BIONICLE RPG

Découvrez un univers nouveau, choisissez votre personnage. Et rédigez votre histoire. Les Mondes n'attendent que vous. Faite vivre le monde de BIOLOGICAL CHRONICLE
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mata Nui]Grrr...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Mata Nui]Grrr...   Dim 20 Mai - 0:57

Le transport venant de Voya Nui finit par accoster sur Mata Nui. Il faisait nuit, mais l'île était éclairée, et la raison était visible... et audible. Une immense créature, une sorte de dragon, poussait des hurlements stridents et crachait des torrents de flammes. C'était sans doute la raison pour laquelle Iruini avait été appelé ici. De loin, cette bête pouvait ressembler au Dragon Kanohi, un terrifiant Rahi. Mais celui-ci avait été mis hors d'état de nuire après une sérieuse bagarre avec les Toa Hagah et un Tahtorak. Le Dragon en était sorti grièvement blessé, et l'île de Xia, le champ de bataille, presque complètement rasée. Iruini ne savait pas exactement ce qui lu iétait arrivé ensuite, mais on lui avait dit qu'il était toujours en vie, bien que neutralisé.

De toute façon, plus Iruini y regardait, plus il se rendait compte que la créature était plus grande, plus forte, plus féroce et que ses flammes faisaient bien plus de dégâts. Il sauta à terre, prêt à combattre, quand Turaga Vakama et Turaga Matau surgirent de nulle part. Ils semblaient ravis.


-Iruini ! Mata Nui soit loué, te voilà ! Tu as répondu à notre appel !

Iruini s'inclina respectueusement.

-Avec tout le respect que je vous dois, Turaga, je vous demanderai, s'il vous plaît, de ne plus louer Mata Nui devant moi.

Il avait encore en mémoire le combat de Mayu-Nui et le comportement du Grand Esprit. Les Turaga ne semblaient pas comprendre pourquoi il disait cela, mais apparemment, Vakama n'en avait cure.

-Ce monstre est arrivé ici ce matin et il a tué les deux Toa vivant ici. Les autres Turaga et les Matoran ont tenté d'organiser un semblant de résistance, mais toutes nos tentatives de l'attaquer ne l'ont même pas ralenti. Nous comptons sur toi pour l'arrêter.

-Bien. Les autres sont en chemin ?

Les deux Turaga échangèrent un regard étonné, puis Matau se tourna vers Iruini.

-Les autres ? Quels autres ?

-Eh bien, Ryooo, Knightmare, Rohrak... vous les avez appelés aussi, non ?

-Rohrak et Knightmare ont tout bonnement disparu. Et d'après ce qu'on sait, Ryooo n'est plus sur cette planète. Il reste moins d'une vingtaine de Toa, et tu es le seul que nous connaissons.

Iruini resta silencieux un instant, se demandant si les deux Turaga se rendaient seulement compte de ce qu'ils lui demandaient. Pour vaicnre le Dragon Kanohi, il avait fallu onze Toa, puis six Toa Hagah et un Tahtorak pour le terrasser. Et la créature qu'ils voulaient qu'il combatte seul semblait plus grande, plus puissante... plus tout. Mais en voyant le regard des doyens et les ravages causés par le monstre, le Toa se rendit compte qu'il n'avait pas le droit de refuser. Il recommanda aux Turaga de mettre les Matoran en sécurité, saisit sa lance et son bouclier et se lança à l'assaut de l'énorme créature.

Contrairement au Dragon Kanohi, cette créature ne dégageait pas de chaleur, aussi Iruini put-il s'approcher assez pour l'attaquer au corps-à-corps. Mais il se rendit compte bien vite que cela ne servait à rien, les écailles de la bêtes étant capables, en plus de résister à ses coups les plus violents, de lui renvoyer la force de ses attaques au corps-à-corps. Il abandonna donc cette idée et se retrancha derrière un forêt en flammes, puis utilisa son pouvoir pour attaquer le Rahi avec un torrent de flammes, projetées par de l'air. Autant lui balancer une douce brise.

Iruini décida d'employer une autre stratégie. Il fit jaillir de l'air en grande quantité de ses pieds, s'envolant rapidement. Comme prévu, le dragon déploya ses ailes et se lança à sa poursuite. Iruini vola aussi vite que possible, s'élevant de plus en plus, poursuivi par la dangeresue créature.

La petite course sembla durer une éternité. Puis, finalement, le Toa dépassa les nuages, et quitta la douce chaleur de la planète. Son armure parvint à encaisser le terrible froid de l'epace, et il alimenta lui-même ses poumons en air pour tenir le coup. Il y parvenait relativement facilement pour le moment, mais le combat et la longue poursuite l'avaient forcé à utiliser son pouvoir élémentaire de façon continue. Il risquait de craquer dans les prochaines minutes.

Le dragon le suivit dans l'espace, tout à sa rage meurtrière. Il resista un certain temps, mais finit par abandonner. Epuisé, il se laissa tomber, filant comme une météorite vers la planète en-dessous de lui. Iruini redescendit à sa suite, utilisant son air pour ralentir la chute du Rahi.

Malgré la tentative d'Iruini, lorsque le dragon toucha terre, ça fit un gros "BOUM !". Iruini atterrit quelques secondes après lui, constatant l'énorme cratère formé par l'impact. Il l'observa un instant et ne décela aucun signe de vie. Turaga Vakama vint aussitôt à sa rencontre, et ils se dirigèrent vers la plage.


-Est-il mort ?

-Oui. C'était de justesse, mais c'est bon. Quelques minutes de plus et c'est moi qui y passais.

Les bras croisés, il prit plus de temps pour observer la créature, évaluant sa taille et ses caractéristiques.

-Je n'ai jamais vu ou entendu parler de ce genre de Rahi. Et pourtant, j'ai été un Rahagah et le coéquipier de Kualus.

-Moi non plus. Peut-être a-t-il été créé récemment.

Le Toa lâcha un petit rire.

-Ne dites pas de bêtise. Plus personne ne peut créer de Rahi, maintenant que Mata Nui est inactif. Les seuls qui en étaient capables à part lui, c'était...

Il laissa sa phrase en suspens, horrifié. Il n'y avait qu'une espèce dans tout l'univers capable de créer des Rahi. Une espèce supposée éteinte.

Vakama ne semblait ni surpris, ni choqué.


-Un Makuta a donc survécu, peut-être plusieurs. Tu dois les retrouver.

Iruini le regarda dans les yeux.

-Vous savez, vous êtes très drôle. Un Toa, retrouver un ou plusieurs Makuta, et peut-être les affronter ensuite. Vous êtes très amusant.

Vakama se planta devant lui.

-Je te le répète, il y a moins de vingt Toa sur cette planète. Et tous sont occupés.

Le Toa de l'air poussa un profond soupir, puis hocha la tête.

-Bon, je vais y aller. Et je crois savoir par qui commencer mes recherches. Quelqu'un doit forcément savoir ce que font les Makuta en vie, et je sais qui.

Il composa un code sur un petit bracelet intégré à son armure. Un bracelet offert par Ryooo des mois auparavant, avec un supplément. Les deux êtres attendirent quelques minutes, puis un gigantesque vaisseau jaillit de l'eau. Ses portes s'ouvrirent pour laisser entrer Iruini. Celui-ci salua le Turaga et pénétra à l'intérieur. Il fut accueilli par un robot.

-Bonjour, Monsieur Iruini, heureux de vous revoir à bord. Avons-nous un cap ?

-Oui, Monsieur Troipéo. Le même que la dernière fois.

Troipéo aurait pu être réticent s'il avait été autre chose qu'un robot -un robot très spécial, mais un robot tout de même-, mais il obéit à l'ordre d'Iruini et transmit les coordonnées aux pilotes. Le vaisseau plongea dans la mer et prit la direction de Mayu-Nui.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mata Nui]Grrr...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mata Web
» Juan Mata humilie Albiol (Entrainement de l'Espagne)
» la lutte des pataxos
» [Voya-Nui] Le Désert de la Tristesse
» [PCM 11] Thüringen Energie Team 1/2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONICLE RPG  :: Archives du RPG et Communauté :: Archives :: RPs Archivés-
Sauter vers: