pour tout l'équipage. Au retour, les médias parlait beaucoup de mon action " vive et précise". Du " Héros qui avait sauvé son équipage". Et aussi du " Le Cracheur de Feu ne s'éteindra pas". Strakk racontait l'histoire en rigolant.

Tout ceci n'était qu'un succès médiatique sans précédent. Tous les avis étaient bon. Les gens ignoraient pourtant tout.

Ils ignoraient le coup de crosse.

Et si .. si on était pas assez prêt ? Si nous étions en vérité faible? Et si une menace plus grande arrivait et nous frappait du jour au lendemain , sans demander son reste ?
Si le monde pouvait basculer comme je l'avais fait sous un coup de crosse au réveil difficile.

Certains diraient que je devenaient plus vieux. D'autres que je suis totalement trop sensible pour comprendre la moindre chose. Qu'il fallait profiter.
Que tout était bien. Que c'était l'apogée de la victoire.

Ce jour là. Je m'en souvint. A 20h00 précise. La Chronique du Turaga passait à l'écran Vision. Les nouvelles de la journée étaient bonnes.

Une explosion gigantesque fracassa les vitre de mon salon, juste devant Aisliin, notre fille et moi. D'un coup d'oeil à ma compagne, j'enfilais mes vêtements dit " de travail". Ce genre d'armure au particule si nano-numérisé que je pouvais encaisser un gros chocs sans sentir quoique ce soit. Mes armes habituelles en main, je ne pris même pas la peine de passer par la porte pour sortir. Me contentant de courir et de sauter dans le vide en criant assez gaîment à mon habitude. Glissant sur la surface lisse du l'immeuble et bondissant jusqu'au toit suivant en planant dans l'air comme un écureuil volant, j’atterris sur le toit d'en face. Un scan rapide me permis de visualiser la zone. On avait attenter à ma famille et à moi même.
C'était un tir d'un lance missile de taille minimale. Sans perdre une seconde je repérais immédiatement la zone de lancement et je vis une silhouette partir en courant en lâchant l'arme sur le sol.

C'était vingt étages plus bas.

Mais tout allait bien. J'étais Ryooo après tout. Je ne voyais pas ce qui pouvait m'arriver de mal. Aussi, je me lançait à la poursuite de mon agresseur sans le moindre soucis. Il courait vite. Slalomant dans les ruelles. Mes cheveux dans l'air froid d'une nuit qui commençait, je ne mis pas longtemps à trouver une intersection pour attraper le bras du biomécanique qui avait tiré.

Il me lança un regard d'acier brulant et envoya sa jambe dans mon ventre. Mais sans me décourager, je répliquais lui assenant un gros coup. Tombe par terre qui veut vraiment se battre. Mais ce mercenaire aux yeux rouge n'allait rien me dire. Il n'avait pas de bouche. Son masque était dépourvu d'aération. Sa bonbonne d'oxygène protodermisée était presque vide , au fait de sa course folle avec moi. Il se pencha et grava dans le sol,avec son doigt de fer à tout épreuve dans un horrible son de métal contre la pierre, le mot " DEN".

Dans une langue commune, ça signifiait FIN. Mais le mot Den était surtout employé dnas certaines régions de l'ombre d'Atara-Magna une planète obscure. Alors mon cerveau se mit à chercher. Qui sur cet univers aurait asse de connaissance sur l'ombre pour pouvoir fabriquer ses propres..soldats de protodermis ? Et le créer à des fins personnelles?

Mon transmetteur vibra.

-Ryooo. Ce jour que nous attendions est arrivé. Rendez vous à la croisé de tous les savoirs. Je vous y attend chaleureusement. Avec du chocolat. Vous aimé le chocolat ? Non ?

Avant de partir dans cet immeuble infâme. J'envoyais un message à mes deux amis les plus proches et sensible de m'aider.

-Vantorakh. Je ne sais toujours pas écrire ton nom. Mais j'ai besoin d'aide. Knightmare. Je ne te dérangerai pas si ce n'étais pas important. J'ai un mauvais pressentiment. Rejoignez moi au plus vite. Quartier Sud de Metru-nui. Bâtiment de Recherche. La situation s'aggrave. Et je crois que..

Mon message n'était même pas encore envoyé qu'autour de moi des centaine d'explosions retentir dans tout le périmètre. Des nuages de feux s'envolait vers les étoiles.

Quelqu'un avait pris le contrôle des rues en quelques instants.
Quelqu'un avait envoyé un message.

Nous allions devoir répondre.

- ... Je crois que la Paix est terminée pour le moment les amis.


Partant au pas de course vers la zone indiquée par le transmetteur, je ne fus que quelque peu surpris de retrouver à quelques étage au dessus des nuages de la nuit un être vêtu de noir. Le bras recouvert d'un métal soigné. Les yeux ambivalents et taquins.


-Ryooo. Je suis ici , seul au bâtiment de recherche. Si vous avez convié vos amis, sachez que de nombreuses structures, dont mes deux amis s'occuperont d'eux.
Je ne veux pas vous faire attendre plus longtemps. Je vais tout vous dire, mon ami.

Je sourcillais, et glissait ma main dans ma poche discrètement envoyant la discussion à Knightmare. Je savais que ses options lui permettraient de diffuser le message à Iruini, et aux autre héros pouvant venir ici.

L'être devant moi était fin, maigre et chétif.

-Ryooo ! Je vous observe depuis longtemps. Toa. Humain. Métal . Chair. Sang. Armures . Vêtements.
Et vous savez quoi ? Lorsque vous avez arrêtez ce pauvre fou dans votre vaisseau j'ai presque été ému par votre geste si rapide. Si programmé.
Vous ne l'ignoriez pas, l'univers n'est pas plus en paix que le rahi guette sa proie pour la dévorer.
Sachez, que dans les émeutes de ce soirs, aucun biomécaniques n'a souffert. Ni humains, ou autres formes de vies. Je suis très attachez à la vie. Et mon but le plus ultime est de pouvoir ralliez cette force, de l'humain, et cette force de la machine.
Vous me suivez ?
Je veux être le créateur d'une créature mi homme, mi robot. Une invention si redoutable que même les cyborgs des livres ne seraient que des images en deux dimensions comparé à mon savoir absolu.
Je vais révolutionner le monde, très cher Ryooo.
Et je n'avais pour cela besoin que d'une chose. Une chose si infime que même vous, n'y avez pas songer.
Un programme. Révolutionant la vie, l'espèce vivante, le progrès et l'univers.
Je serais le premier être biomécanique d'une génération nouvelle. Oublions les échecs des Toa du passé. Oublions les Matoran raté qui naissent en boites. Imaginez la puissance d'un alliages parfait entre le sang et le protodermis.

Parfois la vie se résume à des actions folles. Ce type l'avait bien compris.
Il voulait re-créer une race de biomécanique.
Il s'assura d'un regard que j'étais là et marcha vers une machine. Je voulus faire un pas en avant. Mais une force inconnue me stoppa et envoya une forte douleur dans mon coeur.
Uen doleur que je n'avais pas ressentie depuis la lame de Tericarax dans mon corps il y avait longtemps.

Le savant approcha sa main d'un supercalculateur . Il y brancha une clé de stockage.

Un programme s'afficha sur un petit écran. Une barre de chargement. Les Lettre commençait à apparaitre.
T-E-R-I-C-A-R-A-X.

Ce fou avait pris les recherches de Teri' et les avait mis en mémoires.

Il s'avança et s'installa dans un sarcophage d'acier blindé en forme d'armure militaire.
Il ferma sous pression avant d'exulter dans un cri de joie sa folie.

Je ne pouvais toujours rien faire. J'étais paralysé au centre d'une pièce de théatre dramatique. J'ignorais si mes amis allaient venir m'aider un jours ou l'autres.

Mais je savais que c'était le renouveau d'une guerre certaine si ce fou lançait son programme sur ses machines.


Dans l'ombre du laboratoire, un être tenait une tasse dans le creux de sa main. On ne distinguait rien de lui. Il était grand. Et la forme d'une grande épée se discernait sur son flanc caché d'une tunique noire impénétrable. La lumière baissa soudainement d’intensité. Et une voix sèche percuta le vide.

-La plan est parfait. N'est-ce pas. Docteur.

-Oui. J'ai réussis ! Tout est parfait ! Terindustry va pouvoir vivre encore et. ..

La main froide du guerrier noir débrancha les cable du sarcophage. De grands cris quelques secondes plus tard s'entendirent.

-Maintenant lançons la révolution des B.I.O.N.IC.L.E.

Le Guerrier Noir s'efface, et la lumière revint. Au sol gisait inconscient un être qu'avaitété le Docteur. Mais qui ressemblait plus à un robot désarticulé encore en chargement.


Le robot allait-il se réveiller?
Mes amis allaient-il arriver ?
Que se passait-il et pourquoi si soudainement j'étais empêtré dans une situation aussi dramatique?

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Knightmare
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Jeu 31 Jan - 11:56

Le guerrier qui avait depuis bien trop longtemps régné sur le trône de l'univers avait décidé de prendre quelques vacances bien méritées, après qu'il ait éternellement plongé The Fallen dans du café sans sucre avant de le transférer à Prison Island. Le loup était donc allongé sur une superbe plage d'une planète agréablement chauffée par les rayons du soleil.
Knightmare sentit sa fourrure vibrer. Il avait reçu un message de Ryooo.

"15:37, quelqu'un pense à toi."

... suivi de plusieurs pages de caractères incompréhensibles, qui ne faisaient aucun sens même pour lui.
Le loup blanc se redressa, soudainement inquiet. Il était fortement inhabituel de recevoir ce genre de messages de Ryooo. Avait-il été possible qu'une partie du message se soit perdu dans l'immensité de l'espace ? Ou bien, le récepteur télépathique de Knightmare avait-il besoin d'une mise à jour ? Il en doutait lui-même...
Mais bon, l'univers était en paix, alors Knightmare n'avait aucune raison de s'inquiéter. Car il était connecté au coeur de l'univers lui-même, et pouvait sentir la moindre fluctuation qui y avait lieu. Le moindre petit déséquilibre, il le sentirait aussitôt. Le loup reposa sa tête sur le sable chaud. Ryooo aimait ce genre de petites blagues...

...

Plusieurs minutes passèrent, cependant Knightmare n'arrivait pas à détacher ce petit sentiment qu'il éprouvait. Il jeta un coup d'oeil au cosmos, comme il le faisait tout le temps pour se relaxer lorsqu'une question le préoccupait. Son sens visuel quitta ses yeux et décolla à la rencontre de l'univers tout entier. Une multitude d'étoiles, Knightmare les avait toutes comptées, et connaissait chacun de leurs noms.
Il passa en revue les merveilles de Spherus Magna, décida de regarder ce que faisait Ryooo en cette douce matinée. Sa vision électronique dessina les contours de son bâtiment résidentiel, et il y apercevait son ami de toujours par la fenêtre, assis sur son fauteuil, semblant regarder sa femme et sa fille, un doux sourire aux lèvres.

Leur petite famille semblait en paix. Il quitta leur appartement, et jeta un coup d'oeil extrêmement bref à la rue en face. Ce coup d'oeil, aussi infinitésimal fut-il, lui fit remarquer quelque chose...
Tout était arrêté.
Les passants avaient un pied en l'air, les véhicules étaient à l'arrêt en plein milieu de la route.

Il retourna en vitesse à l'appartement de Ryooo, examina en détail la scène. La petite fille portait un jouet à bout de bras, un pied seulement touchait le sol, et Aislinn avait la bouche ouverte, comme si elle allait dire quelque chose.

À ce moment, Knightmare déduisit les choses suivantes : Le message de Ryooo qu'il avait reçu était un appel à l'aide, qui avait été brouillé par une force inconnue, et son propre lien à l'univers avait été... altéré, ou dans le pire des cas, totalement rompu. L'univers était donc de nouveau en danger.
Il effectua un large saut de côté, à la seconde précise où une lame s'abattait sur lui.

Comment ?! Comment n'avait-il pas pu sentir leur présence ? C'était tout simplement impossible, il détenait le pouvoir de sentir toute chose dans l'espace, se faufiler dans son dos sans bruit était physiquement impossible. Il se mit en position de combat au quart de tour, déployant cinquante lames immaculées, et invitant un tumulte de flammes à calciner sans autre cérémonie l'entité qui l'attaquait.
Il n'avait même pas eu le temps de voir son ennemi tant il avait réagi vite, à présent il le regrettait un peu. Il devait se mettre en chemin vers Spherus-Magna au plus vite, il n'avait pas de temps à perdre avec du menu fretin.

Du moins le pensait-il.

Car le soldat qu'il avait incinéré était toujours en vie, et en bonne santé, de surcroît. Comment était-ce possible ? Knightmare en profita pour avoir un bref aperçu de son adversaire. Étrangement petit et peu imposant. Il ressemblait un peu à Ryooo. Mi-humain, mi-Bionicle ? Cela ferait un ennemi redoutable. L'assaut reprit, cette fois, les cinquante lames attaquèrent le corps du petit être, qui réussit à en esquiver certaines, mais pas toutes. Il finit par être percé plusieurs dizaines de fois, et mourut de cette façon.

Mais c'était étrange que le feu n'ait pas marché sur lui. On aurait dit qu'il était équipé d'un module lui permettant de détourner le flot de magie de la pierre d'entité. Était-ce seulement possible ?

Quoi qu'il en fut, Knightmare devait à présent partir vers Spherus Magna, le plus rapidement possible. Son apparence de loup n'allait peut-être pas suffire, cette fois. Il déploya son armure et retourna à sa forme physique de toujours : celle d'un Mécha. Il prit appui sur le sol et disparut en un instant, se téléportant vers Metru-Nui.

_____________________________
Spoiler:
 


Colors of the Heart...
Revenir en haut Aller en bas
The Gray Sun

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 20

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Jeu 31 Jan - 21:37

Une capsule noire et rouge traversait l'espace à grande vitesse, à son bord s'y trouvait "The Gray Sun", un être mécanique à l'allure menaçante. Gray était inanimé dans la capsule, une douce voix féminine se mit à résonner dans sa tête :

Je suis The White Sun, je t'aiderais moi ainsi que ma soeur tout au long de ton périple, n'ais pas peur... Tu va découvrire un endroit peuplé d'êtres merveilleux et intélligents, il t'apprendrons se que tu ne sais pas et ainsi tu te forgera... Tu va attérir dans une ville en proie au chaos, ne t'inquiète pas, ne pose pas de questions, laisse toi guider...

The Gray Sun était toujours inconscient, sa capsule se rapprochait de l'atmosphère de Spherus-Magna et elle commençait à rougir à cause de la chaleur. Une autre voix se mit elle aussi à résonner mais celle çi était moin douce mais envoutante :

Sens tu l'ombre qui pèse sur çe monde, sens tu la douce chaleur qui brule cette capsule à l'extérieur ?... Je suis The Black Sun, je serais là pour te guider dans tes actions et t'es décisions... Ton heure approche Gray.

La capsule traversa l'atmosphère et s'écrasa à Metru-Nui sur le toit d'un immeuble au centre ville, un soldat de protodermis s'approcha de la capsule mais une paroie s'ejecta sur ce dernier qui fut projeté au sol... Les yeus rouge étincelant de Gray s'allumère, il leva ses deux bras devant lui pour les contempler comme si il se découvrait puis il regarda ses jambes ressemblantes à celles d'un reptilien... The Gray Sun sortit de sa capsule et observa un moment le soldat de protodermis qui se relevait doucement...

The Black Sun : Tue le Gray, sens le plaisir que procure le meurtre...

The Gray Sun ne pouvait as resister à cette voix charmante... "Tchouing !", il sortit ses griffes rétractables et enfonça celles de sa main droite dans la nuque du soldat de protodermis, il leva le corps du soldat devant lui puis il le balança au sol... Gray retracta ses griffes et s'approcha du bord du toit...

The White Sun : Regarde autour de toi, tout est gaché par ces explosions, les personnes qui vivent içi on besoin de ton aide pour ramener la tranquilité en ces lieux, t'es griffes ne sont pas les seuls atouts que tu a en ta disposition... Tu peux parler, parler peut résoudre beaucoups de problèmes, la violence et la brutalité ne sont les seuls solutions...

The Gray Sun émit plusieurs son "robotiques" avant de dire :

Parler ?.... Parler...

The White Sun : Maintenant descant à l'étage du dessous et trouve une personne suceptible de t'aider...

Cette voix lui fesait l'éffet d'une douce chaleur au coeur, il ne pouvait pas non plus résister et s'éxécuta. Il se pencha sur le bord et descendit à quatres pattes juste en dessous en parcourant la paroie de l'immeuble, il finit par entrer en cassant la fenêtre, les humains à l'intérieurs se mirent à courir sauf une jeune femme pétrifié par la peur. Gray s'approcha et dit :

Parler.... Parler...Parler...

Mais juste après une autre voix "sortit" de son armure est dit :

N'ayez pas peur, il ne vous veut aucun mal... Il ne sait juste pas s'exprimer du moin pas encore, pouvait vous nous indiquer se qu'il se passe içi.

La jeune Humaine recula puis dit en tremblant :

Je je... Je ne sais pas, j'ai vus des explosions à travers la fenêtre, j'ai crus que c'était l'ombre qui revenait...

Merci, et avez vous besoin de quelques chose ?

La jeune femme fit un non de la tête puis s'asseya au sol... The Gray Sun pencha la tête vers la droite puis se retourna en répetant :

Parler ?.... Parler...

The White Sun : Tu vois Gray, parler peut t'aider, tu peux apprendre beaucoups de choses en communiquant.

Gray sortit de l'immeuble par la fenêtre et fit un grand saut jusqu'a l'immeuble d'en face, il y avait un autre soldat de protodermis, sans doute un éclaireur. Il entendit à nouveau la délicieuse voix de The Black Sun résonner en lui :

Au plus profond de toi, tu est un tueur né, tu sais dequoi je parle Gray, laisse t'es sens de chasseur prendre le dessus et profite de ce moment en ma compagnie.

"Tchouing !]" Gray escaladait rapidement la paroie de l'immeuble et bondit devant l'éclaireur qui épaula rapidment son fusil en essayant de pointer le mystérieux personnage qui venait d'apparaître, une fois dans sa ligne de mire il pressa la détente et The Gray Sun se prit une rafale dans le torse...

La douleur... Tu sens cette douleur, regarde le sang couler de ton torse.

Gray pencha la tête vers le bas et vit du sang blanchatre sortir de son torse.

Maintenant sens l'adrénaline et la rage monter en toi, c'est si bon tu ne trouve pas ?...

The Gray Sun se mit à quatre pattes et fit plusieurs bonds vifs pour se rapprocher de sa cible sans qu'elle ne puisse l'atteindre, une fois devant le soldat, il asseinna un coup circulaire qui désarma le tireur puis il enfonça les griffes de sa main droite dans le ventre de sa proie et enfonça ensuite celles de sa main gauche dans le crâne du soldat de protodermis... Il posa son pied droit sur le torse de la proie et poussa pour retirer ses griffes d'un coup.

Regarde çe corps sans vie avec les marques de t'es griffes dessus, c'est plaisant n'est ce pas ?.... Sache que je serais toujours là quand cette sensation se manifestera.

Gray souviens toi de ce que je t'ais dis, la violence ne résout pas tout les problèmes, ne laisse pas Black Sun te "charmer" avec cette violence...

Je je... Je ne fais qu'obeïr et me laisser guider comme.... Comme tu me l'a dis.

C'est vrai, continu, le moment viendra ou tu devra faire t'es propres choix.

PS: Si il y a un problème n'hésitez pas à me le dire ^^.


Dernière édition par The Gray Sun le Sam 9 Fév - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lokankedorara

avatar

Messages : 2664
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 19

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Sam 2 Fév - 12:15

Soleil Noir


Le soleil brillé sur Korinax …
Mais ce fut un soleil caché par la fumée, c’est ce que l’on pouvait voir sur Korinax …
La mégalopole de Spherus était couverte d’une épaisse fumée noire et peu accommodante …

Le quartier du palais était en feu … Des cadavres jonchés le sol … Les flammes dévorées les bâtiments … Même le Palais était en proies à la braise et au feu ardent ...

Une immense masse se dégageait, son envergure était impressionnante.
Plus il s’avançait mieux l’on pouvait distinguer ses traits … Une carrure imposante, une armure d’un éclat de blancheur perçant les ténèbres … Une immense lame était rangeait dans son fourreau.
« Il y a des survivants !? » Hurla-t-il à travers l’épaisse fumée …
« -Je … J’ai mal … L’explosion …
-Attendez … J’arrive … »

Le colosse se dirigea vers le lieu où avaient étés émis les sons.
Un soldat de l’armée korinaxienne, un matorans, était empalé sur une pique en métal.

« -Vous êtes en sale état …
-Sei … Seigneur Vantorahk ! Vous … Vous est-il … Arrivé quelque chose ? …
-Ma vie importe peu ...
-Au contraire ! Vous … Vous nous avez déjà quitté une fois, vous ne pouvez pas partir maintenant … »

C’était exact … Vantorahk s’était sois disant sacrifier pour sauver Korinax et même tout Spherus de la menace que représentait AV … L’autre Vantorahk … Mais la vérité était tout autre …
Vantorahk allait recevoir le coup de grâce au moment où Rahk ; la mère créatrice, une grande être qui était à l’origine de Korinax, de ses habitants et surtout de Vantorahk ; apparut, désintégrant AV et téléportant Vantorahk dans la forteresse Volkihr du Mont Kora.

Vantorahk ne sortit pas indemne du combat : un bras et une jambe en moins, le corps percé de toutes parts, armure brisée et abimés un peu partout.
C’est pourquoi le corps de Vantorahk avait été réparé par les soins de Rahk, les membres manquants avait était remplacer par des prothèses forgées dans un métal noir inconnu …
L’armure avait également était améliorée, un nouveau cœur avait été rajouté : dix milles fois plus puissant que le précédent, il amplifierait les capacités de son hôte plusieurs milliers de fois et la déflagration de cet engins serait tel qu’il anéantirait toute la région korinaxienne à lui tout seul …

Le bras noir de Vantorahk agrippa le soldat.
D’un mouvement brutal mais contrôlé, il arracha le soldat de sa pique ; ce dernier cracha un cri de douleur …


« -Il faut soigner cela … Laissez-moi faire ! »


Le seigneur de Korinax ouvrit un compartiment de son armure, il y sortit une petite seringue à injection automatique. Il la planta dans le ventre du soldat biomécanique, le sang cessa peu à peu de couler.

Le casque de Vantorahk afficha un HUD détaillé pour analyser les lieux, il constata que l’explosion avait fait d’incroyables dégâts …
Un icône d’alarme s’afficha alors, il ouvrit le message audio :

Il écouta la conversation qu’avait était retransmise par Knightmare.
Son esprit se bloqua … Il commença à enregistrer un message qui avait pour destinataire Ryooo.
« - Je … Il y a un problème à Korinax … Nous nous sommes fait attaquer à de multiple endroits dans Korgarinax par des terroristes … Beaucoup de morts à déplorer …

Il reçut un appel du centre de commandement de Spherus-Magna … Il redémarra l'enregistrement.

-C’est … C’est pire que ça … Korinax , Zakaz , Odina , Illion , Metru-nui , Karda-Nui , Stelt , … Tous … Ils ont reçu des attaques … Des milliers de morts … C’est … Une attaque de grande envergure … »

Avant de pouvoir terminer le message une autre explosion se déclencha prêt de Vantorahk et du soldat …
La détonation fut enregistrée, le tout envoyé à Ryooo …

-----------------------------------------------------------------------------


Awel dégageait un chemin à travers les blocs de murs et la cendres.
Noméa le suivait de près.


« -Dame Noméa … Vous allez bien ?
-Oui … Enfin je crois … Mais … Pour Vanto’ ? Il y a eu des nouvelles ?
-Non … J’en suis sincèrement désolé … J’espère qu’il n’est pas …
-Il m’a déjà quitté une fois … Si il meurt je m’effondrerai … implora Noméa.
-Je comprends … Il est vital pour Spherus et … Il est surtout un ami cher à nombre d’entre nous … Un leader au charisme incroyable … »


Ils se trouvaient proche du quartier du palais, entre le palais et la base militaire.
L’explosion qui s’était produite ici avait également fait des ravages, heureusement, Noméa avait été sauvée de justesse par le capitaine Awel ; car un immeuble s’était effondré après l’explosion de la bombe, sans la réactivité du matoran korinaxien, la jeune atara-magnienne se serait fait écraser sous des tonnes de gravats …

Awel essayait de se connecter à tous les canaux possibles, militaires ou civils, pour prendre des nouvelles.
Noméa dégageait un maximum de ruines pour trouver des survivants.


« J’en ai trouvé un ! Attend … s’exclama Awel.
-Qu’est-ce qu’il y a ?...
-C’est général … Il n’y a pas que Korinax qui est à feu et à sang …
-Tous ? Mais … Mais pourquoi ?! Et Atara ?!
-J’ai bien dit tous … »


Noméa s’effondra … Elle n’y croyait pas, elle espérait avoir enfin retrouvé une semi-paix avec son cher Vantorahk de retour, mais il était tout autre, des gens, des terroristes avaient préférés s’en prendre à l’univers tout entier, pour une raison qui était inconnu pour Noméa.
Une rage se mêla au chagrin de la bienaimée de Vantorahk, il était arrivé malheur à son peuple, à celui à qui elle tient, à la communauté qui l’avait recueilli …

PS : Peut être un peu trop court mais j'ai surtout essayé de faire ressentir la profondeur et la gravité des évènement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Sam 2 Fév - 14:36

http://www.youtube.com/watch?v=ulzDJrZKVXc

La vie n'est pas qu'un seul chemin.

La vie est un ensemble de routes.

Pour créer la vie, il suffit de rejoindre deux chemins.

Mais que se passe-t-il si l'on associe des mauvais chemins ensemble?

Cyborg, Animaux mutés, Plantes modifiées. Expérience sur les détenus. Recrutement de mercenaires. Implantation de micro-terrorisme quotidien.

Terindustry était le nom bouffonnant d'une société qui s'étenait depuis plusieurs année partout dans l'univers. Financée par le gouvernement de Spherus-Magna lui même. Personne n'avait fait attention à son activité. Car Terindustry ne s'occupait sur le papier que de " Consommable alimentaires, d'Ordinateurs, et de Pièces détachées". Les contrôles étaient sans doute truqués depuis un bon moment. En fait, il n'était dis nul part que cette entreprise était importante, dangereuse ou qu'elle possédait un potentiel.

La nuit n'était pas passée, que l'univers criait une douleur incompréhensible.
Ryooo l'entendait en lui même. Il avait beau être figer dans un champ de force, une raison subliminale lui faisait penser que tout ce qui se passait n'était pas du au hasard soudain d'un fou furieux.
N'importe quel Homme, Quel Matoran ou même Rahi aurait pu venir à bout de ce docteur fou avant le lancement du fichier. Ce qui intriguait Ryooo, c'était la rapidité de transmission. Le mal venait de partout. Et la raison de son immense propagation n'était vraiment pas claire.
Si le Fou avait raison, alors des millions de créature hybrides n'étaient née que pour servir les ordres que l'on leurs ordonnaient.



Dans une logique simple, la première idée aurait été d'aller à la source du problème et de changer l’ordre de la nouvelle espèce.
Mais Personne ne peut retracer un chemin. Personne n'a le pouvoir de transcender la vie. Le Cosmos, le Bel-ordre, avait été touché en plein cœur. Mais Ryooo n'avait pas asse d'information pour comprendre comment agir parfaitement pour contrer l'attaque poignante du Chaos.

En fait, Ryooo n'avait plus aucune forces. Il était abattu et confronté à la réalité d'un monde ou la moindre étincelle faisait exploser les barils de poudre que l'ennemi dressait sur le chemin de la paix.

Mais l'espoir était encore là. Ryooo avait donner sa pierre de pouvoir à Knightmare, il y avait longtemps. Donc si tout était possible pour le Chaos, tout l'était pour la Lumière. Si Ryooo pouvait récupérer l'ensemble des pouvoirs élémentaires de son passé, il pourrait reprendre le dessus avec ses amis sur l'armée des Ténèbres. Et Si Knightmare n'avait pas la pierre, il restait les pouvoirs et les forces de Ryooo. Sa forme d'humain ne lui donnait accès qu'à un seul choix de pouvoir élémentaire. L'eau. Mais il avait conserver la télépathie, la télékinésie et la force accrue dans ses gènes.

~~~

-En avant !

Les Soldats d'élites de la Lumière se déployaient et se faisaient larguez au dessus des points majeurs touchés. Ils étaient peu à avoir survécu au choc de Stelt et de Korinax. Mais les quelques soldats encore présent sur Korinax avaient réussis à rejoindre les vaisseau de transport pour aller aider les autres peuples.

Le petit groupe de survivant était mené par un Archer au masque Vert.
Les yeux tirés en arrière, et les poings serrés, il attendait patiemment que le vaisseau arrive à Metru-nui. Là ou se trouvait Ryooo.
L'individu à l'arc lança un regard aux 6 autres membre de son escouade.
C'était Lewa.
Ce bon vieux Lewa. Plus de 70 ans. Aucunes rides. La forme d'un débutant, l'agilité d'un singe et les réflexes d'un tigre.
Sous ses airs de vieux Toa dépassé par les évènement, il avait tout de suite compris qu'une choses clochait. Et Lorsque Knightmare lui envoya les fragmentation du message de Ryooo, il se précipita pour s'armer, et aller convoquer des guerriers prêt à le suivre. L'explosion de la caserne fit trembler si fort le sol que Lewa se pressa encore plus vite.
Il arrivait déjà trop tard, un être au regard percutant lui fonçait déjà dessus sans même s'être présenter. D'un geste de lame adroit, le vieux Toa réussis à esquiver l'attaque rapide. Trop rapide. Beaucoup trop rapide, qu'il devait encore se relancer de l'autre coté pour éviter une lame pleine de sang de ses amis.
Il dut fuir avec ses soldats et ses amis vers les aérodromes pour tenter de rejoindre Ryooo. Dans ce qu'il avait appeler, une mission suicide.
Mais rien ne faisait peur à Hod. Le soldat le plus chanceux de la galaxie.
Ni aux autres recrues qui accompagnait Lewa.

~~~
http://www.youtube.com/watch?v=iWfb-c0QQs4

J'eus un sourire. Un vrai sourire. Une solution. Enfin, je n'y était pour rien. Mais une explosion rebondissante venait de désactiver le champ de force invisible qui me tenait en laisse. D'un atterrissage rapide sur la pointe des pieds, et même si j'avais déjà examiner la situation, je me remémorais tout ce que je savais.

La lumière de la pièce était éteinte. Et ça sentait le brulé. Une forme noire voletait paisiblement devant moi. Une forme en forme de flamme.
Elle ne m'adressa ni la parole, ni un geste mais se contenta d'illuminer un chemin, chemin que j'avais déjà emprunter pour venir dans ce pétrain incommensurable.

Une fois sorti du bâtiment, je retrouvais par terre beaucoup de cherchers et de personnes qui travaillaient ici. La flamèche sincitlla en bleu. Avant de souffler en harmonie à mes oreilles un son d'espoir.

" Tout n'est pas Perdu, Homme du Courage. Nous n'allons pas vous aider souvent. Mais notre cœur ne peut être protéger sans vous. Suivez votre Lumière. Guidez votre Espoir. Aidez ceux que nous ne serons jamais "

La flammèche se dissipa en fumée noir avant de s'envoler dans la nuit embrasé de la fureur et du chaos. Je ne savais pas vraiment à quoi cette apparition faisait allusion. Si c'était une amie, ou une ennemie. Mais en tout cas, elle m'avait libéré de la fournaise du bâtiment qui s'effondrait derrière moi.

* Suivre la Lumière ...*

Je n'avais même pas une arme, ni un équipement potable. J'étais en chemise et pantalon dans une nuit assez froide, ou le vent poussait les nuage de fumée de beaucoup de bâtiments et de building en feu.

Un bruit se cristallisa derrière moi. Et un cadavre robotique avec une arme à feu en main avançait l'air décidé.

Comme je le pensais.

-C'est pas mon jour !

Je me m'y à détaller avant que le machin ne vise ma tête. Et se mette à tirer partout comme un fou furieux.
J'avais beau avoir un passé de Héros. Et un présent de Protecteur de l'univers. Là seule chose à laquelle je pensais était de sauver les vies de ma famille, de mes amis et de ceux que je pouvais.

Alors on allait éviter de se faire tuer par Schwarzeneger(²).



Note (²) : Acteur Robotique cherchant Sarah Connor.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Ven 8 Fév - 17:40

http://www.youtube.com/watch?v=s1P-6XX3KPs

Partie 1 Eden

Le sang n'est pas bon. Il peux engendrer des maladies. Il peut infecter tout le corps humain. Lorsque vous voyez du sang en abondance pour la première fois, le reflex commun est d'avoir un haut le cœur. Le sang est diffusé dans le corps par le cœur. Le cœur est une pièce maitresse à la fondation d'un soldat biomécanique. Un cœur n'est qu'un organe. Il est remplaçable physiquement. Mais pas psychologiquement. La nuit allait sans doute passée un jour. Les nuits éternelles n'existent pas. Rien n'est impossible si vous y croyez vraiment.
La renaissance inattendue du fichier T , et du projet Bionicle était l'accomplissement de scientifiques cherchant à guérir l'humanité. Desservie dans une force armée obscures, voilà le travail totalement rejeté pour faire place à une mise en place d'un régime violent. Mais l'humanité avait-t-elle vraiment besoin d'être soignée? C'est pour ça qu'un Homme ne peut pas être plus puissant que quiconque. C'est pour ça qu'un Homme n'est fait que pour vivre ou survivre. Fait pour s'adapter. Il ne peux pas être assez sage, fort et raisonnable en même temps pour tracer un chemin stable.

Mais si l'on pense ainsi. Alors tout est déjà révolu.

Et je ne pensais pas ainsi.

Mon cœur battait encore comme un fou quand la rafale de balle siffla prêt de pied. Je lançais un regard désespéré au soldat sans émotions. Ce combat inégal allait être totalement injuste. Franchement.

Et si je lui faisait mal?

Ryooo plia son genou au bon moment avec un sourire, s'abaissant vers le sol. Le béton des murs vibra. Le son persistant d'une cascade d'eau qui arrivait en masse se fit entendre. Le hennissement aquatique frappa le soldat de plein dos. Mais le Cyborg avait de l'aplomb et c'était redressé frappant directement vers le cou du jeune homme.
Jouer de ses quelques pouvoirs était un luxe inattendu en ce moment de faiblesse, de la part de Ryooo. Et même si l'espoir d'y arriver était quand même persistant, l'angoisse pouvait tout aussi bien se ramener.
Le Soldat chopa la gorge du jeune-homme et le plaqua sur un mur en ruine.
Ryooo envoya l'eau s'enrouler autour sur soldat et lui fit avaler litre par litre le peu d'eau qu'il avait réussit à généré.

L'effet fut assez rapide. Ryooo sentit le corps robotique vibrer. Totalement inapte à la pression de l'eau dans le corps modifié. Corps qui éclata dans de petits morceau rebondissant. Cependant, cet insigniant combat montrait la dangerosité de ses OGM humains prêt à tout pour accomplir leurs missions.

Mission qui était visiblement de tuer la vie existante ici bas.

Sous le sourire peu réjouissant de son visage, le jeune guerrier parti en courant dans la rue déserte, découvrant avec horreur des cadavres ici et là de pauvres innocents sans défenses.

Une fillette attendait sur le trottoir. Cherchant vers le ciel.

Un groupe de trois soldat avait vu la fillette.

Ryooo allait devoir sprinter.

Les armes se levèrent.

Une ombre siffla. Et le feu crépitait déjà.

Un fossé accueilli Ryooo tenant la petite fille dans ses bras.

Elle faillit pousser un cri avant que Ryooo ne lui maintiennent la bouche avant de lui chuchoter de ne pas faire de bruit.

Les soldats passèrent.

-Que regardais tus dans le ciel ?

-Une étoile filante !

-Une étoile?

Ryooo n'allait pas demander ou était les parents de la petite. Il ne voulait pas provoquer un énorme chagrin. Et avec beaucoup de chance, l'étoile c'était Knightmare qui allait faire un peu de nettoyage , peut être , pour que les gens ou que des rescapés de la ville puissent avoir un lieu sur. Ryooo avait certes vaincu un soldat, mais les soldats devaient être simple. Et ce devaient être les prototypes. Terindustry avait du envoyer des modèle bien pire aux autres iles et continents.

-Tu as quel âge?

-J'ai 6 ans et demi msieur ! et vous ?

-Je ne dis jamais mon âge, désolé.

-Vous êtes vieux alors?

-Non ! Bien sur que non. J'ai l'air vieux?

-Vous êtes pas raser.

-T'es observatrice. Comment tu t'appelles?

-Eden . c'est quoi vous votre nom.

-Oh.. moi.. C'est Ryooo. Comme le mec qui a déjà sauvé le monde, une autre fois...mais..t'étais pas née.

-J'étais pas née ! Mais vous êtes suuuper vieux alors!

-Non. J'ai que 26 ans.

-26 ans !

-Ouais. bon...tu vas bien ? Tu n'as rien de mal? pas de bobo ?

-Vous m'avez tirez les cheveux en me poussant !

Certes..J'eus un petit soupir gentillet. Rien de mieux qu'un enfant pour vous rappelez la difficulté de votre situation mais aussi la naïveté de ce que peut être le monde.Je me hissais a bord du fossé et regardais. Personne à l'horizon.

-Allez viens. Grimpe sur mon dos.

-J'ai le droit ? Mon papa y veut pas. Y dis que c'est pas bien.

-Là , tu peux. C'est même conseiller pour tes petits pieds. Attention. Voilà ! Tiens moi bien , c'est bon?

-Ouuouuuui. Mais bougee pas.

Tiens elle venait de me tutoyez.

-Eden . Je te conseille de fermer tes petits yeux un moment. Et de très bien t’accrocher à mon cou.

Je me mis à courir doucement le dos penché pour la petite et en direction du batiment que j'avais quitté, ou devait être Aislinn et peut être une aide quelquonque. Iruini? Vantorakh ? Qui savait.

Knightmare avait du pré-sentir le problème du cosmos et ne devrait pas tarder.
J'espérais que les autres s'en sortait mieux que moi.
Le petit cria quelque chose. Et serra fort. J'eus un moment du mal à avaler ma salive tout en gardant un rythme de course.

*Eden , bienvenue en enfer..*

Le Feu jonchait les rue et le crépitement abusif d'arme retentissait. Le centre de la cité était en proie à une guerre civile.
Et je n'avais strictement aucun moyen direct d'arrété cela.Ma conscience me disant de m'occuper de la petite et de survivre, plus que de foncé dans le tas bêtement.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Knightmare
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Sam 9 Fév - 13:03

Knightmare atterrit en trombe au coeur de la cité. Il avait fait une entrée si tonitruante que probablement la moitié de la ville l'avait entendu, et l'autre moitié l'avait vu.

Surgissant des décombres de la route sur laquelle il s'était écrasé, il examina la situation autour de lui. Des flammes partout. Des cadavres sans vie. Il devait se mettre en route rapidement, ou il risquait d'attirer de nombreux ennemis...

... C'était malheureusement trop tard pour y penser. Une dizaine de ces mi-homme, mi-bionicle l'avaient déjà encerclé. Tous étaient différents. Knightmare pouvait le remarquer. Ils n'étaient en aucun cas semblable à l'armée de Tericarax, constituée de soldats clones, ou peu s'en fallait. C'était une parfaite occasion pour le Mécha de tester ses pouvoirs élémentaires, afin de voir si oui ou non tous ces Terminators étaient équipés du dispositif anti-pierre d'Entité. Auquel cas, le combat s'avérerait bien plus difficile que prévu.

Il tendit son bras devant lui. Un véritable mur de flammes les entoura. Puis, il referma le poing, et il y eut des éclairs comme s'il en pleuvait, toute la zone était sous très haute tension. La température aurait du faire fondre leurs corps. Mais ils restaient de marbre. Alors Knightmare provoqua un blizzard concentré, plongeant le périmètre dans un froid absolu, que les soldats s'empressèrent de faire disparaître.

C'était donc vrai. Ils avaient un atout de maître. Ils avaient retiré à Knightmare la source de ses pouvoirs offensifs. Néanmoins, la pierre d'Entité avait d'autres utilisations... Le Mécha plongea sa pierre dans un mode plus adapté au combat rapproche. Elle améliora ses défenses, sa vitalité, sa rapidité... Tournant à plein régime, elle décupla les facultés physiques du gigantesque mastodonte. Se saisissant d'une lame immaculée plus grande que lui, il fracassa le sol avant de se téléporter derrière l'un et de le décapiter sans autre cérémonie. Les neuf restant étaient de vrais guerriers, capables d'une grande capacité de réaction. Un seul d'entre eux aurait peut-être valu un The Fallen, du moins au niveau des réflexes et de l'expérience au combat. Malgré tout, leurs capacités restaient limitées. D'un geste, Knightmare éclata la carcasse de deux d'entre eux, avant de créer un ravage de pièces de métal avec son épée. Le combat s'éternisa une minute de plus, ce qui était un exploit face à lui. Mais le Mécha ressortit vainqueur.

Aussitôt, il fila vers la localisation de Ryooo, espérant rester le plus discret possible, malgré le fait qu'il emportait tous les débris environnants sur son passage. Il tourna à une intersection, et tomba nez à nez avec son ami Ryooo, trois fois plus petit que lui, mais trois fois plus brave et valeureux. Le Mécha avisa la petite fille sur son dos, et prit une forme plus adaptée à la situation : celle du loup blanc que tous connaissaient.

Son regard seul informa le premier Bio'Humain de la situation, et il se racontèrent télépathiquement les événements survenus de leur côté, de l'inutilité apparente de la pierre d'entité à la véritable nature de Terindustry. La présence du loup blanc apaisa à la fois le coeur de son ami et les pensées de la petite Eden, fascinée par l'aura de la vie.

The Fallen était scellé à jamais dans du café trop froid, Tericarax était banni de ce monde, Teridax était en pièces, et Mata Nui également n'avait ni une raison valable d'attaquer l'univers, ni les moyens de le faire. Ce qui réduisait radicalement la liste des ennemis connus qui auraient pu être à l'origine du mouvement. Pour le moment, Knightmare fit apparaître deux pistolets et un katana immaculé qu'il donna à Ryooo, démuni, l'avertissant encore une fois que les pouvoirs élémentaires restaient limités face à eux. Puis, il lui demanda s'il connaissait une zone entièrement sûre.

_____________________________
Spoiler:
 


Colors of the Heart...
Revenir en haut Aller en bas
Lokankedorara

avatar

Messages : 2664
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 19

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Sam 9 Fév - 22:10

Les cendres de la guerre ...

La mort est facile à semer …
La vie qu’avaient si difficilement fondée les Grands Etres …
Le long moment de repos qu’ils avaient pris venait de prendre un choc … Que ce serait-il passé s’ils étaient encore là ?
Rahk était la Grande Etre de Korinax, l’une des seules de son espèce à être resté sur Solis-Magna après la Guerre du Noyau …
Elle avait programmé biologiquement les habitants de Korinax et des alentours pour qu’ils prennent instinctivement Vantorahk comme souverain …
Car sa destinée était tracée avant sa création : Il devait guider les peuples de Solis-Magna vers une probable paix, les faire sortir du Chaos engendré par des êtres vicieux et opportuniste … Des tyrans, des guerriers des ténèbres …

Feu, flammes, fumée … Le Chaos et l’Enfer avait défiguré la mégalopole de Korinax…

Un tas de débris se mit à bouger … Le bras du seigneur en sorti, il dégagea la roche pour pouvoir se libérer.
L’explosion avait été violente, tellement puissant qu’elle avait propulsé Vantorahk sur plus de 10 mètres …
Il chercha autour de lui … Il retrouva le soldat qu’il avait soigné … Mort … Baignant dans son sang… Démembré …


« Mince … »


Il sera le poing … Ils payeraient tous … Tôt ou tard … Vantorahk se promit d’en exterminé le plus possible …
Car oui, Vantorahk faisait peut être partit du camp « du bien » mais il était le plus violent de tous … Le seigneur de Korinax n’hésitait pas à faire souffrir quiconque s’en prenait à l’un des sien …
Pouvant parfois être considéré de sanguinaire, de brutal, de violent … Vantorahk était quand même un être bon et humble … N’hésitant pas à se mettre en travers de la route des plus infâmes ennemis pour protéger les siens …

Il se releva, il devait quand même avancer pour sortir de cette fournaise …
Ses pas lourd résonnés en symbiose avec le crépitement du feu.
Il s’approchait de la sortit, la place du Palais.
En entrant sur la place il reconnut immédiatement deux aéronefs korinaxiens, mais marqués d’une nouvel marque, celle de l’Ordre …
Les projecteurs des aéronefs étaient pointés sur un groupe de deux personnes.
Ces derniers étaient entourés pas une escouade entière de soldats de l’Ordre.
Une puissante voix résonna alors, elle provenait d’un des aéronefs


« Capitaine Awel … Vous êtes accusé d’avoir sympathisé avec les opposants en escortant l’ennemi public Noméa … Pour ce haut-acte de trahison, vous allai être exécuté ici, ainsi que la fugitive !
Soldats ! Préparé arme ! »


Les soldats chargèrent leurs fusils.


« Enjoue ! »


Ils pointèrent Awel et Noméa.
Tous les deux avaient bien trouvés des survivants … Mais les mauvais …
L’Ordre n’était pas au courant du retour de Vantorahk, ils continuaient de massacrer des civils humains innocents, des « sympathisants », …

Avant que la voix ordonne de faire feu … L’atmosphère s’alourdis, devint plus froid …
Un soldat distrait observa un papier en feu virevolté proche de lui …
Au moment où celui-ci s’écrasa violemment au sol …
Tout ce qui pénétrait dans le périmètre commencé à tomber au sol.
Soudain, un bruit de machine défaillante fit lever la tête à tout le monde.
Les deux aéronefs commencèrent à tournoyer … Les pilotes perdaient le contrôle de leurs machines ; l’une d’entre elle s’écrasa contre un bâtiment en feu, l’autre se coucha au sol.


Un soldat se mit à hurler : « Qu’est-ce qui se passe ?! Eliminé moi le fauteur de trouble ! »


C’est alors que les pas lourd de Vantorahk firent trembler le sol …
Les soldats était paralysés, ils ne comprenaient pas …


« -Vous voulez toucher à ma famille ? A mes amis ? A mon peuple ? …
Depuis tant de temps, nous essayons d’unir les peuples … Et vous vous ne faite qu’anéantir le travail de plusieurs entités …
-C’est … C’est … C’est le seigneur … plaça un soldat.
-Qui a ordonné cela ?...
-Le souverain Allio …
-Mon conseiller … Il n’attendait que cela … Je ne peux pas imaginer … Ma sentence sera arbitraire … Tous le conseil devra mourir, leur avarie, leur soif de pouvoir est inacceptable … »


Soudain, un soldat dégoupilla deux grenades. Il leva les bras, une dans chaque main.


Il clama : « Pour Allio ! Mort aux humains ! Mort aux sympathisants ! »


Vantorahk tendit le bras en direction du kamikaze. Une onde de choc le propulsa, avant que le grenades explosent ; le titan créa un puits de gravité sphérique autour du fantassin, les deux grenade avec lui.
L’explosion fut contractée et retenue par le puits de gravité …


« -Partez … Avant que vous receviez le même sort …
-Mais … Euh …
-Tait toi ! On s’arrache … »


Le restant de la troupe s’enfuit dans une direction inconnue …
Le colosse se retourna alors vers Awel et Nomea ; il se mit à genoux.
Noméa sauta au cou de Vantorahk, le casque de ce dernier s’ouvrit, on pouvait voir les yeux ambré du titan.


« -Tu m’a tellement manqué ! s’écria-t-elle.
-Toi aussi tu m’as manqué …
Une tendre accolade, puis Vantorahk se tourna vers Awel.
-Content de retrouver toi aussi !
Il lui fit une tape sur l’épaule. Awel répondit avec un sourire et une tape sur le bras.
-Bien joué ! Il faut que l’on butte Allio … Il a enlevé trop de vie pour être simplement enfermé …
-Je suis d’accord ! »


Vantorahk se releva et demanda à la Dame de Korinax et à l’ex-capitaine du régiment Upsilon de se lever pour le suivre.


«-On va d’abord trouver Ryooo ... »
Revenir en haut Aller en bas
The Gray Sun

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 20

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Sam 9 Fév - 22:41

The Gray Sun était toujours perché sur son toit, il observait les alentours à la recherche de d'autres menaçes. Il vit un groupe de civils braqué par ces soldats génétiquement modifiés, ils étaient assez nombreux et fonçer dans le tas serait du suicide, il serait triste de mourir dès la naissance. Gray se mit à réfléchir à un moyen de sauver ces civils mais une idée lui vint à l'esprit "pourquoi sauver ces gens ?", il chassa cette idée de ses pensées.

The White Sun : Ne réfléchis pas, fonçe et sauve les, ces soldats ne t'attendront pas pour leur faire du mal.

Gray fit un hochement de tête pour acquiesser et sauta en bas de l'immeuble pour se receptionner sur le toit d'un véhicule qui s'affessa avec le choc. The Gray Sun éprouva une légère douleur aux articullation mais rien de grave alors il se mit à courir vers le groupe de soldat, il fit un bond pour se rapprocher directement d'eux au corps à corps et sortit ses griffes, il enfonça les griffes de sa main droite dans le ventre d'un des soldats et se servit de ce dernier comme bouclier. Les autres ennemis se mirent à faire feu en direction du petit mécha au corps métallique grisatre mais The Gray Sun essayait d'esquiver tant bien que mal les tirs pour conserver un maximum son "bouclier", une fois à porter de la deusième proie il acheva son bouclier vivant d'un revers de griffes et les planta ensuite dans le cou du soldat à portée, les trois autres se rapprochèrent et brandirent de grandes machette en fesant de grands mouvements, Gray retira ses griffes du cou de sa défunte proie et esquiva de peu un premier coup de machette en se baissant néanmoin il reçut un coup verticale qui touche son épaule et un second coup qui laissa une grosse entaille au torse.

The Black Sun : Regarde comme c'est exitant tout ce sang, le tiens le leurs....

Le mécha sentit une poussée d'adrenaline monter en lui fit un hurlement qui provoqua une onde sonique fesant reculer ses aggrésseurs, il serra ses poing et desarma celui qui l'avait frappé le premier en lui enfonça les griffes de sa main droite dans le bras porteur de l'arme blanche ensuite il attrapa la machette avant qu'elle ne tombe par terre et egorgea l'être génétiquement modifié devant lui. Les deux derniers soldats restant s'écartèrent et commençèrent à tourner autour de Gray, ces derniers amorçèrent en même temps une frappe verticale, The Gray Sun profita de ce moment pour planter la machette qu'il avait dans le ventre du soldat devant lui et ensuite esquiver la frappe qui arrivait dans son dos en fesant une roulade avant. Le soldat bléssé posa un genou à terre en palpant son ventre et le deusième se jetta arme en l'air sur le mécha qui tenta de bloquer le coup d'estoc en vain car la lame se logea entre son cou et son épaule mais il profita que la lame soit bloqué pour enfonçer ses griffes dans le crâne du soldat génétiquement modifié, son sang macula les griffes de Gray qui regardait maintenant le dernier ennemis qui préfera faire un "repli tactique" plutôt qu'affronter le mécha...

The Black Sun : C'est merveilleux tout ce sang répendut au sol n'est ce pas Gray ?

The Gray Sun plongea sa main dans une petite flaque de sang et la ressortit en contemplant cette couleur rougeatre qui maculait sa main mais d'un coup il ressentit la douleur des entailles sur son corps, ses jambes commençaient à trembler et sa vision se troublait... Il se mit à marcher vers les civils qu'il venait de sauver et dit avec une voix robotique légèrement boruillée :

Fu... Fu...Fuyez, ne restez pas içi.

Il détourna ensuite son regard d'eux et fit un grand saut jusqu'au toit d'un autre immeuble, il tenta ensuite de chercher de l'aide et la voix de The White Sun l'interpella :

Là, il y a deux personnes n'ayant pas l'air éffrayé par ce qu'il se passe içi, ce sont probablement des guerriers.

The Gray Sun trouva les deux personnes dont The White Sun parlait et utilisa ses dernières forces pour les rejoindre... Il arriva dans leurs dos et sentit son corps tomber en avant, ses sens se brouillaient et il éméttait de petits grognement glutureaux avant de s'évanouir.

HRP: Ca vous dérange si je m'incruste dans votre petite réunion de héros ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Sam 9 Fév - 23:26

http://www.youtube.com/watch?v=DU203TWhrTE

Les yeux brillants, d'une larme écoulée sur sa joue sinueuse de poussière, le jeune-homme posa à terre la petite fille qui se dirigea enchantée vers le Loup blanc. Le regard fier et encourageant qui se dressait entre Knightmare et Ryooo faisait naitre ce que l'univers ne contrôlait pas. C'était ce que ni le bien, ni le mal ne pouvait engendrer. L'espoir. Le courage. L'amitié. Tant de facultés qu'un homme seul pouvait façonner en présence d'un ami. D'une personne en qui il avait entièrement confiance et en sur qui il était sur de pouvoir compter.
Ainsi, comme il l'avait remarqué, les pouvoirs de la pierre d’entités restaient inefficace contre les Soldat décharnés qui s'abattaient chaque secondes.
La petite Eden était si fasciner par le Loup blanc qu'elle le caressa de sa paume doucement. Et comme par un phénomène magique, insaisissable de tous raisonnement scientifique, une aura douce que seule Eden sentie l'enveloppa. Une aura de bien-être, de joie et de paix, alors que l'environnement tout autour d'elle n'était que déchets, explosions et violence.

Comme l'avait souligné télépathiquement Knightmare, aucun de nos anciens ennemis n'étaient à l’œuvre de cette attaque massive. Mais le monde était vaste. Si vaste que l'on ne pouvait pas prévoir les agissements de tous. Et même s'il était possible de le faire, personne ne serait à l'abri.

Ryooo s'aggenouilla en recevant un Katana immaculé, ainsi que deux pistolets neufs et parfaits. Il passa le Katana à son dos, et accrocha la ceinture qui portait ses deux guns dans le bas de son dos. Il sourit. Un sourire qui signifiait beaucoup entre les deux amis. Ryooo était heureux de revoir Knightmare. Et sa présence l'aidait à garder courage et force pour la suite.

Alors que le Loup évoquait une zone de replis possible, et que Ryooo allait répondre en se relevant, une boule de métal percuta le sol de plein fouet en batifolant des murmures impassibles de compréhension.

Ryooo plissa les yeux. Sans ses lunettes, il avait un air très sérieux et cet air c fit reculée la petite Eden du Loup et de La chose qui venait de s’étaler sur le sol devant elle. Ryooo lui pris la main et scruta rapidement l'individu. Il était massif. Armé. Épuisé. Le jeune-homme s'avança, la petite restant avec Knightmare. Une plaque abimée se trouvait sur l'individu. Une plaque qui indiquait les lettres G r a Y. Gray ? Comme un prénom ? Ryooo l’appela plusieurs fois. Et aucune réponses ne lui parvint.

Il se décala, et dis doucement :

-Knight', il faut reprendre le Colisé. C'est la place centrale de cette immense ville. C'est un grand batiment. Au centre, une grande cours intérieure. Fermée par des Mur épais et solide, bâtis depuis plus de de génération que les "êtres fondateurs" eux même. Si on le reprend, on pourra faire évacuer les blessés et les survivant par des sortie de secours, menant directement à des canettes de sauvetage. Ce sont des sorte de.. de vaisseau spatiaux. Mais adaptés à tous terrains. S'il sont bien programmé, ils voguerons sur les mers pendant quelques heures avant d'aller sur Mata-nui. Et, d'après ton rapport, Mata-nui possède le moins de soldats. ça pourrait être un piège, ou une chance. Mais quoiqu'il en soit, on a pas d'autre chose à faire.

Ryooo regarda Eden.

-Je la garde avec moi. Elle sera en sécurité. On va aller retrouver Aislinn et Jess et voir si d'autre survivants sont possiblement encore dans des bâtiments. On vous retrouvera dans une heure au Colisé. J'espère que tu arrivera à ouvrir les portes et avec Lewa à repousser les assauts des ennemis. J'espère que d'autre viendront à notre aide.

Le transmetteur de Ryooo vibra. Un message indiquait que Lewa était en route avec quelque guerriers de l'ancien temps. Ce qui envisageait de bonnes choses. Ils arriverait à l'entrée du colisée dans une heure. Le Jeune homme se tourna vers The Gray Sun qui semblait s'être réveillé. Il posa sa main sur la tête du Biomécanique et insuffla des pensées positives, ainsi que des indications.

" Gray. Je m'appelle Ryooo. Avec Knightmare, nous allons aider la population et nos amis. Je ne te connais pas. Mais tes ondes qui émanent de toi ne disent pas que tu es un soldat de l'ennemi. Prend soin de toi. Et si tu as assez de force. Cours au Sud du Colisé. Si tu veux te battre, comme ton corps et tes armes te l'indique. Rejoins nous là bas. Tu pourras exprimer ta colère et tu pourras faire le bien. C'est un compromis. Mais je ne te connais pas, ne m'en veux pas. Ce message télépathique reveillera tes sens et te fera du bien. C'est ce que l'on appelle l'essence de l'espoir. Garde là en toi. Car c'est très rare. Cela guidera ta raison."

Un moment passa. Une explosion proche retentit. Des soldats criant des ordres avançaient de plsu en plus rapidement.

Ryooo retint son souffle. Et d'un pas s'avança vers le loup, se mit à genou et passa l'encolure de son son ami dans ses bras. Le remerciant télépathiquement et lui disant d'être prudent face au versions évoluée des soldats. Sans doute plus fortes que les actuelles versions qui trainaient dans les rues.

Le moment était venu de partir pour Ryooo et Eden. La petite fille agrippa à la main du Guerrier maintenant armé d'un Katana. Elle fit un bisou sur la joue du loup et lui souhaita bonne chance.

The Gray Sun aussi semblait aller mieux. Mais Le temps venait à bout de cette rencontre.
D'un pas, rapide, Ryooo entraina Eden vers l'ombre pour que les soldat ne les repèrent. Il essaya de retrouver sa télékinésie et déplaca le corp de Gray dans l'ombre avec eux pour que les soldats ne l'exécutent pas en passant.

Un dernier regard à Knightmare.

Le courage était de retour.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Sam 23 Fév - 12:49

http://www.youtube.com/watch?v=YVCrLUfZFH8

Savez-vous pourquoi bien des héros sont solitaires ? Pourquoi s'isolaient-ils, loin de tout?
Parce que les points d'attaches deviennent rapidement des faiblesses. Parce que tout le bien qu'un amour peut construire, le désespoir peut le démolir rapidement. Les liens qui unissaient les héros aux autres étaient infimes, certaines personnes évoquaient la folie. Les héros étaient-ils des fous ? Animé par la force de vaincre pour le bien des autres, au dépend même de sa vie?
Comment faisait un héros lorsque sa vie l'obligeait à être avec sa famille, ou avec les autres? Que pouvait-il faire pour assurer suffisamment ses émotions et ses sentiments tout en continuant de se battre contre un mal toujours plus obscurs qui regagnait de puissance en ces jours derniers?
Pourquoi la petite Eden n'avait pas peur en tenant la main de Ryooo?

Il bascula son regard sur l'enfant, dont les yeux, bien qu'embués de larmes ne vacillaient pas. Elle n'avait pas l'âge de comprendre les choses compliquées du monde, cependant elle comprenait activement tout ce qui se passait.

Même si elle était jeune et sensible, elle avait compris que Ryooo ne pouvait pas totalement aider le reste des guerriers qui combattaient les machines. Il ne le pouvait pas, parce que sa famille était prisonnière d'un building dont les flammes commençaient à avoir le dessus sur les poutres métalliques. Eden, avait compris que Ryooo voulait sauver sa fille et sa femme et qu'il avait assez de courage pour revenir les chercher en arrière alors que la foule massive fuyait vers le Colisé pour s'y abriter.

La Foule.

Ryooo avait porté la petite Eden sur le toit d'un batiment désert. Marcher dans les rues étaient impossible. La multitude d'humains, d'animaux, de robot, de biomécaniques qui couraient affolés était innombrable. On ne pouvait même pas distinguer les visages tant leurs pas de course effrénés les menaient tous au même endroit. Knightmare avait du sans doute utiliser toutes les fréquances existante pour dire à tous de se réfugier au Colisé qu'il était en train de défendre.

Du toit ou ils étaient, Eden et Ryooo apercevait de grands flash lumineux. De multiples explosions et des bruits de batailles résonnants. Ryooo encourageait au fin fond de lui même son ami Knightmare à tenir bon.

http://www.youtube.com/watch?v=wMAqgg5iWxM

Une énorme explosion.
Une souffle d'air chaud environnemental.
La mèche d' Eden se souleva doucement sur son front.
Les paupières de Ryooo se levèrent doucement. Ses narines déclinèrent un filet d'air fin.

-Il est temps, il me semble.

La petite fille sourit et hocha la tête.
Elle savait quoi faire, Ryooo lui avait tout expliquer.
Elle leva son poing vers le torse du jeune-homme et lui fit un bisou sur la joue.
Il lui ébouriffa les cheveux et hocha de la tête.

Une seconde explosion fit vibrer le grand bâtiment en face d'eux. Un jet de flammes explosa une vitre et les milliers de morceaux qui la composaient se décomposèrent dans l'air dans une pluie fine et dangereuse.


Ryooo secoua ses épaules et commença a courir sur le toit. Avant de se diriger droit vers le panneau en flamme qui venait d'éclore du gratte ciel.

*Let's Go*

Ryooo n'avait plus du tout envie d'être gentil. Il atterrit dans un couloir grâce à une déflagration avec une roulade sur coté. Il détacha la petite lanière de sécurité sur ses deux guns.

Un Terminator, classe, très propre, Un lance flamme à la main attendait au bout du couloir. Il fit un pas lourd, dégageant toute la prestance de ses muscles d'acier. Le faible cliquetis de sa ceinture d'acier, sur son torse lui donnait un rythme de marche. Il avait négliger une chose.
On ne laisse jamais les jambes écartés pour viser face à un humains dont la main gauche tenait la paume d'un katana. D'un sprint et d'une glissade sur les genoux, Ryooo dézingua d'un trait net le corps du Bionicle. Qui tomba en deux partie distinctes du couloir.

Ryooo se releva, et se mit à courir rapidement vers les escaliers. Il n'aimait déjà pas les ascenseur en temps normal. Alors il n'allait pas y aller lorsque le batiment était en flamme. Sa course se termina face à deux êtres métalliques avec de la chair décomposée par le feu.

L'épée immaculée de Ryooo décrivit un cercle avant d'être lancée en plein cou du premier soldat. Et le son d'une balle percuta la cervelle du second. Qui recula sous l'impact et heurta le mur.

Il ne fallait pas jouer avec Ryooo.

Il avança nonchalamment dans le couloir reprenant son sabre dans un mouvement de poignet. Un cri d'enfant et des pas de course résonnait dans le couloir. A l'étage du dessus. Quatre personnes étaient la-haut. Deux avec des bottes lourdes en fers. Et les deux autres.. peut être des rescapés, Aislinn ou Jess ?

Une personne normale aurait courue, pris les escaliers et défoncé la porte.
Ryooo n'était pas normal.
Il concentra toute l'énergie d'eau dans sa main. Créant une sphère bleuté d'une pression impressionnante. Et elle jaillit de ses paumes pour frapper le plafond à l'endroit ou le son était le plus lourd. Le Plafond éclata et projeta la personne vers le haut. Le robot évita de justesse l'autre plafond dans un mouvement latéral rapide et re-atterit aux cotés de son camarade robotique qui avait une mitraillette en main. Il y avait Jess mais , l'autre personne n'était pas Aislinn, c'était un homme que Ryooo ne connaissait pas.

Le robot qui avait manqué de se prendre le plafond saisit un fusil à pompe et tira trois coups directement sur Ryooo qui d'un tranchant vertical de son katana éloigna les tirs.

Le second Bionicle déclencha une rafale de balles dans tous les sens. Il savait bien viser en plus et ce fut difficile à Ryooo d'esquiver tout. Il préféra protéger avec le restant de pouvoir qu'il avait, Jess et le type avec un bouclier d'eau, pendant que lui même se barricadait derrière un bureau et une chaise renversée. Lorsque la fumée se dissipa, le Bionicle rechargea son arme. Mais il mis trop de temps à réagir, si bien que le katana lui arracha le bras.
Et dans le même geste Ryooo envoya sur le coté le Pompe du gros Bionicle qui explosa littéralement le mur dans un fracas résonnant.

Mais Ryooo savait qu'il n'avait pas le temps de tuer tout le monde. Alors il repoussa en arrière du pied le soldat à la mitraillette vers le trou qu'il avait fait dans le sol. Puis déchargea ses balles dans le corps du Gros bionicle aux fusils à pompes.

Il ramassa le fusil à pompe et l'arma. Remettant ses guns sur ses reins. Faisant un tour de la pièce du regard.

-Jess ! Est-ce que tu vas bien ? Qui est-ce ?

-Je ne sais pas papa ! Il m'a juste aider à fuir. Maman est partie vers le toit pour prendre un véhicule.

Ryooo fit une grimace inconsciente de dépit lorsqu'il apprit cela.

-D'ac ! Je...

Il regarda le type, qui était plus âgé. Sans doute 30/ 35 ans. Ryooo ne l'avait jamais vu. Et préférait ne pas juger directement celui qui avait protéger sa fille. Ils passèrent des pièces en faisant attention. Ryooo retrouva son salon. Il eut un sourire face à une photo ou tout semblait calme. Il regarda ses lunette posées à coté de la photo et les mis dans sa poche. Une explosion retentit.

-Venez avec moi. vite. J'ai une aide à l'exterieur. Allez venez. Vite !

Jess , et l'homme qui se dénommait " Regald" , foncèrent vers là ou Ryooo était arrivé. Ryooo lança la télépathie avec Eden.
Et un grappin récupérer en route par le jeune Ryooo et la petite fille s'élanca et se fixa juste devant Ryooo.


-C'est une BLAGUE ! hurla le type qui se dénommait " Regald" . Votre aide extérieure est une fillette ? Vous vous foutez de moi ?

Ryooo haussa les sourcils.

-Jess ! Fait moi confiance. Tiens fort la corde et glisse doucement. Vous aussi " Regald". Autant chochotte que vous êtes, c'est la seule manière de pas se faire tuer par les soldats qui vous attendent en bas du batiment en train de pourchasser les rescapés qui vont au Colisé.

L’œil du type changea et se dilata.

-Au colisé? D'accord.

Ryooo pressentit une mauvaise chose, mais laissa encore une fois passer . Il devait aller sauver Aislinn qui était sans doute en train de se battre en haut.

*Eden. Ma fille s'appelle Jess. Elle t'aidera et il faut que tu l'aides aussi. Le monsieur, je n'ai pas confiance. Fait attention à toi et à Jess. Au pire des cas, rejoins le gros baraqué qu'on a vu tout à l'heure. Gray. Je pense qu'il peut t'aider*

Alors que la petite Jess et que l'homme qui se dénommait " Regald" partaient. Je me remis en course vers le toit du batiment plus déterminer que jamais.
J'arrivais en haut quand je vis Aislinn tomber du toit poussée par un Bionicle.
D'un soupir , une balle de Pompe fit tordre le dos métallique mais résistant du robot. Il échangea avec moi quelque coups. Mais je fit en sorte de me jeter dans le vide fonçant droit vers Aislinn. Au moment ou je pus la prendre par la taille. Nous allions nous écraser sur le sol. Et une boule bleu nous englobba percutant la rue de plein fouet. Mon pouvoir d'eau et de résistance avait fonctionner comme un champs de force. Défonçant la moitié de la rue et écrasant une voiture.

*Eden. J'ai Ais' . Dis moi ou tu es.*

*On est toujours sur le toit. Le monsieur veut une arme*

*Okay. On arrive*

Je lançais un regard à Aislinn, qui visiblement était prête à me suivre.

-On vasauver Jess, Eden, une petite filel que j'ai aider, d'un mec qui était dans le bâtiment. Tu connais Regald ?

Aislinn ne dis rien. Je devinais qu'elle le connaissait. Enfin bon. Peut importait vraiment la situation maintenant.

Alors que nous courrions, je lançais une recherhe rapide des liens entre Ais et Regald. Et je fus surpris d'apprendre qu'il s'agissait d'un centaure devenu humain après modification génétique.

C'était un ami d'Aislinn.

Il c'était fait modifié par Terindustry.

Avec l'argent de son amie et de ma femme.

J'eus un soupir désabusé de la situation.

*Eden. Saute lui dessus et cogne le. Je suis en bas du bâtiment, il faut le ralentir. Je sais que tu peux le faire. Tu sautes sur son dos et tu lui sers le cou très fort. *


Une fois Eden et Jess retrouvée. Regald fut stabilisé Et mis au sol.
J'eus un réflexes de mes premières heures de héros. Je remis mes lunettes alors que je n'en avait pas.

Sauf que j'en avais.

Je sortis mes lunettes et les remis sur mon visage.
Relevant la tête.

-Je crois qu'on a un problème.

{Yeeeeeeaaaaaaaahhhhhhhhh}

Le Bâtiment venait de céder et glissait vers nous. Le gratte ciel voulait gratter la terre.

*Quelle journée de m ...*

* J'vous entends ! C'est pas bien les gros mots ! *

J'eus un sourire avant de prendre la petite Eden et Jess dans mes bras en articulant à Aislinn de sauter du bâtiment vers son voisin. Qui était quand même à 5mètres.

L'homme qui se dénommait Regald cria qu'il se vengerait. Et sauta aussi dans le vide.

Tout était sueur, sang, explosions, hollywood et lunettes.

Yeah.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Knightmare
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Sam 23 Fév - 14:16

Knightmare avait reçu une mission simple. Faire le ménage au Colisée. Bien entendu, faire le ménage façon technicien de surface, et faire le ménage façon Knightmare, étaient deux choses différentes.

Il arriva discrètement sur place. Le lieu était calme. Trop calme. La gigantesque porte d'entrée n'était pas gardée, elle était même légèrement ouverte. Comme une invitation. Mais ils avaient sous-estimé les capacités du Mécha. Il avait décidé de faire un peu de repérage avant de faire quoi que ce soit. Cela sous-entendait être invisible aux yeux et aux détecteurs thermiques en même temps. Facile. Ses yeux s'illuminèrent, et, un à un, il détermina non seulement toutes les formes de vie résidant dans le Colisée, mais également leur identité. Des "terminators", comme disait Ryooo. Une centaine d'entre eux. Et une plus puissante existence, au centre même de la cour.

Ça allait être serré. S'entourant de trois couches de boucliers magnétiques protecteurs, il se prépara à entrer dans l'arène.

Le gladiateur allait abattre cent lions. Et il n'allait pas passer par la porte. Déployant ses ailes, il atterrit au centre du Colisée directement. Dans sa chute, d'innombrables épées blanches l'accompagnèrent pour aller se planter au sol. Déjà les premières salves de tir au fusil laser pleuvaient, mais Knightmare tint bon. Trente de ces Terminators tombèrent à cause de leurs propres tirs de fusil qui leur furent renvoyés. Puis, le reste du comité descendit dans la cour, armés d'épées, de lances, de fusils... Knightmare prit alors le contrôle de toutes ses armes, les faisant tournoyer autour de lui. Une tempête de métal lumineuse. Puis, il bougea avec la vitesse d'un serpent krait qui attaque, fracassant les crânes de ses poings, annihilant les carcasses d'un seul coup, découpant tout sur son passage. Malgré tout, il subit de nombreux coups. Ses boucliers avaient disparu, et sa carcasse de métal était grandement éraflée. Aucun processeur vital n'était touché, pourtant.

Une fois que les cent combattants furent vaincus, leur atout de maître se présenta à Knightmare. Comme il le redoutait. Une gigantesque bombe surgit du sol, visiblement capable de détruire la moitié de la ville. Elle était programmée pour exploser dans... Dix secondes.

Spoiler:
 

Il calcula en 1/10ème de seconde quelle serait la meilleure marche à suivre. Les 9,9 secondes suivantes furent passées à se saisir de la bombe d'un bras pour la jeter aussi haut que possible dans le ciel. Il fut aidé pour cela de la pierre d'entité, qui, au delà de lui conférer une puissance bien supérieure à celle qu'il avait de base, l'aida à déchaîner ses pouvoirs du vent pour l'envoyer directement en orbite dans la stratosphère. De plus, il avait pris soin de l'enrober d'un bouclier, simple précaution pour éviter la retombée de la déflagration et d'éventuels débris. Son plan fut un succès. Personne ne fut touché, et le Colisée était aussi superbe que jamais, jonché de cadavres et d'armes en tous genres.

Maintenant, il fallait faire le ménage comme le ferait un technicien de surface, avant que tous les gens n'arrivent...

Dure journée.

_____________________________
Spoiler:
 


Colors of the Heart...
Revenir en haut Aller en bas
The Gray Sun

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 20

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Mar 26 Fév - 1:21

The Gray Sun était dans l'ombre juste derrière une épave de se qui semblait être un bus couché sur le côté, il était resté là un petit moment pour regagner quelques forces. Etonnament se fut plus rapide que la normal, sans doute grâce aux pouvoirs de cet humain nommé "Ryooo". D'ailleur ce dernier lui avait aussi laissé des indications, le tout était enregistré dans la mémoire interne de Gray.

The White Sun : Rejoins se qu'il appelle le "Colisé", peut être qu'ils pourront t'en apprendre plus sur se qu'il se passe içi.

Le biomécanique se releva doucement et s'approcha de l'extémitée du bus couché afin d'analyser la situation actuelle... La rue était vide, néanmoin il pouvait entendre la foule s'enfuyant de l'autre côté des immeubles devant lui, si il les suivait The Gray Sun pourrait sans doute arriver jusqu'au "Colisé". Gray sortit de sa cachette et fit un grand bond jusqu'à la paroie d'un building devant lui, il l'escalada rapidement en laissant de petites fissures derrière lui puis il arriva au sommet. Par chance il arriva pile dans le dos d'un tireur embusqué, il sortit ses griffes et en un éclair le soldat sentit deux lames traverser son dos puis il sentit son sang couler depuis ses viscères qui semblait entaillées... Le soldat se vida de son sang en fesant quelques gloussements puis tomba à la renverse du haut de l'immeuble. The Gray Sun retracta ses griffes et s'approcha du bord pour contempler la foule qui fuyait, il y avait de tout, humains, animaux, biomécaniques, robots... Et les soldats de Terrindustry fesaient feux sans retenu sur les cibles à découvertes, Gray baissa la tête et vit l'arme du soldat qu'il venait d'éliminer au sol. Il se pencha pour la ramasser et l'épaula, le fusil de précision semblait assez lourd, il devait sans doute tirer des munitions de gros calibre.

The Black Sun : Alors près pour le carnage Gray ?

Si il possèdait une bouche The Gray Sun aurait sourit mais son "visage" ne montrait aucuns sentiments, il était comme inerte... Seules ses yeux rouges étincellant lui donnait un aire aggréssif et perçant. Le biomécanque s'allongea au bord de l'immeuble, il arma le fusil de précision en tirant sur la culasse puis en la relachant, il colla sa tête contre le corps de l'arme juste derrière la lunette... Tout ses mouvement étaient fluides comme si il savait déjà se qu'il fallait faire. Il se mit à balayer les batiments devant lui et enchaina les tirs en compagnie de The Black Sun qui s'occupait de compter les cibles touchées :

Un... Deux.... Trois... Quatres... Cinqs... Six... Il en reste deux et ton chargeur et vide, récupère des munitions sur tes victimes et stockent les dans le compartiment dans ton dos...

The Gray Sun plaqua le fusil de sniper dans son dos qui fesait l'éffet d'un émant se qui "scotcha" l'arme sur sa plaque dorsale... Il sauta du haut de son immeuble et attérrit sur le trotoire qui se fissura, la foule de gens qui courait en plein millieu de la route ne prêtait guère attention à "l'étranger" mais plutôt aux tireurs. Gray fit un second saut en avant pour s'accrocher ensuite sur les immenses vitres d'un building en fâce de lui, il escalada rapidement la paroie et une fois en haut récupera quatres chargeurs sur le corps d'une de ses victimes. Il décrocha le fusil de précision de son dos et remplaça le cahrgeur vide par un autre plein, il répetta les mêmes mouvement que précédement jusqu'à ce qu'il n'y avait plus d'ennemis...

Spoiler:
 

Il s'asseya au bord du toit regardant toutes ces personnes qui couraient vers d'immenses porte que l'on pouvait aperçevoir au loin, il sentait quelque chose se dégager de cette scène.

The White Sun : Tristesse, peur, haine... C'est ce que ces gens ressentent Gray, toi aussi tu connaitra ses sentiments là un jour.

Le mécha au corps grisatre resta assis un peu pensif, il regardait maintenant le ciel gris à peu près comme son armure.

Le ciel est gris... Suis je donc re... re... responsable de tou ça ?

The White Sun : Non tout ceci n'est pas de ta faute, parcontre tu peux aider ces gens et leur redonner espoir...

Soudain une voix "sortit" du corps de The Gray Sun : "C'est ce que l'on appelle l'essence de l'espoir. Garde là en toi. Car c'est très rare. Cela guidera ta raison."

C'était l'enregistrement d'une partie du message de Ryooo, le biomécanique pencha la tête vers la droite comme si il ne comprenait pas...

The White Sun : Il est temps de rejoindre tout ces gens au Colisé, allez cours Gray cours.

The Gray Sun se releva et se mit à courir et sauter le long des immeubles et des toits des différents batiments sur son chemin en direction du Colisé.
Revenir en haut Aller en bas
Lokankedorara

avatar

Messages : 2664
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 19

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Jeu 28 Fév - 23:16

http://www.youtube.com/watch?v=xVKE_8hDfIk



Allio … Se monstre avait prit tellement de vie pour son grand dessein, il voulait anéantir toute les espèces ne provenant pas de Spherus-Magna ; car selon lui, les habitants de Foraka-Magna, d’Atara-Magna et tout les autres mondes, n’était pas digne de se dire descendant des Grands Etres.
Cette attaque xénophobe déclencha un vif remous au sein même de la capitale de Spherus, dans la grande Korgarinax.
C’est pour cette raison qu’Allio fait aussi éliminer ceux que l’on appel les sympathisans, toute personne qui loge des humains, qui les nourris ou encore qui les aides.
Le Titan, le Despote Vantorahk avait œuvré pour rendre ce monde ouvert, concilient et digne de son histoire. Mais Allio avait brisé ce rêve d’un seul ordre…

Le petit groupe avancé dans les ruines de la cité.
Noméa était assise sur une épaule de Vantorahk, Awel marchait derrière, son fusil à pompe dans la main.

Ils se dirigeaient vers le Panthéon. Seul secteur de la cité n’étant pas grièvement touché.
Le Panthéon est le bâtiment le plus grandiose et majestueux de la mégalopole. Haut et large d’une centaine de mètre, d’une paroi lisse, blanche et froide. Ce bâtiment est le centre religieux de la région korinaxienne. C’est ici que les corps des héros de tous Spherus son enfermé et protégé par les sentinelles, des hommes et femmes bio-mécaniques, vêtus de grandes toges blanches.

Après une bonne heure de route, ils arrivèrent à bon port.
Vantorahk fut accueilli pas une foule se prosternant devant lui, tous agenouillés.
Corax se leva en premier, il montra son plus grand respect au Seigneur et à la Dame de Korinax avant de continuer.


« -Seigneur Vantorahk … Nous avions peur de devoir poser votre dépouille sous votre immense statue … Mais apparemment vous semblez bien vivant et en forme ! Je suis le Primat de Korinax et je promets sur les âmes de nos ancêtres que nous vous aiderons à accomplir votre destin, même si notre mort doit en suivre !

-Vous êtes un homme honorable Corax … Que les Grands Etre vous guident !

-Vous de même Seigneur !

-Est-ce que vous avait des informations sur les autres mondes ?

-Malheureusement oui … Foraka-Magna est ravagé par les flammes, Atara-Magna subit de lourdes pertes civiles … Et Spherus … C’est le chaos … Allio sombre dans sa folie à
mon avis … Il va surement réussir …

-Non ! Nous l’arrêterons !

-Nous ? Comment ça ?

-Il reste d’autres Entités ! Ryooo, Lewa, Knightmare … Ils ne peuvent pas avoir disparus …

-Sans vouloir vous … Décevoir … Mais cela va faire plusieurs années que nous n’avons plus aucune nouvelles de certains héros, et nous ne savons pas où est Ryooo …

-Je les trouverais … Pour le moment préparait vos hommes !

-Bien mon seigneur … »


Vantorahk se tourna et alla s’assoir sur un banc en état, il était plongé dans ses pensées.
Noméa vint à ses côté …


« -Vant’ …


Le concerné se tourna vers elle.


-Qu’y a-t-il ?

-Est-ce … Est-ce vraiment la fin ?

-Pour un grand nombre de personne se sera la fin, mais je ferrai en sorte que ce ne soit pas la fin de ce monde …

-Et pas la tienne aussi …


Le casque du colosse s’ouvrit et il put le retirer.
On pouvait constater son visage de métal et ses yeux ambrés, il répondit.


-J’espère … »


Le calme qui était enfin apparu fut brusquement brisé lorsque des obus vinrent s’écraser sur la place du Panthéon, manquant de peu ce dernier.
Une sentinelle se mit à hurler : « Les terroristes attaquent ! Aux armes confrères ! Défendons le Panthéon !

Les sentinelles firent barrage et empêchèrent ainsi les troupes de Terindustry d’avancer sur le terrain contrôlé par Corax.
Mais malgré cet engouement, le nombre de terroriste commençait à faire plier les forces des sentinelles.

Les uns après les autres, ils tombèrent au combat.
La place allait définitivement être perdue, lorsqu’un cri de guerre retenti à l’arrière.

Des centaines de petits matorans se ruèrent vers l’opposant.
Vantorahk, observé la scène avec surprise. C’est matorans n’étaient pas normaux, ils étaient modifiés.
Le titan fut sortit de ses pensées lorsque une femme vêtu d’une grande cape noire lui attrapa le bras.


« -Mon fils ! Va à Metru Nui ! J’essayerai de contenir les forces ici ! Tu peux partir rassuré !

-Rahk ! Tu es là ! »


Corax aperçut la Grande Etre.
Prit dans un élan de courage, il s’écria.


« -Confrères ! Les Grands Etres nous guident ! Combattez avec honneur ! »


Vantorahk recula peu à peu, suivant du regard sa « mère », guidant la résistance.
Elle n’avait jamais interagit avec les biomécanique, pour laisser la vie se faire.
Mais en ce jour chaotique, il fallait se lever et affronter l’adversité.

Le titan rassembla rapidement Noméa et Awel.


« -Il faut que l’on aille à Metru-Nui …

-Ryooo s’y trouve ?

-Surement, j’espère sinon nous aurons perdu un temps précieux et Korgarinax sera définitivement perdu … Mais ne tardons pas ! Allons vite aux capsules de largage. »


Le combat faisait rage, le petit groupe se déplaçait vite vers la plateforme de décollage.
Plus que quelques mètres avant l’escalier de métal.

Awel réussi à monter dans sa capsule ; Vantorahk était en face de son conteneur.
Mais un mauvais pressentiment le fit s’arrêter, pressentiment confirmé par le cri de sa dulcinée ; cette dernière était attrapée par un mercenaire de Terindustry, ce dernier avait déchiré la un bon morceau de la tenu de la Dame de Korinax. Dans un excès de rage, le titan sauta de la plateforme pour atterrir aux côtés du mercenaire. Ce dernier prit peur et lâcha Noméa ; Vantorahk en profita pour attrapé de pleine main le cou de l’agresseur.


« Crève ! »


Le titan prit de l’élan, aidé de ses éléments de gravité et de magnétisme, il éjecta le corps frêle avec une puissance effroyable, la dépouille du soldat devait surement être brisé de milles pièces.
Vantorahk raccompagna sa bien-aimée vers la capsule qui lui était désignée.


« -On se revoit à Metru-Nui.


Vanto’ fit un sourire plein de gratitude et de bien vaillance.
Noméa serra alors tendrement le colosse.


-A Metru-Nui alors !


Elle se retourna et rentra dans sa capsule.
Awel activa ses propulseur et sa capsula décolla dans le ciel, perçant les épaisses trombes de fumée.
Noméa le suivit. Vanto s’assaillit sur le siège noir de la boite de métal, il tira sur une manette refermant la paroi, une console se présenta à lui, lui demandant sa destination, il sélectionne Metru-Nui. Il fini par appuyer sur un bouton de couleur rouge, le contenant de Vantorahk décolla ; direction Metru-Nui …


Dernière édition par Caliih[Vantorahk] le Mer 6 Mar - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Ven 1 Mar - 22:33

http://www.youtube.com/watch?v=f6fFce7Q5gQ

Le trajet était simple, clair et distinct. La course de Ryooo dessinait dans la foule armée des Soldats un chemin lumineux d'explosions partielles de leurs parties électroniques. C'était les soldats les moins massifs et les plus basiques.

Ryooo savait que la seconde vague arrivait. Son katana et ses guns ne s'arrêteraient de jouer la mélodie que pour vérifier si la petite troupe suivait.
Aislinn avait pris un fusil à pompe et descendait les Soldats trop disciplinés. Ceux qui passaient outre du Katana, qui fonçait sur les petites et qui finissait par manger du bitume en le raclant avec les dents faute à une balle dans le corps.

Le Colisé était bientôt là. Knightmare y était aussi. Il avait du détecté la petite troupe d'humain sillonnant la bataille avec agilité. Le Tapis rouge était presque dressé et Aislinn pu conduire les enfants ainsi que quelques survivants à l'intérieur.

Ryooo fit un clin d'oeil à Eden et relança sa tête en direction de Knightmare qui achevait une vague d'assault avec une lame tranchante de finesse.

Ce regard était une étincelle.
Et tout allait explosé.

Ryooo fit tourner ses deux flingues avec asymétrie mais les rangea dans leurs étuis au même moment.
Il passa au devant de lui sa lame, avant de la rejeter en arrière. Se mit à courir droit sur le Mecha. Pris son élan, fit un saut déjà incroyable pour un humain avant de prendre appui sur l'épaule de son ami et de se jeter dans le flot du combat.

Coupure verticale. Le pied en avant.

FFFAALLLCONKicK !

Renversement du premier soldat. Passage de l'épée dans la main droite. Rotation du poignet et cercle sur lui même. LEs pieds restaient debout, les corps tombaient.

Mais les Soldats arrivaient. Ils tuaient même les leurs pour accéder à Ryooo.

Un immense colosse vint attraper les épaule de Ryooo pour le jeter sur ses compatriotes avant de brandir lui même un katana. Les prothèse bioméchanie donnèrent à Ryooo un mal fout pour contrer cet adversaire. Mais après un échange musclé les Katana s’envolèrent dans les airs. Et le colosse eut une raflée de gauche, d'une droite et d'un uppercut. Il retomba au sol sur son dos sonné par la violence des coups portés. Les katana filaient comme des flèches. Ryooo tendit les mains et les rattrapa au vol. "Easy".

Il reprit le combat instantanément, ne laissant pas de répit aux Soldats, créatures , ou chose Bionicle.

Avec un humour de guerrier. Et deux bonnes lames entre les mains. Ryooo resserra les rangs. Prêt de Knightmare.

Ils n'étaient que Deux. Mais ils tenaient la forteresse.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Lokankedorara

avatar

Messages : 2664
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 19

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Jeu 14 Mar - 14:18

DeVso Music - Hope



Un silence, un silence douloureux …
C’est ce qu’entendait Vantorahk dans sa capsule.
Jusqu’à ce qu’une explosion se produise en extérieur, non loin de sa capsule et de celle d’Awel.
Les boîtes de métal vibrèrent comme jamais, les explosions continuaient à retentir.
Le petit groupe se faisait agresser par des DCA posées sur les côtes de Metru-Nui, surement utilisé par Terindustry pour empêcher l’arrivé de nouveaux renforts par voies aériennes.


Awel fit chavirer sa capsule pour descendre plus bas dans le ciel, évitant ainsi plus facilement les DCA. Noméa le suivit de près ; cependant Vantorahk reçut un obus avant de pouvoir enclencher la descente.
Tous les systèmes touchés, l’intérieur de sa capsule était repeinte en rouge, un rouge produit par les milliers de lampiotes clignotantes, indiquant un quelconque problème.
Le colosse ne pouvait pas prévenir ses coéquipiers, le système de communication étant mort.
Mais la fumé noire provoquée par l’incendie de la capsule alerta immédiatement Awel, mais il était trop tard pour faire quoi que ce soit ; la capsule en feu de Vantorahk dérivait vers une destination inconnue, au milieu de buildings de Metru-Nui.

La boite de métal s’écrasa violemment contre un mur de pierre, le système d’ouverture automatique était bloqué, le colosse dut défoncer le sas pour pouvoir sortir.
La lumière l’éblouit, en levant sa main vers le faux-soleil de Metru-Nui, il aperçut qu'il n’était pas loin du Colisée, cette grande arène était remarquable à sa tour légendaire pointant vers le Nord et à ses murs titanesque. Tout en observant la structure au loin, il s’aperçu que se capsule avait créait un panache de fumé dans le ciel, qui n’allait pas disparaître d’aussitôt, cette colonne noir trahissait sa position, et le mercenaires de Terindustry n’allaient pas tardés à venir voir ce qu'ils avaient bien put descendre avec leurs gros canons anti-aériens …
Mais avant de continuer sa recherche, Vantorahk préféra chercher un communicateur pour contacter Awel ou Noméa ; en espérant qu’ils étaient tous les deux ensemble, et en vie …


----------------------------------------------------------------------------------


Awel ouvrit son sas en premier, la chute n’avait pas été très violente, la technologie de ses machines était peut être vieille, mais elle fonctionnait bien !
Noméa rejoignit Awel.


« -Ou est Vanto’ ? clama Noméa

-Il … Sa capsule s’est fait toucher par un des tirs d’une DCA …

-Il a du atterrir en urgence !

-Oui j’en suis sûre mais où ?

-Cette fumé devrait nous le dire … »


Awel se tourna vers ce que Noméa pointait du doigt, une immense colonne de fumé, noire et brillante de petites particules en flammes …


« -Mais à mon avis on ne va pas être seuls là bas … lâcha Awel d’un ton blasé. »


Ils prirent leurs équipements, s’équipèrent et partirent en direction de la fumé.
Après plusieurs minutes de marche silencieuse, Awel décida de prendre la parole, trouvant se silence … Froid et déplaisant.


« -Dame Noméa … Je sent que quelque chose ne va pas … Puis-je vous aider ?

-Non ça va … Je réfléchie juste à une question …

-Laquelle ?

-Que … Que feront nous quand tout cela sera fini ? Est-ce vraiment ce que nous cherchons de diriger un monde en ruine, infesté par la maladie et blessé par la guerre ?

-Eh bien … Je ne crois pas que c’est se que voulait Vanto’ … Il a toujours … Cherché à faire le bien autour de lui, depuis que je le connais c'est-à-dire son ascension sur le trône de Korinax, il s’est toujours montré humble et honnête …
Un silence se posa encore, jusqu'à ce qu’Awel reprenne la parole.

-Si il est encore là quand ce sera fini … Il fera tous ce qui est en son pouvoir pour réparer ça … Et sache que son pouvoir est immense, peut être plus grand encore que celui de Mata-Nui …»


Un sourire s’afficha sur son visage, il pensait vraiment ce qu’il disait, ce qui réconforta Noméa.
Ils n’étaient plus bien loin de la colonne de fumé et des bruits lourds se faisaient entendre, ils prirent de la vitesse.


-------------------------------------------------------------------------------------------
Immediate Music - Destiny of Chosen



Vantorahk commençait à s’énerver … Plus rien ne fonctionnait dans son secteur, il n’avait donc aucun moyen de contacter qui que se soit …
Il alla alors dans son pod pour prendre armes et objets importants … Quand un bruit l’alerta.


« -Veuillez sortir de cette capsule, les mains en l’air …

-Et mince … Je n’ai pas été assez rapide … se dit-il à voix basse.

-Plus vite que ça ! »


Le seigneur de Spherus sortit de sa capsule, pour se retourner en mettant les mains en l’air.
Un colosse d’acier, un exosquelette pointait du canon le titan.
Cette machine était entourée d’une troupe de soldats de l’Ordre.
Le commandant semblait se trouver dans le cockpit de l’engin aussi grand que Vantorahk, c'est-à-dire entre 3 et 4 mètres. Ce dernier prit la parole.


« -C’est l’ex-seigneur de Spherus ! Que … Braquez-le ! »


Les soldats s’exécutèrent, pointant le titan avec leurs armes diverses et variées : mitrailleuse, fusil d’assaut, fusil à pompe, …
Vantorahk commençait à ce concentrer … Si le combat venait à éclater, il ne pourrait pas compter sur sa lame, il fallait donc choisir les cible à attaquer et prévoir les mouvements ennemis, car ses pouvoirs élémentaires étaient, certes, d’une puissance incommensurable mais il ne pouvait pas les utiliser à tout vas …


« -Pourquoi suis-je ainsi accueilli ? lâcha le seigneur.

-Eh bien … Selon Allio vous êtes une menace pour tous Spherus-Magna et le reste de l’univers, vous avez trahit la population Korinaxienne, votre fiancée est également fugitive, toutes trace de vous sur ce monde est à éliminer …

-Mais c’est insensé ! J’ai toujours donné tous ce que j’avais à Korinax, à Spherus-Magna ! Je l’ai protégée ! Que ce soit seul ou avec des alliés ! Mais si j’ai bien compris, si toutes choses ou personnes possèdent une trace de moi … Vous allez les éliminer ?

-C’est exact, tous les anciens héros sont donc dans votre cas : Des fugitifs …


Un sourire se marqua sur les lèvres de Vantorahk, derrière son épais casque.
Ses mains commençaient à emmagasiner de l’énergie élémentaire
Les soldats de l’Ordre avaient encerclés le colosse.


-Vous savez … Essayez de nous éliminer …

-Les ordres sont les ordres ! Pour Allio ! Tuez-le ! »


Avant même que les tirs fusèrent, le corps du mastodonte se courba, le seigneur plaqua sa main sur le sol.
Une détonation monstrueuse propulsa tous ce qui était autour de Vantorahk, même l’exosquelette de plusieurs centaines de tonnes se fit déstabiliser.
Celui que l’on appelait le Seigneur de Korinax, l’envoyé de Grands Etres ou encore le Colosse de Spherus-Magna, se releva et allongea ses bras, sans toucher son corps, de façons à former une flèche.
Une énergie noire grisâtre se mit à tourner autour des mains du titan blanc. De façons à créer des espèces de lames.

Vantorahk venait de matérialiser son élément de la gravité, ce qui pouvait sa maitrise quasiment parfaite de cet éléments ; de ses trois éléments : la gravité, le magnétisme et la vie, le seul qu’il n’a jamais su contrôler autant qu’il le voulait été bien celui de la vie, pouvoir élémentaire aussi instable et mystérieux.
L’exosquelette n’eu pas le temps de se remettre de ses émotions que Vantorahk avait déjà bondi sur lui et lui avait découpé le bras droit avec une précision chirurgicale.
Cette attaque sauvage qui ne ressemblait pas à Vantorahk déstabilisa une fois de plus la machine ce qui la fit tomber, mais malgré la chute, elle assaini à Vantorahk un coup violent à l’épaule, elle ne pouvait certes plus tirer avec son canon lourd, mais de son bras gauche elle pouvait frapper avec son immense pince.
L’épaulette n’avait pas vraiment tenu le choc, étrange se dit Vanto’. Mais en observant de plus près la pince, il s’aperçut que celle si était traversé par un champ magnétique …


« -Du protodermis actif … Mince ! »


De justesse, après avoir dit ces quelques mots, Vantorahk esquiva la lourde pince.
Cette dernière infligé de lourds dommages pour la seul raison qu’elle émanait une sorte de champ magnétique, produit pas du protodermis actif. Une substance quasi transcendante, elle produit une énergie phénoménale, elle est capable de prouesse aussi bien impossible normalement qu’incroyable. Même les Grands Etres n’ont jamais sut la contrôler parfaitement et savoir comment elle était apparut sur Spherus et les autres mondes …
Les soldats qui était au sol étaient soit mort soit KO se qui arrangeait le colosse…

La machine allait asséner un nouveau coup lorsque soudain, un être particulièrement agile et féminin sauta sur le cockpit de la machine de guerre.
Cette personne dégaina une longue lame fine et la planta dans la vitre, l’engin eu quelques spasme avant de lâche prise et de s’effondrer au sol.
La femme retira son arme. Quand elle se retourna, Vantorahk eu un sourire de joie et de soulagement.



Two Steps From Hell - For the win



« -Noméa !


Il s’approcha d’elle ; il posa ses lourdes mains sur les frêles épaules de Noméa.


-Tu es avec Awel ?


Elle fit un sourire et regarda derrière le titan. Ce dernier se retourna, son ami était là, une main tenant son fusil à pompe reposant sur son épaule et l’autre main sur la hanche. Il s’exclama.


-On a suivi la fumé, pas trop dur de te retrouver !

-Je devais logiquement partir de ce lieu, car c’est trop dangereux, mais je n’ai pas eu le temps …

-Heureusement, sinon on ne t’aurait pas retrouvé ! s’exclama Noméa.

-Oui mais avant que d’autre machine comme celle-ci n’arrive, il faut partir, allons vers le Colisée ! C’est le lieu central de la cité, Ryooo ne peut être que là bas ! »


Ils partirent en direction du Colisée , la grande tour s’élevait à travers les nuages, qui sais ce qui se déroulait dans l’enceinte de l’arène …
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Jeu 14 Mar - 15:39

La vie n'est pas un chemin. C'est une passion.

Il y a des combat infernaux, ou le soleil ne peux percer que d'une lueur éclatante. Et même au delà des étincelles prenantes d'une lame, rien n'est plus horrible que la fin d'un conflit, lorsque l'on voit ceux que l'ont aimait tomber au sol, blessés, assouvis par la mort, ou disparus. L'amour est un combat incessant. Il était sans doute le plus beau des combats.
Relevant sa tête au centre d'une terre battue de cadavres étincelant à la lueurs d'un pâle soleil caché par d'épais nuages, Ryooo se sentait bien seul. Aucune aide n'allait venir de l'Est, Iruini avait du être submergé. Le Nord, était encerclé de Soldats, qui étaient maintenant organisés, fort et rapides. S'il fallait percer, ce serait au Nord. Pour permettre à Vantorakh, s'il arrivait, de venir aider Knightmare. Le plus difficile dans tout ça, c'était de savoir que même si la rage habitait le jeune guerrier, il n'aurait jamais assez de forces physiques pour repousser une armée. Autrefois, il l'aurait fait. Le Katana en avant. les cheveux décoiffés par le vent. Le sourire malicieux et distinct. Les jambes légères et si rapide qu'elles guidaient la force de son corps à travers ses puissantes hanches musclées, capables de donner de puissants coups d'épées. Mais aujourd'hui, Il ne pouvait plus faire cela sans penser à certaines personnes ou choses. En y réfléchissant, l'amour n'avait pas été d'une grande aide pour le moment. Et Aucun baiser magique n'étaient sur le point d'arriver avant longtemps.

Ryooo revoyait l'image flottante dans son esprit de la petite Eden, lui faisant signe. L'image percutante de sa petite fille Jess dont le visage était dénuée de sourire et envahie de peur. La silhouette d'Aislinn si brave autrefois, qui avait choisis une vie simple en oubliant sa vraie nature de guerrière et de "petite centaure". Aislinn avait été élevée avec des hommes et des centaures sur Foraka-magna. Auparavant, Ryooo se revoit courir sur une plaine illuminée pour s'amuser simplement avec elle et courir contre le flot des mers déchainées et du Lac d'Idarus. Tous ces souvenirs qui hantent son esprits l'empêchent-ils vraiment de libéré sa véritable joie?

Je ne suis pas une simple personne. J'ai beau n'être qu'un humain, de nombreuses vies compte sur moi en ce moment. Je n'ai pas d'excuses à trouver. Ce genre de choses, ce sont les faibles qui les trouvent pour oublier et se noyer dans le passé sans chercher le moindre espoir dans l'étincelle de vie qui apparait au bout de la respiration incessante du combat.

Alors que ses pensées divaguaient, il voyait derrière lui son ami Knightmare repoussant cinq à cinq les soldats. Ne gémissant jamais. Comment pouvait-il gémir? Ce n'était qu'un mécha. Mais, ce mécha avait la chose la plus puissante qui existait.

Il avait des sentiments.

D'un retournement sur lui même, il planta froidement son arme dans l'abdomen de son adversaire. Une larmes coulant sur sa joue. Mais d'un courage sans faille, il commença à courir.

Katana (song)

Il courait droit. Droit vers le nord. Sans regarder en arrière. Dansant avec son katana, débouchant en ligne droite les rang de l'ennemi. La lame scintillait de gauche à droite dans une séquence parfaite. Les soldats ne s'attendait pas à du corps à corps imminent et se trouvaient déposséder de tout moyen quand un jeune adulte flamboyant, simplement vêtue arrivait vers eux le cri du cœur au lèvre, et l'épée tranchante aux mains.

Vue du ciel, les rang de l'ennemi se faisait percer d'un train . La vitesse de Ryooo ne s'arrêtant jamais. Et plus il courait, plus il redevenait violent , mais concentré. Plus il gagnait la confiance d'autrefois. Un ennemi cria d'emmener le tank. La foule des soldats basculés au sol par la lames de Ryooo, le regardaient continuer sa course sans comprendre son but.

-Je ne suis pas .. qu'un .. Humain !

Le katana virevolta une nouvelle fois détachant le bras d'un affreux soldat qui avait une tête de Bionicle et d'humain. Maintenant, les soldats portait des cagoules foncées. Mais Ryooo n'en avait que faire. Il s'abaissa avec un timing parfait sous la hache d'un gros ennemi, glissant sous lui entre ses jambes. Mais continuant de courir, le laissant derrière.
Son but n'était pas de tuer tout le monde.

Il ouvrait le chemin. Il espérait que le puissant Knighmare s'infiltre et finisse parfaitement la voie. Parce qu'il avait un plan, un plan fou et farfelu. Mais il savait que ça allait marcher.
Parcequ'il ressentait non loin d'ici une présence qui redonnait un sens à cette illustre bataille.

Dégageant de l'épaule un soldat. Ryooo l'ança son Katana en l'air, Suivant le mouvement dans un bond artisqtique et soigné. L'arme se plnta au sol face à un soldat sur lequel Ryooo retombait dans un coup de pied joints élégant.
Il avait atteint la limite des troupes. Maintenant avec la ligne qu'il venait de tracée dans les rang ennemis, Knightmare pouvait calculer parfaitement la zone de combat et le nombre de soldats présent par rang , de la muraille du colisé, à la limite ou était Ryooo. C'était d'ailleurs presque la limite du centre. Mais ce chemin allait aussi avoir un avantage, ne plus de faire peur aux soldats.

Car au delà des décombres de bâtiment, s'avançait un Seigneur, sa Dame, et un Matoran.

Ryooo décocha un crochet à un soldat présomptueux , repris sa lame(presque) immaculée, et la pointa vers le ciel en direction de Vantorakh le grand.

-Le Chemin est ouvert mon Ami, cria Ryooo. Mais nous avons encore du ménage à accomplir. Si tu veux bien me suivre.

Et Ryooo n'avait ni d'aura lumineuse, ni d'éclat de soleil, juste ce sourire presque dénué de sens au vue de la situation. Juste ce katana victorieux levé en signe de combat. Juste cet espoir incroyable et cette lueur perçante dans le regard, qui annonçait la suite du combat.

Et le jeune homme se retourna, un peu en hauteur face aux soldats. Lança un regard à Knightmare.Un télépathie de groupe activée.

*Tu peux dire à Gray qu'il peut lâcher sa fureur à L'ouest à présent.*

Le regard vers Vantorakh qui se dressait à présnet à coté de lui. de toute sa hauteur de Seigneur et de guerrier impressionnant.

*Nous allons devoir faire équipe encore une fois , Vanto.Es-tu prêt pour continuer à te battre. Et cela n'est sans doute que le début. Je conseille d'ailleurs à Noméa d'aller au Colisée rejoindre Aislinn.*

Les soldats venaient de comprendre une chose.
être puissant n'est pas tout ce qui compte.

L'amour et l'espoir pouvait servir parfois. Et pouvait renverser une situation.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
The Gray Sun

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 20

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Lun 18 Mar - 22:41

The Gray Sun était perché depuis un long moment sur de grandes ruines qui surplombaient l'Ouest du Colisé, il observait le combat depuis quelques minutes avec ce même air de solitaire pensif. Le mécha se tourna et s'approcha d'une autre extrémité pour guèter la venu de renforts ennemis, les soldats passaient par une grande avenue. La bloquer serait difficile et long mais en y réfléchissant de plus près si il fesait écrouler la tour en ruine sur laquelle il était perché, ça bloquerait un moment les soldats de Terindustry et le groupe de héros pourraient souffler un peu... Le problème est que The Gray Sun ne possède pas la force nécéssaire pour faire écraser le building, mais si il casser les poutres servant à maintenir le building il pourrait.

Gray se jetta dans le vide et en une fraction de seconde plus tard se receptionna au sol ce qui fit une légère onde de choc et un petit cratère. Il jetta un coup d'oeil autour de lui et vit que les cyborgs étaient tous distraits par le groupe de resistant qui fesaient un carnage, cela allait faciliter les choses. L'être à l'armure grisatre entra dans le hall du building et chercha les poutres qui soutenaient le building, elles se trouvaientt aux extrémités, il sortit ses griffes et commença à enfonçer plusieurs fois ses griffes dans la poutre qui était du côté de l'avenue. The Gray Sun continuait de frapper jusqu'à ce que la poutre cède et qu'un morceau de cette dernière tombe en arrière sous un bruit grave de fondations et de tremblements. Il n'en restait plus qu'une à saboter, Gray s'y attela et accélera les enchainements. Soudainement, une rafale percuta sa plaque d'armure dorsale, The Gray Sun se retourna et vit deux de ces OGMs le braquer. Il s'appretta à bondir sur ces derniers quand un autre tremblement plus violent secoua tout le building, quelques plaques de bétons tombèrent du plafond alertant que le batiment allait s'écrouler. Les soldats ne prétèrent guère attention à cet "avertissement" et se ruèrent sur leurs proie en rafalant l'arme à la hanche. The Gray Sun esquivait tant bien que mal les balles et essayait de les contourner pour sortir. Une balle percuta sa patte le fesant trébucher et rapidement un des deux soldats se jetta sur lui machette à la main près à égorger le mécha qui dans s'empara rapidement du bras porteur de l'arme pour ne pas se prendre le coup mortel, il serra les poing de sa main gauche et retracta ses griffes pour coller un crochet au soldat et ainsi se dégager pour ensuite sortir du building en se propulsant à l'extérieur juste avant l'écroulement.

Le plan avait marché, l'avenue était bloqué, les renforts devaient faire un grand détour pour arriver ou dégager les nombreux débris. The Gray Sun se releva et sentit une douce chaleur qui le poussa à se retourner instinctivement pour aperçevoir un des deux soldats qui essayait de se dégager des débris.

The Black Sun :Achève le Gray et répand son sang chaud sur la froideurs des tes griffes acérées.

Gray s'executa et bondit au coup du soldat et en un éclaire il fit pénétrer sa griffe droite dans la gorge du cyborg, il sortit ensuite la griffe et termina l'oeuvre en décapitant sa victime. Il contempla le sang sur sa griffes puis les sécoua pour le retirer avant de les rétracter.

The White Sun :Tu a bien agis Gray, maintenant les resistants pourront mieux se préparer une fois que les derniers ennemis restant seront éliminés.

The Gray Sun profita de la désorganisation des soldats survivant pour s'enfuir rapidement au Colisé, il grimpa ensuite en haut des remparts et sortit son fusil de précision, il se mit en position et commença à tirer sur les quelques cibles suceptibles de géner les héros dans leur combat.
Revenir en haut Aller en bas
Lokankedorara

avatar

Messages : 2664
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 19

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Dim 24 Mar - 18:59

Creator of worlds - Epic Score


Quel était l’arme la plus puissante ?

Un ami vous direz que c’est surement le plus gros canon.
Un autre vous direz qu’être bon stratège peu apporter n’importe quelle victoire.
Certes ces deux réponses étaient correctes, cependant Vantorahk comptait sur autre chose …
Les amis, les alliés … Une puissance que nul ne peut arrêter, car l’unité est l’une des valeurs fondamentales que Mata-Nui a apporté aux habitants de Spherus, suivit du devoir et de la destiné.

Ces trois valeurs avaient construit la société Matoran.
Sur Korinax et plus généralement dans la région korinaxienne, on honorait les héros en plus de Mata-Nui. Ces derniers apportaient l’admiration, le courage, le patriotisme, ou encore la bonté aux korinaxien.

Vantorahk, héros vivant et seigneur de Spherus-Magna, imposait de multiple qualités : l’héroïsme, le courage, la persévérance et surtout la confiance. Malgré sa brutalité et son manque de finesse, il était l’un des plus grands hommes que Solis-Magna n’ait jamais portée !


Dans la poussière et le vacarme, le colosse dégaina un immense espadon.
A sa gauche, un être semblant bien frêle dans son corps d’humain, cependant, aux yeux de Vantorahk, il était bien plus qu’un pauvre humain, il était un héros, un leader, l’allégorie de l’espoir, et même par-dessus tout : une des grandes entités de Solis.
A sa droite un matoran, un korinaxien, Awel …

Etre matoran chez les korinaxiens ne voulait pas dire être faible, au contraire … Les korinaxien étaient connus pour être d’excellent commerçant, mais d’aussi grands combattants, même les femmes se battaient.


En parlant de femmes, Noméa se dirigeait élégamment vers le colisée pour rejoindre celle qui était si joliment bien nommé : Aislinn.
Ses habits noirs la comparés à un des rahis qui provenaient de la jungle de Korinax, ceux qui déchire leurs adversaire d’un coup de leurs pattes puissantes, car c’est ce quelle faisait en frappant les guerriers qui jonchaient les champs de bataille, elle les mettait tous au sol d’un coup de bâton et de dague.


« De sa voix grave et enraillé, Vantorahk répondit à Ryooo.


-Si je suis prêt ? Toujours ! Tel est ma destiné !


Son imposante tête de titan pivota vers Ryooo. Il continua.


-En ce jour, je combattrai …


Son casque se dépressurisa, pour ensuite s’ouvrir. De ces mains fortes et solides il l’enleva.
Le casque se modula pour que le Seigneur puisse l’accroché à son ceinturons sans que cela ne le gêne.


-… sans ce casque … Ils verront mes yeux plein de rage … »


Son visage n’avait était que rarement vu, c’était peut être la première fois que Ryooo le voyait ainsi.
Ses yeux était d’ambre, son visage, massif et plein de compassion à la fois, apportait une sorte de confiance à ceux qui le voyait, on ne pouvait douter sur les intentions de Vantorahk : La fin de cette guerre inutile.

Il retourna son regard vers le champ de bataille, en réalité ce n’était pas une armée unie mais bien deux opposants qui s’affrontaient sans vraiment porter attention aux valeureux combattant, du moins pour le moment …

Vantorahk reconnue immédiatement les armures blanche et futuriste des soldats de l’Ordre.
Les autres, était habillé de membres mécanique et de chair, c’étaient les « hybride » de Terindustry.
Vanto’ n’avais jamais particulièrement apprécié les humains, cependant, il à apprit à les respecter pour leurs bravoure et leurs dévouement envers leurs valeurs. Ce que Vantorahk assimiler entièrement.


Une balle de sniper fusa vers Ryooo. Se dernier était visé pas les tireurs d’élite de l’Ordre.
Avant que quiconque puissent faire quoique ce soit, la balle se confronta à un mur invisible. Elle s’écrasa contre le vide.
Le colosse avait usé de son élément du magnétisme pour stopper ce projectile. En signe de représailles, il arma son canon d’épaule et envoya une rafale d’obus explosif sur la position d’où avait été tiré le coup de feu, sur les gradins. En voyant la nué d’obus fondre sur eux, les francs-tireurs de l’Ordre commencèrent à replier bagage, mais il était trop tard, et le chaos s’abattit sur leur position.


Pour continuer, il tendit la main vers le champ de bataille. En usant encore une fois de ses pouvoirs élémentaires, il fit s’effondrer plusieurs colonnes sur les soldats, quelque soit leur faction.
Voilà qui venait d’attirer un peu l’attention.

Dans un zeste de folie et de courage, le capitaine de brigade korinaxien fonça dans la mêlé armé de son fusil à pompe, descendant tout ennemi qu’il croisait.
Vantorahk déclara avec un engouement digne d’un barbare :


« -POUR KORINAX ET POUR SPHERUS !!!! »


Il chargea en ouvrant la voie à son allié de plus petit gabarit mais tout aussi effroyable au combat …
Ryooo …



-----------------------------
Firebender - Immediate Music



Noméa courait avec zèle sur le champ de bataille, qui autrefois servait d’arène, de scène de spectacle ou encore de grand siège de conférence.
Quiconque lui bloqué le chemin recevait volontiers un coup de bâton ou une dague bien placé.

Cependant son chemin vers la tour se fit rapidement interrompu, par deux colosses.
Des titans de l’Ordre. Tout deux étaient équipé d’un immense marteau, cependant ils n’étaient pas aussi grands que Vantorahk. Ils devaient avoir 3 ou 4 têtes de plus que Noméa.

D’un mouvement sans grâce un premier colosse fit fondre sa masse vers la Dame, cette dernière esquiva avec grâce, l’autre titan essaya de donner un coup horizontal, mais dans un mouvement maniant la rapidité d’un félin et la violence d’un ours de cendre. Elle grimpa sur le marteau du second et lui décocha un violent coup de pied sur le cou. Le mettant ainsi à terre.

L’autre tenta de la faire vriller contre le mur, coup manqué car elle sauta conte le corps tombant du second titan.
Malgré son attaque manquée il essaya d’attraper la Dame de Korinax.

Noméa n’eut pas le temps d’esquiver, elle était sous la pression des puissantes mains du colosse de l’Ordre.
Mais ce dernier lâcha prise. Son corps s’effondra dans un puissant fracas.
Awel venait de lâcher un nuage de plomb dans le dos du ravisseur.


« -Ma Dame …. Montez immédiatement ! Je vous couvre ! »


D’un coup de grenaille la porte s’ouvrit.
Le korinaxien se retourna ensuite et laissa passer Noméa, elle se retourna pour voir Awel affronter trois adversaire simultanément …


Dernière édition par Caliih[Vantorahk] le Sam 30 Mar - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Ven 29 Mar - 22:03

http://www.youtube.com/watch?v=vPYTdjIRkKI

Cette vie n'est pas facile. Je me suis fait beaucoup d'ennemis. Le plus douloureux pour moi était de pouvoir garder ces secrets. Mais à quoi servent des secrets si l'ont va mourir dans une stupide bataille. Une chose n'allait pas du tout dans cette vie. Le plus compliqué était de garder en soi l'espérance. Non pas l'espoir mais l'espérance d'une vie meilleure après tout le mal que cette vie avait engendrée.Depuis tout à l'heure une choses me chagrinait au plus haut point. Il semblait qu'a chaque fois que la vie revenait paisible, elle s'efforçait à reprendre un tournant perfide pour nous remettre par terre, dans la boue et la poussière.

J'étais Ryooo. Vantorakh semblait si confiant en moi, alors que je ne faisais que des choses inutiles depuis tout à l'heure. Et ce n'était pas très difficile à faire.
Tuer une personne est une chose inutile.

Une hache frôla ma joue, déchirant l'air et arquant autour de moi, un jet de sang frais et vigoureux. Un sang qui dégoulina sur mes lèvres et sur ma chemise déjà bien tachée.

Mon regard perça le flanc de mon assaillant, mes bras attaquant sans avoir besoin de leurs ordonner.

N'étais je donc bon que à ça?

https://www.youtube.com/watch?v=F_ipLCMFcEY

Beaucoup trop de gens. Beaucoup trop de peur. Beaucoup trop d'étouffement.
Mes yeux tournèrent dans le vide le temps d'une milli-seconde de concentration. Je hochais la tête à l'action de Vanto qui venait d'exploser en fracas les soldats adverses. D'un autre regard, Knightmare me fit savoir qu'il aurait bientôt finit.

Ma main tremblait . Mon sang bouillonnait.
J'avais désormais compris ce qui se tramait.

Nous n'étions pas au début. Nous étions à la fin. Et personne ne pouvait nous sauver si l'on continuait ainsi. Ma respiration s'arrêta, et l'air se stoppa un instant dans les poumons artificiel d'un soldat courant la lame à la main en ma direction. Ses prothèse claquèrent et il s'effondra sans vie, sans airs, sans fluide vital. Ce fluide flottait dans les airs. Je le contrôlait. Au creux de ma main. Mon œil avide de pouvoir en avait assez. J'étais un Toa. Un Toa de l'Air, qui avait parcouru tout l'univers. J'avais déjà affronter de trop nombreux ennemis pour qu'une simple troupes de saltimbanque en haillons fassent régner la terreur sur Metru-nui.
Je devais être terrifiant. Droit, la main devant moi, le poing serré, se fluide rougeâtre mélasse et de violet qui flottait en face de moi, entre la paume de ma mains aux doigts recroquevillés et la matière venant de l'intérieur du soldat.Était-ce le début de ma période "D4rk-Em0" ? J'eus un petit sourire intérieur, très léger. Avant de fracasser mes doigts sur le fluide et de le faire exploser dans un scintillement de lumière.

Le retour du katana que je tenais offrit à la mâchoire du nouvel arrivant, une jolie ligne droite entre les yeux qui se regardèrent avant de se détachés en deux parties distinctes, tandis qu'une orbes violette explosa de nouveau devant moi. Contrôle le coeur. Contrôle le pouvoir. La source du choix et du destin se trouvait la dedans. Dans un tout petit coeur. Une puce électronique ou bien même une simple pompe à fluide, sans apparence d'âme.

https://www.youtube.com/watch?v=8nRYoXDTfwI

Si l'on veux comprendre , tout ce que j'ai compris. Il fallait que tous puisse voir. J'allais donc avoir besoin du grand écran immense du Colisé et de la retransmission à échelle maximale en holoprojection géante sur la tour du Colisé. Le combat avait évolué. Moins d'ennemies arrivaient. Et les gens avaient un peu moins peur.

D'un coup d'oeil à Knightmare, je pris un élan prononcé, en profitant pour ranger sur mon dos le katana Puis je bondis à hauteur de son coude gigantesque de Mecha, sa main rattrapant puissamment , mais non brusquement, mon corps et m'envoyant en direction de la tour du Colisé, dans un lancement aérien.

Le sifflement du vent contre mes joues me revigora l'esprit et je filais comme une étoile vers le haut de la Tour. La vitre se brisa contre mes bras et mon corps dans une roulade bien calculée.
Je repris mes esprits quelques secondes, avant de partir en direction du S.A.S d'évacuation direct.

Je ne fus guère surpris de voir qu'un code , le mien , avait déjà été rentrer sur le boitier. J’espérais juste me tromper. Mais l'espoir d'une telle chose n'était pas de bon augure.

Ma marche franche dans le couloirs,d'un gris immaculé, rendait la scène tendue. Comme une feuille passée à l'eau, qui se froisse peu à peu sous l'immersion du liquide.

Un ordinateur était allumé, et un drône était devant la porte. Le drône fit un mouvement et commença à débiter d'une voix trop claire que je ne pouvais pas passer. Le son fut glauque. Enfermé. Limpide, et résonnant. Un petit claquement d'étincelle en feu repoussant les limites de l'audible. La balle siffla jusqu'à sa boite crânienne lui arrachant le système de donnée qui s'y cachait. Il tomba droit et rigide sur les genoux avant de basculer sur le coté.

Du mouvement, des bruit d’inquiétude s’apercevait au delà de la porte vitrée. Mon poignet armée, j'appuyais sur la détente , explosant la vitre sans la moindre hésitation dans mon geste, et continuant mon chemin.

https://www.youtube.com/watch?v=RTLS9ot26jg&NR=1&feature=endscreen

J'avais demandé à Noméa de retrouver Aislinn. Mais Aislinn avait été déclarée introuvable.
La télépathie rapide et instantanée avec Eden m'avait appris qu'une fois que nous étions partis, Elle avait pris Jess pour se " réfugier " dans la Tour.

Je regardais vite fait le reste de mon communicateur privé. un peu cassé à cause de l'affrontement en bas et du catapultage par K'mare. Mais il recevait encore et pouvait envoyé des signaux.
Mon pouce pressa un dôme vert, libérant un message. J'espèrais que l'aide allait venir à un moment.

J'avais eut une vie.
J'en avais eut une autre.

Mais était ce ma vraie Vie ? Ma véritable existence.


https://www.youtube.com/watch?v=OoZcMrn4mQs

Ma marche s'arrêta devant un ordinateur en phase de mise en auto destruction de disque dur. Je pu arrêter le déclenchement de cette action imprécise. Et les document affichés me firent autant de mal que de bien. J'allais peut être avoir une piste pour libérez l'univers. Mais j'allais peut être perdre quelque chose. Ou quelqu'un.



Ma nuque craqua tant le retournement de situation était si abrupte.

Un cri parvint au delà d'une porte vitrée à cinq cent mètres.

Mon gros sourcil se haussa au ralenti comprenant la perception de l'action en cours. Et mon talon prit une impulsion me faisant avancer en avant dans un pas encore plus rapide.

Un bruit étouffant, fit réagir mon tympan.

Une masse sombre dans le noir.

Une vitre floutée et un mur me séparait d'elles.

Le gun droit devant moi, je retint mon souffle et envoyait deux balles faisant exploser la baie vitrée floue.

Un giclement de cervelle répandit du sang sur le sang dans un artifice bruyant, et un cri perçant illumina l'étage.

-C'est Terminé.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Lun 8 Avr - 13:41

https://www.youtube.com/watch?v=DA9IWYghMt8&NR=1&feature=endscreen

L'explosion ne fut que silence et fumée. Les lèvres de Ryooo étaient crispées de rage. Ses Sourcils c'étaient abattus d'un trait sur ses yeux brillants. Son iris siffla et devint de plus en plus petit. Son ventre se renforça d'une bloc incroyable. Son souffle porta à sa gorge un cri de rage résonnant. Ses larmes s'arrêtèrent et se décollèrent de ses joues virevoltant autour de son visage dans une aura scintillante.

-ça suffit ! cria-t-il d'une voix grave qu'il n'employait jamais. C'est assez de toute cette histoire !

En face de lui, un Homme portait un chapeau noir, relevé d'une plume violette. Une veste grise, cintré d'une ceinture en argent, un sabre sur sa gauche, et un lasso pendait sur sa cuisse droite. Derrière cette homme se tenait un centaure, le corps percé par les balles de Ryooo. Au pied de cette créature, il y avait Eden et Jess. Tombées des mains du centaure. Et à coté du centaure il y avait Aislinn.

Ryooo abaissa ses bras, jeta son arme sur la droite d'un geste négligeant et fit craquer ses poignets . Son regard droit vers l'Homme au chapeau. Mais ce n'était pas lui le responsable. Lui c'était le marchand. Le responsable était la personne en qui Ryooo pensait avoir confiance.

Jess et Eden avancèrent à quatre pattes vers Ryooo et se mirent derrière lui. Le centaure tourna de l'oeil, comprenant que Ryooo avait bien viser, et s'effondra sur le coté alors qu'Aislinn poussa un petit cri s’agenouillant à ses cotés.

-Il me semble que tes problèmes familiaux sont importants. Ronronna l'homme au chapeau. C'est dommage, parceque je ne peux pas t'aider. J'ai d'autres choses à régler. Il semblerait que mon vaisseau soit apprêté au port. J'ai des directives à suivre. Alors, excuse moi, mais je m'en vais.

Ryooo haussa une lèvre et murmura :

-Toi je m'en fout. Dégage.

L'autre fit un petit sourire et tapa sur l'épaule de Ryooo en passant.

-J'espère qu'on se reverra. Petit gars.

-Compte la dessus bientôt. Plume violette .

Le cou de Ryooo frémit un instant en sentant la main d'Eden serrer sa jambe. Son regard semblait si triste et perturbé que Ryooo ne savait pas quoi faire.

-Eden. Eden ! Lâche moi. Il faut que tu remettes cette clé informatique à Vantorakh ou à Knightmare. Ce sont les gros gaillard qui m’accompagnent et qui font du remue ménage dehors. J'ai confiance en toi , tu peux y arriver. Tu n'a qu'a suivre le chemin, et Jess va t'aider aussi.

Le menton frétillant la petite fille fit un oui de la tête avant de détaller les larmes au bout des yeux par le même chemin que celui de l'Homme à la plume violette.


Le bruit des pleurs des petites filles étaient parti. Le silence rompis les sanglots.

-Tu l'as tué ! Ryooo ! Tu ...

Aislinn criait des injures et des mots insignifiants. A dire vrai, il n'avait strictement aucune envie de la tuer, ou de la faire taire. Il ne comprenait juste pas sa position. Elle n'avait rien à craindre, rien à redouter. Si elle avait un soucis, il était là. Alors pourquoi avoir interférer dans des affaire si grave que cela. Pourquoi avoir voulu réveillé la noirceur du mal de Tericarax?
A moins que ce dernier ne se soit servi de l'amour que Ryooo avait, afin de le détruire. En fin de compte, Teri' n'était pas qu'un vieux tas de pièces métalliques détachées au fond d'une prison. Il avait manipulé des gens, notamment le peuple de recueillement d'Aislinn. tout avait été un plan très audacieux afin de vaincre Ryooo sur ses sentiments. C'était très machiavélique et répugnant. Et personne ne pouvait le reprocher, nià Aislinn, ni aux centaures, ni même à Ryooo.
Le problème était que les centaures avaient menti à Aislinn, créant une panique folle. Et que des millions étaient parti au sein d'une industrie qui créait des Bionicle illégalement et ayant pour but de servir un maitre ultime.
Ryooo aurait pu dire " Je ne t'aime plus" en guise de séparation. Mais il prit le temps, environs 5 mn dans cette immense bagarre générale pour lui expliquer. Elle ne supporta pas le choc et se transforma en une furie stupide. Essayant de tuer Ryooo pour qu'il se taise à jamais. Ce manque de jugeote fit soupirer le jeune homme qui avait maintenant surmonter sa colère et ses émotions.

Il s'en alla ramasser son gun, et le remis à sa ceinture. Aislinn dégaigna un sabre et s'acharna à vouloir le tuer. D'un geste désinvolte Ryooo la repoussa et lui dit clairement dans les yeux que ce n'était plus possible. Et qu'une vie n'était pas faite pour être ainsi vécue. Son cœur était mauvais.
On ne peux pas penser qu'a soi, et à sa propre personne lorsque l'on à la responsabilité d'agir pour aider les gens. Ryooo ne supportait plus cette oppression d'un foyer désuni et stupidement fondé.
Il parti la laissant là. Fermant la porte de verre explosée.

-Tu n'es qu'un ... !

-Ouais je sais. J'ai d'autres trucs à faire, Blondinette.

-Ne m'a.. m'appelle pas comme ça ! je ne suis pas une gamine ! Je vais tous vous ..

-Ouais. Je te crois.

La noirceur de son cœur était encore pire que ce que l'on pouvait imaginer.
Ryooo ferma les yeux et Elle tomba par terre se tenant la tête en arrière.
Ses propres maux allaient la tuer toute seule.

https://www.youtube.com/watch?NR=1&v=x2-GiYITv8I&feature=endscreen

Ryooo eut un sourire.
Le poids maintenant retiré, il pouvait vraiment être lui même. Il courut droit devant lui, relâchant son poing contre une porte et bondissant pour rattraper les deux enfants déjà bien engagées dans la course.

-Allons porter à Vava et K'mare de bonnes nouvelles. Ses données nous permettent d'avoir des lieux et des noms . C'est sur l'île d'Odina que ça va commencer. Comme l'île à été déserter il ya longtemps, l'Organisation de l'ombre en a profiter pour s'y installer et installer les usines à bionicle. Il faut parvenir au centre de la base , et obtenir des informations sur l'homme qui s'occupe de ça.
Et il y a aussi ce mec en noir, qui semblait partir en vaisseau. Il faut que le rattrape, c'est notre moyen de locomotion pour Odina !

Eden eut un sourire mais Jess n'était pas très en joie, malgré le nouvel enthousiasme de son père.

-Maman était méchante alors? Depuis le début début ?

-J'en sais rien. J’espère qu'elle ta rien fait de mal pendant que j'étais pas là.

-Elle... elle ... elle pensait souvent à elle.. et n'étais pas toujours gentille.

-Ouais je sais. Mais pour le moment , je pense qu'on a d'autres soucis, il y a beaucoup de gens et d'enfants en difficultés en bas.

Une fois en bas, certaines personnes crièrent le nom de Ryooo. Et une porte s'ouvrit sur sa droite. Noméa apparue.

Ryooo lui fit un sourire.

-Noméa ! Occupée vous de ma petite fille et de Eden ! J'vais sauver votre Vanto et ensuite on repart !

D'un sprint décidé, Ryooo reparti directemetn dans la bataille. Il Envoya son coude dans la joue d'un opposant et son pied dans le ventre d'un autre. Tout en dégainant son katana et fracassant le canon armé d'un autre qui allait tirer en direction d'un petit matoran.

-Awel ! Salut mec ! Je suis content de te voir ! La porte du Colisé est fermée ! T'inquiète, Jess et Eden sont là avec Noméa, rien ne va leur arriver ! Mais? Ou est Vantoh ?


Une bruit sourd retentit. Un bruit de marteau. Et un rire ignoble résonna.

https://www.youtube.com/watch?v=3CtcmrWCRXA&NR=1&feature=endscreen

-Non mais je rêve ! Ce gros vient de mettre une droite à Vava !

Ryooo respira.

Des Titans. PArfait pour se défouler après la somme d'émotions de la tour.

Les poings ardent de colère , Ryooo s'engagea droit dans une course vers l'affront du colosse. Qui faisait 4 tête de plus. Ryooo étant un humain, de la même taille plus ou moins que Noméa.
Le soucis c'est que si Vantorakh le grand avait du mal à repousser les deux, Ryooo n'y arriverait pas sous sa forme humaine. Mais Ryooo n'avait aucun pouvoir de transformation bionique dans ses poches.

-Ahaha ! Mais moi ! J'ai des lunettes !

Le Colosse fit une grimace stupide.
Ce jeune adulte qui courait droit devant lui était-il si bête.

Ryooo lança son sabre droit, dans un tir, franc et sec, tout droit vers le bras du Titan qui allait marteler de coups Vanto. Le sabre se figea dans son poignet dans un crissement d'étincelles.

-C'est une super LAME de mon AMI Knigthmare! Rien n'y fera tu pourra jamais la casser ! Gros bêta !

D'un coup de talon, Ryooo esquiva l'attaque du second Titan envers lui , il roula au sol et se releva. continuant de courir, pour sauter prendre appui sur la cuisse du monstre et se resaisir dans un éclat de sang de son sabre.

Le colosse hurla et vit sa main tomber au sol dans un lourd fracas.

Ryooo reprit place fièrement à coté de Vantorakh qui venait de se relever. La fumée qu'il venait de dégager tourbillonnait autour d'eux. Ryooo prit dans sa poche ses anciennes lunettes. Les fit glisser sur son nez. Il releva la tête. Et murmura de plsu en plus fort :

-Rien ne peux nous vaincre Colosse ! Nous sommes des amis. Et rien ne fera de mal à mes amis. Tu comprends ça ? Maintenant, toi et tes petits copains , soit vous partez. Soit on vous fait la fête.

Bien qu'amocher le gros secoua la tête. Même la main tranchée. Il était là pour se battre et pour tout démolir.

Un autre Titan se releva. Son armure se décolla de sa peau. elle était remplie de balle de plombs.
Le petit Awel aussi avait du cran.

Ryooo perçut un éclat à droite, et un éclait brillant à gauche. Il eut un sourire.

Knightmare et Gray se ramenaient.

IL y avait 4 colosses.
Et il y avait 5 héros.

Ryooo remonta ses lunettes et fit un sourire. Le katana en avant.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
The Gray Sun

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 20

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Mar 9 Avr - 23:16

The Gray Sun était assit sur le rebord des hauts ramparts du Colisé, il venait de terminer son dernier chargeur. Il avait sans doute tué une trentaine de soldats de Terindustry et maintenant il observait le combat en se questionnant, après tout depuis qu'il est içi, The Gray Sun a suivit le groupe de "héros" comme les appellent The White Sun sans contester et sans réfléchir. Maintenant il était mélé à une guerre dont il ne connait pas les raisons, une guerre dont il ne connait pas les enjeux, après tout le camp adverse est peut être plus respectable que celui avec lequel il combat. Une chose est sur, dans tout les cas il devait se battre on ne lui donnait pas le choix.

The Black Sun: Gray peu importe pour qui tu ou contre qui tu te bat, au fond de toi tu le fais car le carnage des guerres est ton seul salut.

The Gray Sun hocha la tête sans vraiment avoir comprit le sens de ce que venait de dire Black Sun. Finit de se poser des questions, l'heure est au massacre et à la chasse. Et il y avait beaucoup de gibiers...

The Black Sun:Va si Gray répand leurs sang sur le champ de bataille !

Le mécha à l'armure grise sortit ses griffes en un éclair puis sauta du rempart et glissa sur la paroie jusqu'en bas. Quatres soldats l'accueillèrent au sol, d'un coup Gray s'expulsa rapidement sur le premier et le décapita, il esquiva en se baissant rapidement un coup de machette lattérale et empoigna le cadavre de sa victime pour la balancer sur le second soldat. Ce dernier baleya le corps de son défunt collègue mais ne vit plus l'être à l'armure grise. En effet Gray venait de faire une glissage sous le soldat pour lui couper les deux jambes, le sang rougeatre du cyborg se répandit sur l'armure du mécha qui continua la série en bondissant sur le troisième aggrésseur sans que celui-çi ne put réagir tant Gray était vif. Eviscération, le troisième OGM lacha quelques gargouillit éttouffés en regardant son sang se répandre comme une fontaine au sol. Enfin le dernier soldat s'était écarté et tenait en joue le mécha, The Gray Sun reçut une balle en plein torse qui transperça son armure et ressortit par sa plaque dorsale. Gray lacha un hurlement de fureur et fit un dash vers le dernier "obstacle", une fois à côté du soldat il enfonça ses griffes de sa main droite dans le torse du dernier cyborg et découpa ensuite d'un coup verticale le bras portant l'arme anti-matériel du soldat. Comme pour se venger et se défouler Gray s'acharna a découper en morceau le cyborg en fesant de mouvement rapides. Il ne restait plus ques des morceaux et de grosses flaques de sang au sol, sa transe et son adrénaline se terminèrent et il commenca à sentir sa bléssure, il tomba lourdement à genou et vit son sang blanc qui commencait à se mélanger avec la rougeur de l'hémoglobine de ses victimes...

The White Sun: Je vais brouiller tes sens et tes nerfs pour faire en sorte que tu ne ressente pas la douleur pendant un moment et Black Sun va délivrer toute l'adrénaline que ton corps produit pour que tu puisse continuer le combat.

Soudain il sentit un vide un profond vide, comme si il flottait dans les airs puis des piquottements et un effet agréable parcourant son éxosquelette, comme si on quelques chose caressait tendrement son armure. Il se releva rapidement et aperçut les "resistants" se réunirent fâce à de grands colosse en armure, Gray s'approcha du groupe suivit d'un autre mécha allié. Gray sentait sa force décuplé et il avait bien besoin de se défouler. Il ramassa une pierre au sol et la jetta sur un des colosses puis dit :

Viens, que je répande ton sang !

Le colosse se retourna et vit le petit être (par rapport à lui) qui l'avait provoqué, il enpoigna sa lourde masse à deux main et et lacha un rictus arrogant. Le colosse s'élança sur Gray et tenta de l'écraser sous sa lourde massue, le mécha esquiva rapidement et prit le génat à revers, il fit une profonde entaille dans la jambe droite de l'énorme soldat mais celui-çi ignora le coup et fit rapidement un mouvement circulaire afin de toucher Gray. The Gray Sun reçut le coup de plein fouet et fut projetté sur une quinzaine de mètres, il se releva rapidement comme si il n'avait rien sentit et sprinta pour sauter ensuite sur la tête du colosse et enfoncer rapidement ses griffes sur le crâne du géant, ce dernier tenta d'expulser Gray avec sa main mais le mécha grisatre descendit juste avant de la tête du colosse. Le temps que l'énorme soldat se retourne, Gray en profita pour entaillé à nouveau la jambe droite qui commenca à fléchire, quelques autres coups fusèrent et le géant s'écroula comme un gratte ciel saboter au sol.

The Black Sun: Fais moi plaisir Gray j'aimerais bien voir les organes de ce tas de férrailles...

https://www.youtube.com/watch?v=1JZWJv58WA4

The Black Sun rigola sombremant mais ne pouvant resister Gray s'éxécuta et sauta sur le dos du géant, il s'acharna à découper la plaque dorsale puis fit un trou jusqu'à l'intérieur du corps du colosse. Il s'arreta un moment pensant que The Black Sun regardait à travers ses yeux et c'était le cas.

The Black Sun: Achève le à présent !

The Gray Sun leva sa griffe droite vers le haut et l'enfonça ensuite comme la foudre des les tripes de l'immense soldat. Il descendit du corps et soudain sa vision commençait à délirer, il voyait tout le décor tourner dans tout les sens, ses membres commençèrent à trembler violement et une forte douleur fit surfâce. Gray s'écroula par terre en grognant de douleur.

The White Sun: Je n'arrive plus à brouiller tes sens Gray, le dernier coup que tu a pris à fait de lourd dégats, tiens le coup !

Gray se mit sur le ventre et tenta de ramper vers l'avant, il ne voyait plus rien et espèrer que les autres ne l'aident. Il plongea lentement dans un vide noir et sourd, comme un profond sommeil dont il ne pouvait empècher.

EDIT: J'ai modifié Vanto', désolé pour l'érreur je n'avais pas compris qu'il y avait plusieurs camps dans le conflit.


Dernière édition par The Gray Sun le Jeu 11 Avr - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lokankedorara

avatar

Messages : 2664
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 19

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Mer 10 Avr - 14:41

HRP : Gray, le titan que tu à tué n'est pas un hybride, c'est un membre de l'Ordre Wink Il faut bien comprendre qu'il y a trois camp sur le champ de bataille : Nous, Terindustry et l'Ordre.


Two Steps From Hell - Strenght of a thousand men



4 adversaires ? Contre 5 héros ?

Ils avaient surement aucunes chances cependant, leur dévotion à l’Ordre les forcèrent à rester sur le champ de bataille, contre des opposants bien trop forts …

Un silence …
Un silence glacial …
Un silence pesant et froid …

Qui allait agir en premier ?

La nature guerrière de Vantorahk ne se fit pas attendre, il avait concentré en peu de temps une petite sphère de gravité, qu’il envoya volé sur ces adversaires. Ces derniers l’esquivèrent en la regardant explosé contre un mur.

Le titan n’attendait que ça … Il dégaina Suivon, sa lame de toujours, cette dernière qui venait d’être sortit de son fourreau sous forme de grande épée se mit à changer de forme, les parties de la lame glissaient les unes sur les autres. Ce qui en résultat ressemblait plus à un immense marteau tranchant.
De sa force colossale, Vanto fit valser son marteau de guerre dans le ventre du titan le plus proche à sa gauche.
Le vacarme et les morceaux de métal et de chair qui volaient attirèrent immédiatement l’attention des 3 autres colosses.

Celui qui était directement à la droite du Seigneur de Korinax essaya de pourfendre ce dernier. Mais Vanto’ le devança en lui envoyant un puissant faisceau de vie, qui perça l’armure du soldat de l’Ordre.
Mais la position dans laquelle était Vantorahk l’empêcha de voir venir le coup que lui préparait le titan d’en face. Noméa vit l’attaque venir, et dans un saut gracieux elle atterri derrière le blindé. Elle dégaina deux dagues et commença à les planter dans le dos de l’opposant qui se retourna immédiatement en faisant glisser sa lame latéralement. Le sifflement dangereux et hostile se brisa immédiatement.

Noméa qui avait fermée les yeux, pour éviter de voir un triste sort, les rouvrit.
Elle fut surprise de voir que Vantorahk avait percuté la lame pour empêcher qu’elle ne fonde sur sa bien-aimée …
L’énorme spalière droite de Vantorahk commençait à se fissurer, on pouvait se demander qu’est-ce qui avait tapé le plus fort : La lame et le coup d’épaule de Vantorahk ? La réponse était peut être trop évidente …

Mais la spalière n’était pas la plus touché : l’espadon du titan de l’Ordre venait de se briser, sous les yeux incrédule et stupéfait de son porteur … Qui ne s’attendait pas à recevoir un puissant uppercut de Vantorahk.

Le seigneur s’aperçut qu’un petit être –par rapport à lui- avait causait d’énorme ravage au titan à qui il manqué un membre, l’éviscérant avec un plaisir malsain.
Cependant, il s’écroula au sol, il devait avoir reçu un coup violent. Celui qui avait reçu Suivon dans le flanc se mit courir vers un être incapable de se défendre dans cet état.
Vantorahk plongea sur l’autre géant pour l’intercepté. Sous le poids du Seigneur de Korinax, le soldat de l’Ordre tenta de se défendre, mais sous les coups répété du colosse, il fini par cédé et tomber KO.


Sous ce combat épique de titans de métal, Awel ne savais plus où se mettre … Son compagnon le titan attirait beaucoup trop l’attention.
*Il en fait trop …* se dit il d’un air blasé
Car malgré les grognements de rage et les hurlements guerriers, Vantorahk s’amusait réellement, même avec la gravité du moment …
Le matoran prit l’initiative de tirer le corps de l’étrange biomécanique qui venait de tomber dans un état de convulsions étrange …


-------------------------------------------------------------


Immediate Music - Ode to power


Corax s’était mit à couvert derrière un pan de mur écroulé.
Les tirs fusaient de tous les côtés …

Comme un chao incessant et vorace, les soldats de Terindustry avançait sans se soucier des morts.

Un titan à la voix grave se mit à couvert, aux côtés de Corax.


« -Primat ! Que devons-nous faire, nos hommes reculent, nous seront bientôt collé au Panthéon, face à une mort certaine !

-Je sais ! Mais ils sont trop nombreux ! Où est la Grande Etre ?!

-Elle s’est replié avec les sentinelles du flanc est !

-Mhhh … Il faut que l’on regroupe les unités devant le Panthéon ! Prélat Grall, essayez de faire passer le message !

-Non je vais plus tôt les ralentir ! Vous ! Allez-y, dite à nos hommes de se replier ! »


L’armure lourde du Prélat Grall se mit à grincer, il se leva et se positionna au centre de la voie.
D’un cri grave et puissant il fit trembler toute la rue. Et dans une charge héroïque il perfora la ligne de corps frêle qui ressemblait plus à des poupées de chiffons qu’à de véritable soldat hybride, face à la force démesuré du titan korinaxien.

Dans un grognement de peine, Corax se replia, faisant venir avec lui tous ceux qui le croisaient.
Dans sa toge blanche et bleu, faiblement protégée, on se demandait comment Corax pouvait être considéré comme un « soldat », mais les Sentinelles était peut être plus que de simple défenseur d’un bâtiment que l’on nomme le Panthéon. Ils étaient les défenseurs du savoir, de l’espoir, de la foi envers les Grands Êtres, Mata Nui et Les héros du passé …

Comme il s’en doutait, Grall n’aurait pas put retenir bien longtemps le flot incessant d’hybride.
Des mi-titans mi-humains chargèrent Corax avec une rage bestiale, dénué d’intelligence …


« -Allez-y ! Continuez ! Tous aux Panthéon ! »


En criant c’est mots, le Primat s’arrêta et se tourna vers la horde de monstruosités de Terindustry.
Quiconque défiait le Primat devait se douter qu’il n’était pas devenu un membre haut placé de la sphère religieuse de Spherus-Magna pour rien …
Les mains métalliques du biomécanique commençaient à être parcourus d’éclair d’un bleu sombre.
Plus la horde s’avançait, plus l’intensité de l’électricité augmentait.

*Plus proche … Plus proche …*

Les fers de lance étaient à une quinzaines de mètres de Corax, lorsqu’un immense flash éclaira tout le champ de bataille.
Un immense éclair traversait la harde de Terindustry. Ils tombèrent uns à uns ; sans pouvoir stopper le flot d’énergie qui se déversait sur eux.
Le côté Ouest venait d’être à peu prêt sécurisé … Corax se retourna et continua de se diriger vers le Panthéon.
Les autres petits groupes se regroupaient progressivement pour ne faire qu’un, une légion en face de l’entrée du Panthéon : Rien ni personne ne rentrera …

Le côté Est était protégé par des sentinelles et des matorans sous les ordres de Rahk, une grande être et optionnellement : la mère de Vantorahk.
Elle maîtrisait convenablement la situation, mais malgré cette aisance, ils suivirent les ordres de Corax, pour peu à peu se replier.
Le Panthéon était la dernière place forte de Korgarinax, si le Panthéon tombait, Spherus-Magna tomberai car sans la capital, les autres cités ne tiendrai plus longtemps …
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Mer 10 Avr - 18:15

http://www.youtube.com/watch?v=byRGRhFU5es

]BARA-MAGNA- Au même moment]

Strakk abaissa son heaume de guerre et craqua son cou. Il vibra ses épaules et enfila son gantelet étincelant. Son regard d'un bleu glacial fixait le miroir qui se tenait en face de lui. A coté du grand miroir, sur une petite table une transmission vibra.

"Hey Strakk ? Tu pètes toujours le feu?"

Sacré Knightmare. Toujours un humour sans aucune issues possible. Le néon crépitait tendancieusement dans la pièce, une sorte de grand garage couleur gris métallisé. Sur le mur droit se trouvait plein d'armures, que Strakk avait gagné ou acheté. Et sur le mur de gauche se trouvait les armes favorites du guerrier de glace. Face à un miroir d'essayage, Strakk se préparait à la guerre.

-Si je pètes le feu ? , déclara-t-il à lui même à voix haute, Mon peuple se fait attaquer. Par un Ordre maléfique. Ma ville est en danger. Et je ne faillirais pas.

Dans un petit rire roque, sa main attrapa un lance thornax modifié. Un gun aux capacités multiples. La plus connue et répandue était " fruit explosifs thornax" Des fruit à piquant, comme des oursin qui une fois lancé explosait comme une grenade. Mais Strakk posa l'arme sur la table à coté du transmetteur et posa sa paume de main de bionicle non gantée sur le mur. Un scanner filtra l'identité et une trappe se dégagea du mur, révélant deux armes.
La première était la Hache de Strakk. Modèle unique. Grande, Maniable, acérée. La seconde était un gun semblable à celui de Ryooo. Mais avec un silencieux, et une lunette amovible pour viser encore plus précisément.

Un bruit se fit entendre, et un Agori passa la tête par la porte.

-Strakk ! Tu es là?

-Je suis là, Petit Metus. Et je suis prêt. Je vais entrer dans la bataille.

Strakk referma la trappe, se dirigea vers Metus, clos le garage incognito , et lança un regard vers le bas de la montagne. Ou une explosion venait de retentir. Le glatorian enjamba sa moto, et Metus grimpa derrière lui.

-Je m'enflamme.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Knightmare
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    Mer 10 Avr - 20:46

Quatre colosses. Un Knightmare. Comme le combat était inégal... Qui plus est, Ventre-crac et et Graisseux avaient déjà commencé à les démonter. Bien, ça allait être rapide, très rapide.

Un choc. Une explosion. Knightmare avait déployé ses ailes pour voler à la rencontre du premier. Leurs poings s'étaient rencontrés, et devinez quoi ? La paume ouverte du Mécha avait suffi à détruire le bras entier du colosse. Il retomba sur le sol, svelte comme un chat.

<<La feuille bat la pierre.>>

De son bras sortit son arme la plus puissante. Un émetteur de positrons. Il régla au niveau 2+ et lança une légère salve, trois tirs seulement. Ceux-ci suffirent pour réduire le troisième colosse en un simple nuage de poussière. Le premier des colosses tenta de l'écraser comme une mouche sous son pied, mais il avait sous-estimé la légendaire vélocité de l'être mécanique, qui n'eut qu'à se protéger sous une épaisse couche de rochers. Cinquante épées blanches apparurent aussitôt à ses côtés, pour aller réduire la jambe de ce même colosse en charpie.

Oui.

Knightmare était sans aucun doute l'entité la plus puissante de l'univers... Il avait du se retenir contre tous ces ennemis étranges qui avaient réussi à bloquer partiellement ses pouvoirs, mais à présent, il était dans son élément. Il pouvait frapper vite, à pleine puissance. L'énergie de sa pierre d'entité se décupla et une colonne de flammes que l'on aurait pu apparenter à l'éruption du plus gros volcan de l'univers incinéra entièrement le colosse en question.

"Voilà, maintenant, Strakk sait ce que c'est que de vraiment cracher du feu."

La puissance du flot de flammes avait forcé les autres combattants à se replier de leurs assauts respectifs, heureusement, Knightmare les avait entourés d'un bouclier protecteur. Un millième de seconde lui suffit pour prendre connaissance de l'historique des combats que les autres avaient mené la minute passée, ainsi que les blessures des deux colosses restants.

Il remania le torrent de flammes pour le rediriger vers l'un des colosses survivants. Puis il invoqua une gigantesque épée, plus grande encore que le colosse lui-même, et entourée d'une énergie de l'air. Il abattit sa lame d'énergie sur le dernier des colosses, qui se désagrégea instantanément.

"Ça, c'est fait." pensa-t-il.

Ses pensées rejoignirent Ryooo. La suite de l'histoire, il la passerait à ses côtés.

<<Je vous en ai laissé un. Il faut que je file au plus vite rattraper ce marchand à plume violette. >>

Prenant appui sur le sol, il partit en un flash. Il avait épuisé plus d'énergie qu'il n'aurait souhaité l'admettre, et l'un de ses deux émetteurs de positrons était presque à plat. Une bonne chose qu'il soit passé reprendre celui qu'il avait perdu lors de son premier clash avec Tericarax. Il devait résoudre cette situation au plus vite. Il n'avait pas autant de temps à perdre avec quelques colosses, et des renforts risquaient d'arriver à tout moment. Il devait éradiquer le mal directement à sa source.

_____________________________
Spoiler:
 


Colors of the Heart...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers    

Revenir en haut Aller en bas
 
[ RP FONDATEUR] Le basculement de l'univers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» Murdo : L'univers est sans limite ...
» Elements de l'univers
» Bibliographie sur Tolkien et son univers.
» On se sent si petit, noyé dans l'Univers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONICLE RPG  :: Archives du RPG et Communauté :: Archives :: RPs Archivés-
Sauter vers: