BIONICLE RPG

Découvrez un univers nouveau, choisissez votre personnage. Et rédigez votre histoire. Les Mondes n'attendent que vous. Faite vivre le monde de BIOLOGICAL CHRONICLE
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Chroniques] Le Rêve de la Mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agora

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 19

MessageSujet: [Chroniques] Le Rêve de la Mort   Ven 10 Déc - 20:00

J'ai fais un rêve...et cette page lui ai dédié...oui, c'est ça, allez-y, ricaner ! Ce rêve me fait douter. Je me vois, là, alors que devant moi, une armée entière de Toa, de Matorans, de Vortixx, d'Agori, de tout ! Et puis je vois une ombre.

- Traître...

Je voyais Tericarax, le regard froid et sombre. Me fixait-il ? Ou regardait-il les neuf corps autour de moi ? Les neuf cadavres des neuf corps de la mort. Moi et mon maître avons dégainé nos épées, ne se quittant pas du regard.

- Traître, tu es un sale traître. Et maintenant, que vas-tu faire, alors que tu as tués tout ce monde, alors que tu as tués mes neuf corps de la mort ? Vas-tu me tuer ?

- Je...je ne voulais pas ça. Tout ces innocents...mais bientôt, ils revivront.

- Que veux-tu dire par là ?

Je me souviens vaguement d'un ricanement de ma part. Comme...une folie. Cette folie me fit penser à quelqu'un d'autre: Teridax.

- Tout ces morts ont servis à me faire accumuler plus de puissance. Lorsque j'aurai assez de puissance, je vais détruire ce monde et en créer un nouveau.

- Tu es faible.

Je vit Tericarax disparaître. Il courait plus vite que la lumière arrivait à nos yeux. Mais au lieu d'éblouir...ça assombrissait l'âme et le coeur. C'était une danse mortelle. Je sentis le vent sur mes épaules et quelque chose sifflait. Une épée. Il n'eus rien.

- Je suis faible, hein ? Regarde-toi, Tericarax.

Mon épée avait contrer celle de Tericarax, et lui avait lacérée le poignet. Aucun sang ne sortit. Après tout, Tericarax n'était qu'une ombre, un corps mort comme ses serviteurs.

- C'est bien toi, mon apprenti, je l'admets. Vif comme le vent.

A ce moment, j'aurai juré voir Tericarax sourire.

- Je ne suis pas seul, Agora.

- Il a raison. Son pire ennemi est là !

Je sus qui était là.

- Ryooo. J'attendais ce moment depuis bien longtemps. Le moment, où je serais assez puissant pour te vaincre. Merci beaucoup, Tericarax. En apportant Ryooo, j'aurais deux fois plus de pouvoirs. Je pourrai détruire ce monde plus vite que je ne le pensai.

- Réveille-toi, Agora. Tu es fou. Où est passé celui que j'ai connu, timide, jeune, insouciant ?

- Il n'y a pas de place pour des insouciants, dans ce monde. Mais il y en aura dans le Nouveau Monde.

Je ne su jamais si j'arriva à tuer Ryooo et Tericarax. Je me suis réveillé, la peur me glaçant le coeur. Avais-je fais le bon choix ? Peut-être était-il temps de reculer...ou d'avancer.

D'après "Les Mémoires d'un Toa", d'Agora. Ces écrits on étaient faits quelques heures avant le crime au Kini Nui.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Chroniques] Le Rêve de la Mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONICLE RPG  :: Chroniques-
Sauter vers: