BIONICLE RPG

Découvrez un univers nouveau, choisissez votre personnage. Et rédigez votre histoire. Les Mondes n'attendent que vous. Faite vivre le monde de BIOLOGICAL CHRONICLE
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 23 Mar - 17:44

Avec l'aimable collaboration de cerains membres de notre RPG, j'ai pu créer la fic que voici :

Tericarax regarda ceux qui se tenaient devant lui avec dégoût. Brutarax, Ark'Noooz, Atakus et Térinax n'étaient à ses yeux que des minables. Ils ne valaient rien.
-Je suis déçu, fit-il. Presque aucun d'entre vous n'a agi pendant la guerre du Vahi. Résultat : Assassin est mort et la lumière s'est emparée du masque.
-Tu nous traîtes de nuls, répliqua Brutarax, mais toi-même, tu n'as pas été fichu de vaincre Ryooo dans la dimension dans laquelle vous étiez.
-Et vous, vous n'avez pas été fichus de vaincre un Toa, un Matoran et un Rahi.
-Rectification : à trois, nous n'avons pas réussi à vaincre DEUX Toa, un Matoran, un Rahi envoyé par les Grands Êtres et un titan de trois mètres de haut. Alors que toi, le pseudo grand maître des ténèbres, tu avais l'avantage sur Ryooo. Tu l'as même attaqué par derrière, mais ça n'a pas suffi. Je parie qu'il t'a battu en dormant !
Tericarax se trouna vers lui et lui lança un regard assassin.
-Tu oses insulter le maître des ombres ???
La voix de Tericarax faisait frissonner. Mais soudain, une autre voix, plus terrifiante encore, surgit des profondeurs de l'obscurité.
-TOI, Tericarax, le maître des ombres ? Cette plaisanterie est presque drôle.
Un rayon noir surgit derrière Tericarax et l'envoya à terre. Le Makuta se releva et se retourna, affichant une rage non contenue.
-Qui a osé ??? tonna-t-il.
-Moi.
C'est alors qu'un titan sortit de l'ombre. Pas n'importe quel titan : un titan de 13 mètres de haut nommé Ariale.
-C'est moi, le maître des ombres.
Tericarax se radoucit soudain.
-M-maître, fit-il. Je ne vous ai pas entendu entrer.
Les autres sourirent. La vue de Tericarax en train de s'applatir devant quelqu'un leur suffirait amplement comme cadeau de noël et d'anniversaire pour le millénaire à venir.
-Trève de politesse, Tericarax. Tu as été vaincu par un simple Toa. C'est pitoyable.
-Bien sûr, maître, fit le Makuta.
Brutarax éclata de rire. Ariale se tourna vers lui.
-Il a raison aussi. Vous avez été pitoyables. Tu n'as pas de raison de rire.
Le Dark Hunter se tut.
-Bien, fit Ariale. Cette discussion est finie. Bientôt, nous ferons payer à la lumière cette humiliation.
-Comment donc, maître ? demanda Ark'Noooz.
Il était de rigueur d'être poli avec Ariale, question de sécurité. C'était la règle numéro 1 des ténèbres.
-Je n'ai pas d'idée précise. Mais je sais qui peut nous aider : Teridax.
-TERIDAX ??? s'écrièrent en même temps les autres membres de la faction.
-Oui. Je sais où il est. Il est prisonnier dans la dimension 3, qui est un mélange de la dimension 1 et 2. La clé menant à cette dimension se trouve sur Takua Nui.
A ce nom, les autres frissonnèrent.
-Ne croyez-vous pas que c'est dangereux, maître ? demanda Térinax. S'attaquer à une île de la lumière... C'est folie.
-Ne t'en fais pas, répondit Ariale. Nous allons attaquer en suivant une stratégie fixe. Nous irons dans cette dimension et nous libèrerons Teridax. Grâce à son intelligence, il nous trouvera un moyen de prendre le contrôle de l'univers entier. Et, dès que ce sera fait, nous le tuerons.
Les autres acclamèrent.
Vous êtes euphoriques, se dit Ariale. Mais le pouvoir ne se partage pas. Après Teridax, ce sera à vous.

Toa Tahli entra en trombe dans le centre de conversations holographiques de Sitrax Nui. Ryooo, Iruini, Vantorahk et Lewa étaient déjà là, en train de parler à un hologramme représentant Toa Kualus.
-Tu es sûr de ce que tu dis ? demanda Ryooo.
-En effet, répondit le Toa de la glace. Un être vole au-dessus de Takua Nui depuis deux heures.
-OK. On va voir ça.
L'hologramme disparut. Les autres se retournèrent et aperçurent Tahli.
-Pas trop tôt, fit Lewa. Allez ! Tous à Takua Nui !

Ark'Noooz en avait marre. Cela faisait plusieurs heures qu'il survolait cette île en s'efforçant d'éviter les tirs des gardes Maxilos. Et Atakus, accroché à son dos, ne l'aidait pas. Lui qui ne savait pas voler se croyait malin de prodiguer des conseils de vol à son coéquipier Makuta et de lui dire quelle direction prendre, comme si un Agori de la roche pouvait apprendre à voler à un Phantoka !
Il en était toujours à ruminer quand un disque Rhotuka le frôla.

-Qui t'a dit de lui tirer dessus ? s'exclama Ryooo.
-Lorsqu'on veut savoir à qui ressemble un ennemi, il vaut mieux le voir en face, répliqua Iruini.
-Oui, c'est vrai..., admit le Toa d'air et de lumière.
Tahli entendit un bruit en-dessous de lui. Il baissa la tête et vit que le sol se soulevait étrangement. Comme si une taupe creusait une galerie. Une taupe géante...
-Allons-y carrément, alors, dit Lewa en décollant.
Il se dirigea à toute allure vers le personnage et le reconnut. Ou plutôt LES reconnut. C'étaient Ark'Noooz et Atakus. Ils ne l'avaient pas repéré. Il se dépêcha de tirer sur eux.

Atakus le vit le premier.
-Toa en vue ! cria-t-il. Tourne à gauche !
Rien que pour l'embêter, Ark'Noooz tourna à droite. Et ce fut une bonne idée car la sphère alla vers la gauche.
-J'avais dit à gauche ! cria Atakus.
-J'ai eu une belle vie jusqu là ! Je n'ai pas envie de finir carbonisé par un Toa !
Atakus grogna, ce qui signifiait chez lui : "refais-le une fois et tu es mort !"
-On est censés faire diversion, non ?
-Si ! Pourquoi ?
-Alors, ce que je vais faire, c'est juste pour les divertir.
Il se retourna et fit tomber Atakus. L'Agori fit une longue chute et réussit à atterrir sur ses pieds. La douleur lui arracha un cri, mais il se dit qu'il avait eu de la chance. Il aurait pu atterrir sur la tête.
Les membres de la lumière l'aperçurent et se jetèrent sur lui.
Atakus détestait les Makuta.

Ariale, Tericarax et Térinax émergèrent du sol.
-Maintenant, trouvons la clé, dit Ariale.
Soudain, il fut frappé à la tête par une balle Spiky. Il soupira. Pourquoi ses ennemis s'en prenaient-ils toujours à sa tête ?

-Plus vite ! cria Ryooo. Rattrapons-les !
Ark'Noooz et Atakus avaient fui en direction de la base de Ryooo. Lorque les membres de la lumière arrivèrent, ils ne virent qu'un Olmak abandonné sur le sol. Iruini le ramassa.
-Vous croyez qu'il mène à un endroit précis ou qu'il est comme les autres ? demanda Vantorahk.
-Un seul moyen de le savoir, répondit Iruini.
Il mit le masque et l'activa. Une porte dimensionnelle apparut. Les membres de la lumière la franchirent.
Direction la dimension 3 !

Ils atterrirent brutalement devant une gigantesque tour dont les portes étaient défoncées.
-C'est quoi ?
-Aucune idée. Mais on peut présumer que les ténèbres y sont. Alors, allons-y.
Ils entrèrent. Soudain, un rayon noir toucha Vantorahk.

-Térinax, si tu dois les shooter, évite de tirer sur le plus résistant ! grogna Brutarax.
-Désolé...
-Tericarax s'entoura d'ombre et s'avança vers ses ennemis. Il projeta un rayon qui perça l'armure de Vantorahk.
-On est obligés de les affronter ? demanda Tahli, pas très rassuré.
-Non, répondit Ryooo. Sauvons-nous !
Ils s'enfuirent, évitant de justesse les rayons mortels du Makuta. Ils furent séparés et bientôt, Iruini et Ryooo se retrouvèrent tous les deux perdus dans les couloirs.
-Maintenant, on fait quoi ?
-Il y a une porte, là. Allons-y.
Ils poussèrent la porte et pénétrèrent dans une salle gigantesque. Au milieu, il y avait une statue représentant un Toa. Une inscription était gravée sur sa poitrine.
Ryooo se figea de stupeur.
-Impossible...
Ce Toa... c'était le Toa qui avait conduit Ryooo à Metru Nui.
Kévinuparu.

L'inscription disait justement :

Un garçon nommé **** acheta un Lego Bionicle s'appelant Ryooo dans un canister. Ce garçon le monta, joua quelques heures passionnantes avec Ryooo et le mit sur une étagère. Mais cela remontait à la nuit des temps, dans les années infinies... Et le jouet commençait à prendre la poussière. Petit à petit le garçon grandissait et de nouveaux Lego apparaissaient. Tous plus beaux les uns que les autres.... Et un jour durant l'année où le jouet avait été mis dans une boite... des yeux rouges s'illuminèrent dans la nuit. Ils appartenaient à un être bienveillant. Le premier Toa du Feu.
Il était environ Minuit. L'être bienveillant s'avança. Il était dans la chambre de l'enfant , dans un espace ou s'entassaient briques et lego. L'être aux yeux de feu se releva et marcha vers la petite boîte où était enfermé le fameux Bionicle, Ryooo. Les Bionicle était à l'époque très primaires et n'avaient pas l'histoire que l'on à nous aujourd'hui. Ryooo était dans l'histoire un noble guerrier de l'air. Dans l'histoire, il avait muté et son pouvoir était maintenant de lumière et d'air.
L'être aux yeux rouges, de ses mains noires, ouvrit la boite en carton. Il y trouva un canister. Il tendit sa main en prononçant les mots : Téléportation!
Téléportation ! Immédiatement, un anneau de lumière rouge entoura le canister dans lequel avait été rangé Ryooo.
Le garçon s'éveilla tout en sueur.
Il mit délicatement en faisant attention de ne pas faire de bruit. Il alla vers la boîte en carton qui contenait Ryooo dans son canister.

-Non... cria-t-il de mélancolie ! Non ! PAS RYOOOO !!!!!

Une lumière s'alluma et sa mère arriva .
-Et bien que c'est-il passé , **** ?
-Ryooo, mon premier Bionicle, le premier que vous m'ayez offert. Il a disparu...

***
**
*
Le canister s'ouvrit sur une plage... L'être aux yeux rouges tira le jouet hors de celui-ci.
Voici donc Ryooo sur une plage sur Metru Nui. Il s'éveille et lève la tête vers le ciel bleu turquoise.
Un petit Turaga arrive et lui dit :
-Tu es promis à de grandes choses, Ryooo.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 


Dernière édition par Iruini le Mar 23 Mar - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 23 Mar - 17:47

Tericarax se calma. Il avait fait du dégat et dispersé tous ses ennemis. Sauf Ariale.
-Avançons, fit celui-ci sans prendre la peine de le féliciter.
-Attendez, fit Brutarax. Où est Atakus ?
-Ici...
Atakus se pointa devant eux. Il avait morflé un max.
-Conseil d'ami : ne vous battez pas contre Vantorahk, marmonna-t-il. Moi, j'ai peur.

Iruini regarda la statue, puis Ryooo. Il était éberlué.
-C'est lui qui t'a crée ??
-Non. C'est lui qui m'a amené ici.
-Pourquoi ça ?
-Je n'en sais rien. Je me souviens juste du Turaga qui m'a dit que j'étais promis à de grandes choses.
-Ouais... Et c'est quoi, un "Bionicle" ?
Ryooo relut l'inscription.
-J'imagine que c'est... nous.
-On est des Bionicle ?
-J'en ai bien l'impression.
-Dans quel monde de fous as-tu été crée, mon pauvre ami... nous donner un nom... Franchement... Et j'imagine que les "garçons" sont les habitants du monde d'où tu viens...
Ryooo se figea soudain de stupeur.
-Le monde d'où je viens...
Il y réfléchit pour la première fois. Et c'était clair : il ne venait pas d'ici !

Ryooo se retourna et partit en courant, sans laisser le temps à Iruini de l'arrêter.
Il se mit à pleurer. Cet univers qu'il connaissait depuis des siècles... il ne venait pas d'ici... ses amis qui lui étaient chers... il ne venait pas d'ici... ses ennemis qu'il... ses ennemis, quoi... il ne venait pas d'ici...
-Triste, pas vrai ? lança une voix ténébreuse.
Tericarax se tenait devant Ryooo et le regarda d'un air méprisant.
-Tu ne viens pas d'ici... le sage Ryooo, qui donne des leçons sur l'univers, ne vient pas d'ici. Tu n'as rien à faire là. Tant mieux. J'aurai une bonne raison de te tuer.
Ryooo sentit une bouffée de colère monter en lui. Ses amis de la lumière avaient, il y avait plusieurs jours, détruit un entrepôt sur Destral qu'Iruini avait ensuite réparé. Pour la première fois de sa vie, il eut envie de faire subir à ce Makuta le même sort qu'à l'entrepôt. La réparation en moins, bien sûr.
Il avait souvent négligé de le tuer, car il ne voulait pas accomplir de vengeance personnelle.
Il oublia ça. Il oublia ses amis. Il oublia les trois vertus. Il oublia Mata Nui. Il oublia l'univers. Ce ne serait pas un simple combat lumière/ténèbres.
Ce serait le combat Ryooo/Tericarax.
Et l'issue ne faisait aucun doute.
En poussant un cri de guerre, il se jeta sur son ennemi.
Et pour la première fois de sa vie, Tericarax eut un mauvais pressentiment. Très mauvais.
Il allait le sentir passer.

-Iruini !
-Lewa !
Les membres de la lumière se retrouvèrent. Il ne manquait qu'un Toa.
-Où est Ryooo ? demanda Tahli.
Iruini repensa à ce que Ryooo venait d'apprendre et se mit à sa place. S'il avait été Ryooo, il n'aurait pas voulu que les autres sachent ça et s'inquiètent. Il préféra se la boucler sur ce sujet.
-Aucune idée. Je le cherche.
-Bientôt, vous n'aurez plus rien à chercher, fit une voix.
C'était la voix d'Ariale.

Les membres de la lumière étaient encerclés par Ariale, Térinax, Brutarax, Ark'Noooz et Atakus.
-Qu'as-tu fait de Ryooo ? cria Vantorahk.
-Moi, rien. Mais Tericarax, qui s'est lancé à sa poursuite sans mon accord, l'a sûrement trouvé.
Il s'avança.
-Il va s'occuper de Ryooo. Et moi, je vais m'occuper de vous. Mais je vais être gentil. Je vais d'abord affronter votre chef adjoint en combat singulier. Qui est-ce ?
Iruini et Lewa se regardèrent.
-Tu as rejoint la lumière avant moi.
-Tu es le meilleur ami de Ryooo.
-Tu es doré.
-Tu maîtrises l'air et tu as un lanceur de balles de lumière.
-Avez-vous fini ? les coupa Ariale.
Lewa poussa Iruini en avant.
-Oups... fit le Toa Hagah.
-Très bien, dit Ariale. En garde !
-Je te hais, Lewa !! grogna Iruini.

Tericarax effectua un long vol plané, heurta un mur et s'écroula. Il était à bout de forces. En une minute, Ryooo l'avait frappé, transpercé, poussé et lui avait tiré dessus.
Et tout ça, il l'avait fait en hurlant comme un fou. Aucun des coups de Tericarax ne l'avait arrêté.
Ryooo leva son épée. Enfin, il allait en finir.
Soudain, des Visorak surgirent de l'ombre, interrompant Ryooo dans son élan.
Ryooo fut étrangement content de les voir. Ces araignées l'avaient empêché de faire quelque chose qu'il aurait amèrement regretté. Il leur en fut reconnaissant.
Soudain, il se dit que ces Visorak n'avaient certainement pas d'intentions pacifiques, au contraire. Il s'enfuit à toutes jambes, déambulant dans les couloirs.
Tericarax utilisa son pouvoir de contrôle des Rahi pour forcer les bestioles à poursuivre Ryooo. Puis il se releva et repartit en titubant.
Il avait honte de l'admettre, mais il avait pris une sacrée raclée.

Iruini évita une nouvelle attaque. Il l'avait esquivée de justesse, celle-là.
-Arrête de bouger, cria Ariale.
-Compte là-dessus !
-Tu ne fais que retarder l'inévitable, tu le sais !
-Je vais tâcher de le retarder indéfiniment.
Ariale en avait assez. Il activa son masque de la destinée. Il voulait que ce Toa meure dans les plus atroces souffrances. Et tout de suite !
Il était sur le point d'utiliser son masque quand un des murs de la salle explosa. Ryooo surgit, poursuivi par des dizaines de Visorak.
-Chaud devant ! cria-t-il.
-Défi annulé, Ariale, dit Iruini.
Il sauta et frappa le Makuta à la tête, le faisant trébucher. Ariale tomba et écrasa sept Visorak d'un coup.
-On s'arrache ! cria Ryooo.
Les membres de la lumière laissèrent ceux des ténèbres se bagarrer avec les Visorak. Sauf Atakus, qui les suivit discrètement.

Ariale saisit la denière Visorak, lui arracha les pattes une par une et la relança plus loin.
-Que faisons-nous, maintenant, maître ? demanda Térinax.
-Nous montons, répondit Ariale.

Les membres de la lumière s'arrêtèrent dans une salle qui leur semblait déserte. Ils pourraient se reposer un peu.
-Ouf ! J'ai eu assez peur pour le reste de ma vie ! fit Lewa.
-Que tu crois !
Les héros se retournèrent. Tericarax se tenait assis face à eux, assez faible. Il avait dessiné des signes sur le sol. C'étaient les mêmes signes que ceux qu'il avait dessinés à Ko-Koro.
Le sol se mit à trembler. Une vague d'ombre envahit la pièce. Plus personne ne pouvait voir. Sauf Tericarax. Tout le monde fut durement frappé au ventre, à la tête et à la poitrine. Sauf Tericarax, bien sûr. Par contre, tout le monde (absolument tout le monde, cette fois) aperçut une étrange fumée verte qui semblait suivre une silouhette qui faisait des pirouettes incroyables.
Tericarax envoya ses ombres vers cette silouhette. Les rafales qui la touchaient étaient détruites.
Le Makuta reçut soudain une bonne trentaine de coups très puissants en cinq secondes. Il saisit la silouhette, la projeta contre un mur et quitta la salle.
L'ombre disparut. Les membres de la lumière n'avaient rien vu. Ils se relevèrent et aperçurent Iruini qui était recouvert d'une fumée verte et brillante.
-C'est quoi, ça ? fit Vantorahk.
-Va voir à Sitrax Nui.

-Maître !!!
Ariale se tourna vers Ark'Noooz qui tenait une sorte de Toa de la lumière à l'armure tellement rouillée qu'on ne voyait presque plus les parties dorées.
-Qui est-ce ?
-Pas la moindre idée. Il a essayé de m'attaquer par-derrière.
Ariale saisit le Toa.
-Qui es-tu ?
-Je suis Sull'Kiann, le prototype. Un prototype de Toa de lumière. J'ai été envoyé ici par les Grands Êtres il y a 100 000 ans pour empêcher les Makuta d'atteindre le sommet.
-Pourquoi ? Il y a quelque chose au sommet ?
Le Toa ne dit rien. Ariale le relâcha.
-Tu n'as pas l'air de savoir qui je suis. Je suis Ariale, le grand frère de Mata Nui. Si tu me dis tout ce que tu sais, je te laisserai sain et sauf. Si tu ne dis rien, je te tuerai. Et si tu essaies de te battre, tu souffriras tellement que tu ne pourras même pas ouvrir la bouche pour me supplier de t'achever.
Le Toa finit par céder. Il murmura quelque chose à l'oreille d'Ariale qui sourit. C'était un sourire féroce... très féroce.
-Très bien. Avec ça, je pourrai facilement éliminer Ryooo et ses sbires. Et ce sera vite fait, puisqu'ils sont ici. Pars, maintenant.
Le Toa s'enfuit. Il ne savait pas qui était ce Ryooo, mais il devait absolument le prévenir que quelque chose d'horrible allait arriver. Il disparut dans les couloirs.
-Vous le laissez partir, maître ? s'étonna Brutarax.
-Non, fit Ariale, un sourire cruel rappelant un serpent éclairant son visage. Si j'ai utilisé mon masque comme il faut, notre ami vient juste d'avoir un tragique... "accident".
-Quel genre d'accident ?
-A son âge, il est défendu de courir trop vite. Une crise cardiaque est toujours possible.
C'est ma chance, se dit-il. Ce que m'a dit ce Toa me sera utile. Nous n'allons plus chercher Teridax, mais ma victoire.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 23 Mar - 17:52

-Je l'ai eu !!
Ryooo et les autres se tournèrent vers Vantorahk. Il tenait Atakus par le cou.
-Je l'écrase ou je le mange ? lança-t-il.
Atakus prit ses deux épées, lui blessa la main, se libéra et s'enfuit.
-Misérable petit... grogna Vantorahk.
-Avançons, dit Ryooo.
Ils montèrent pendant des heures. Ou des jours ? Aucune idée. Ce serait trop long à mettre dans une fic.

Ils arrivèrent enfin au sommet. Ils étaient épuisés. Il n'y avait, dans la salle, qu'une cuve de verre contenant une substance verte.
-Teridax... murmura Ryooo.

-On est arrivés ? demanda Tahli.
-Aucune idée, répondit Vantorahk.
Ils étaient tous épuisés après avoir parcouru la tour. Depuis quand grimpaient-ils ? Une seconde ? Deux cents ans ? Mais enfin, ils aperçurent une porte dorée. C'était sans doute le dernier étage.
-Enfin ! s'exclama Iruini.
Ils poussèrent la porte et entrèrent dans la salle. Elle était très grande. Au centre, il y avait une cuve remplie de liquide vert. Et devant cette cuve, il y avait... les ténèbres !
-On vous attendait, dit Ariale. On ne voulait pas que vous manquiez le feu d'artifice. Surtout que c'est vous qui allez exploser.
-Je ne crois pas, fit Ryooo. Allez, les amis, finissons-en avec eux !
Ce fut une terrible bataille. Vantorahk tentait sans succès de choper le rapide et agile Atakus, Tahli peinait contre Ark'Noooz, Lewa cassait la figure à Brutarax, Iruini, qui avait réussi à assommer Térinax, devait faire de son mieux pour éviter les attaques mortelles de Tericarax, et Ryooo affrontait Ariale.
Vantorahk plongea vers son ennemi qui lui passa entre les jambes et lui entailla les chevilles.
-Tu vas me le payer, microbe !
Il mit un coup de pied à l'Agori qui vola en l'air et s'écrasa contre un mur. Puis il le saisit et l'assomma en le cognant contre son genou.
Tahli frappa. Ark'Noooz contra l'attaque avec son bouclier, le saisit et l'envoya au loin.
Que dois-je faire ? se dit le Toa. Ce prototype de Makuta est... eh ! J'ai une idée !!
Ark'Noooz était un protoype. Il avait de sacrés pouvoirs, mais il n'avait pas évolué, comme les autres. Il n'avait pas d'Antidermis.
Et il avait besoin d'air pour respirer.
Tahli fit le vide autour d'Ark'Noooz. Le Makuta n'avait plus d'air. Il vacilla et s'effondra.
Lewa évita une attaque de Brutarax.
-Tu ne t'es pas beaucoup entraîné chez les chasseurs de l'ombre, on dirait. Tant pis pour toi.
Il tira trois fois. Trois coups au but. Brutarax s'effondra.
Les ennemis ne sont plus ce qu'ils étaient, songèrent Lewa, Tahli et Vantorahk.
Ryooo et Iruini n'étaient pas de cet avis.
Iruini fut une fois de plus projeté au sol.
-Abandonne, Toa. Tu n'as aucun espoir de victoire, dit Tericarax.
-Avoir trop de confiance en soi est un handicap, Makuta, répliqua Iruini.
Il se surprit soudain à dire quelque chose d'intelligent. Mais ce n'était pas le moment.
-Sans doute. Sauf quand cette confiance a une bonne raison d'être.
Il envoya ses ombres plaquer son adversaire au sol. Iruini se concentra. Il n'avait pas le droit à l'erreur s'il voulait survivre.

Iruini activa son pouvoir. La partie de lumière qui en faisait partie détruisit les ténèbres de Tericarax. Iruini se releva. Il allait se jeter sur Tericarax quand une grande explosion envoya tout le monde au sol.

Ryooo esquiva une nouvelle attaque. Aussitôt, il projeta un rayon de lumière vers Ariale qui, malgré sa grande taille, l'évita et répliqua à une rapidité époustouflante.
Ryooo aussi était rapide et les actions qui s'ensuivirent furent trop rapides pour que les autres puissent les voir. Mais, au ralenti, ça donnait ça :
Ryooo sauta de côté, courut sur le mur pour arriver derrière Ariale, se jeta sur lui et lui fit un croche-pattes. Ou, du moins, il se foula la cheville en essayant de lui en faire un. Ariale le repoussa et tenta de l'écraser. Ryooo roula sur lui-même, évitant au mieux ses pieds. Il se releva et projeta un rayon de lumière qui rebondit sur la jambe d'Ariale et retourna vers le Toa qui empoigna sa massue de Keetongu et le renvoya vers le Makuta qui, cette fois, le prit dans la tête. Il vacilla un peu, puis se redressa et se jeta sur Ryooo. Le Toa sauta, effectua un saut perilleux et atterrit sur son dos, le faisant tomber.
Son erreur fut de sauter à nouveau pour atterrir derrière Ariale. Il prit un coup de pied et traversa toute la pièce en vol plané. Il finit sa course en percutant Vantorahk, sur lequel il rebondit, et se relança à l'attaque. Il leva son épée, prêt à l'abattre. Ariale se retourna et para l'attaque grâce à sa propre épée.
-Abandonne, fit-il. Je connais cet univers depuis des temps immémoriaux. J'ai bien plus d'expérience.
-Ce n'est pas l'expérience qui prime, répliqua Ryooo. C'est la façon de combattre.
-Alors, regarde ça !
/fin du ralenti.
Ariale repoussa Ryooo vers les autres. Puis il se mit à léviter, s'élevant de plus en plus haut. Une tempête d'énergie se leva, frappant tous les guerriers présents, lumière et ténèbres, et les envoyant tous au sol.
Ryooo se releva.
-On a un problème, fit Tahli.
-Tu parles ! approuvèrent Iruini, Brutarax, Térinax, Lewa, Vantorahk, Ark'Noooz et Atakus d'une même voix.
Ryooo n'était pas inquiet. Il empoigna sa foreuse laser (comme celle de Nuparu), la pointa vers Ariale et tira. La bombe (comme sur Bionicle Heroes) fila en l'air et rentra par l'une des fissures de l'armure du Makuta qui, sachant très bien ce qui allait se passer, ne put qu'exprimer un dernier commentaire :
-Oh, foutre !
L'explosion qui suivit assomma tous les combattants présents.

Les ténèbres, après une heure, furent les premiers à se réveiller.
-La lumière est là, dit Brutarax. On les tue ?
-Non, répondit Tericarax. Ils ont empêché Ariale de nous tuer. Laissons-les et allons nous reposer.
Ils partirent. Dès qu'ils eurent quitté la pièce, les membres de la lumière s'éveillèrent.
-Arg... grogna Lewa. Où sont les ténèbres ?
-Partis, fit Vantorahk. Je me demande encore pourquoi ils sont venus.
-Si c'était un plan pour nous éliminer, c'est raté, dit Iruini. Ils en ont perdu Ariale. Ryooo, je ne savais pas que tu étais champion de tir.
Ryooo sourit.
-C'est fini. Partons.
Ils s'en allèrent. Aucun d'eux ne remarqua la substance verte qui se dirigeait vers la cuve...

-C'est ton idée, fit Tericarax. J'imagine que tu as une idée.
-Bien sûr. Regarde ça.
Il s'entoura d'une fumée noire, qu'Iruini reconnut aussitôt. Il se mit à grandir, grandir... jusqu'à toucher le plafond de la salle... qui faisait 30 mètres de hauteur !
Là, il commença à changer. Deux grandes ailes poussèrent sur son dos. Ses griffes grandirent...
Ariale devint un dragon !
D'un coup de queue, il balaya Tericarax, Iruini, Lewa et Tahli.
Vantorahk, qui ne faisait pas un tiers de sa taille, se plaça devant lui.
-Désolé, mais tu devras me passer dessus.
Le dragon fit une pause et le regarda.
-Pas de problème.
Et il lui passa dessus pour de bon. Il se dirigea vers la vitrine en protosteel renforcé transparent qui protégeait le Vahi. Ryooo s'interposa.
Le dragon abattit sa griffe et envoya le Toa en l'air, détruisant du même coup la vitrine.
Il prit le masque et s'envola, détruisant le toit.
-Que fait-on ? demanda Lewa.
-On le poursuit, répondit Ryooo.
Il prit une petite télécommande et l'activa. Un mur de la salle disparut, révélant des véhicules.
Lewa, Vantorahk et Tahli en choisirent un chacun, et Ryooo monta sur un véhicule composé d'un Axalara T18, d'un Rockoh V15 et d'un Jetrax X27 qui lui était réservé.
Ils décollèrent.
Iruini ne les suivit pas. Il réfléchissait. Le pouvoir qu'avait utilisé Ariale était le même que le sien.
Il se concentra de toutes ses forces...

Le dragon volait vers Destral, le Vahi dans la patte. Soudain, des balles de lumières le frôlèrent. Il soupira. Ces Toa ne renonçaient jamais.
Un des projectiles le toucha à la queue, mais ne lui fit rien.
Le dragon noir se retourna et projeta un jet de feu sur les véhicules, qui eurent du mal à l'éviter.
Ryooo tira. La sphère de lumière le toucha, mais ne lui fit rien.
Par contre, les mâchoires qui s'abattirent sur lui lui firent quelque chose. Il tourna la tête. C'était un grand dragon vert et doré qui l'avait mordu.
Iruini !
Ariale lui mit un coup de queue. Son ennemi répliqua en projetant un jet de feu qui lui frappa la main et lui fit lâcher le masque. Le Vahi tomba et fut rattrapé par Ryooo.
-Bien joué ! cria celui-ci.
Il s'apprêta à tirer quand Ariale mit un coup de griffe au véhicule de Vantorahk, le déviant de sa course et l'envoyant percuter celui de Ryooo.
Iruini fit plonger le Makuta dans la mer et l'y suivit. Trente secondes plus tard, Ariale remonta à la surface et reprit de l'altitude. Iruini remonta aussi à la surface, sous sa forme de Toa, flottant comme une bouée.
-On ne le battra pas ! cria Vantorahk.
-Si ! répliqua Ryooo. Et Je sais comment ! Suis-moi de près !
Il chargea ses lanceurs et se dirigea vers Ariale qui ouvrit la bouche pour l'avaler.
Il n'avait pas flairé le piège. A la dernière seconde, Ryooo enclencha le tir à retardement et fit un saut périlleux arière pour atterrir sur le véhicule de Vantorahk.
Son véhicule fut avalé tout rond par le dragon. Là, il tira tout ce qu'il possédait. Les quarante sphères de lumières qu'il contenait firent exploser Ariale, détruisant entièrement son Antidermis.
-Youpi ! clama Lewa. On l'a eu pour de bon, cette fois !
-Ouais, approuva Tahli. On n'est pas près de le revoir.
-En effet, fit Ryooo. Cette fois, il est bien mort. Lewa, va repêcher Iruini. On rentre.
Ils repartirent pour Takua Nui.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 23 Mar - 17:57

Tericarax ouvrit les yeux. Il se trouvait dans un lieu étrange, qui correspondait avec ce qu'il souhaitait que l'univers soit. C'était un lieu désolé. Une sorte de canyon, comme chez Karzahni. Il faisait nuit. Nuit noire, même. Même l'armure du Makuta n'était pas plus sombre que ça.
Pourtant, la visibilté était parfaite. Tericarax se releva et regarda autour de lui. Il n'était pas seul. Il y avait des Vortixx, des Skakdi et certaines personnes que Tericarax reconnut comme étant des Chasseurs de l'ombre. Il y avait aussi des membres de la confrérie tels que Roodaka et Sidorak, et même certains Makuta. Il y avait aussi quelques Matoran, mais ils étaient rares. Personne ne s'était étonné de voir un être aussi puissant et célèbre que lui, comme si c'était fréquent.
Il tenta de répandre ses ombres sur cet endroit pour effrayer ses habitants et leur montrer qu'à présent, c'était lui qui commandait, ou au moins pour leur signaler sa présence. Mais ça ne marcha pas. Ses pouvoirs l'avaient abandonné.
Tericarax réfléchit. Et soudain, il se rendit compte de quelque chose... Tous ceux qui étaient là... Krekka, Nidhiki, Sidorak, Krika, etc...
Ils étaient tous morts !
"Apparamment pas, se dit-il. Quelque chose se passe, ici. Quelque chose d'étrange."
Il s'approcha d'un Matoran.
-Où sommes-nous ? demanda-t-il séchement.
Le Matoran le regarda, haussa les épaules et continua son chemin.
Indigné, Tericarax empoigna son épée et transperça le Matoran. Le petit être chancela. Puis il se redressa et repartit.
Tericarax fut interloqué. Le Matoran avait un énorme trou dans le dos, mais il ne bronchait pas.
-Tu n'obtiendras rien de ce Matoran, fit une voix. Pas plus que tu ne parviendras à le tuer.
Tericarax chercha l'être qui avait dit cela. Puis il se rendit compte que la voix venait de l'intérieur de sa tête.
-Qui êtes-vous ? demanda-t-il.
-Je ne sais pas vraiment. Personne n'utilise mon nom depuis des millénaires. Mais je me souviens de ce que je suis.
-Et qu'êtes-vous ?
-Je suis un Grand Être.
Tericarax resta éberlué un moment.
-Un Grand-Être ? Mais... que faites-vous ici ? Et qu'est-ce que c'est, ici ?
-C'est le Royaume du mal. Ou plutôt, le royaume du mal décédé. Chaque être ayant commis des crimes dans l'univers, à sa mort, atterrit ici.
-Et vous...
-Moi ? C'est une longue histoire. J'ai toujours été farceur de nature. Par exemple, lorsque mes collègues ont crée le masque de vie, j'ai glissé dans ce Kanohi la particularité de tuer instantanément celui qui portait ce masque, même une fraction de seconde. Juste pour rire. Mes collègues me le pardonnèrent, mais je fus tout de même sanctionné.
La voix se tut un moment.
-Ma grosse erreur, ce fut pendant la création de Mata Nui. J'ai voulu le rendre légèrement... défectueux... cinglé... mais tout de même apte à diriger un univers. Il ferait juste quelques petites "blagues" à son peuple.
La voix, qui avait jusque là été assez joyeuse, s'assombrit et reprit son sérieux.
-Mais j'ai fait une petite erreur... Il n'est pas devenu fou... mais sa création a engendré un mal terrible... tout ça à cause de moi. Bien sûr, mon supérieur devina que c'était de ma faute et m'envoya ici, où seuls les Kanohi gardent leurs pouvoirs. Pour me narguer, les autres me laissèrent le pouvoir de faire sortir d'ici les autres êtres... mais pas moi... Ce fut pareil pour les masques des portes dimensionnelles. Et comme aucun de ceux qui sont venus ici ne possédait de Kanohi capable de me faire sortir d'ici, j'erre partout, parlant quelquefois avec les morts.
Tericarax réfléchit.
-Comment suis-je mort ?
-Si je ne me trompe pas, un dragon t'a mis un coup de queue qui a été assez puissant et contenait assez d'obscurité pour te tuer sur le coup, malgré ton Antidermis.
-Quel est ce mal que la création de Mata Nui a engendré ?
-Il n'a pas de nom. Mais c'est quelque chose de terrible. De dangereux. Et de puissant.
Tericarax eut une idée. Pourquoi n'y avait-il pas pensé tout de suite ??
-Je peux vous faire sortir, dit-il.
-Comment ?
-Je possède un masque des portes dimensionnelles. Je vous propose un marché. Je vous libère... et en échange, vous me libérez.
La voix se tut un long moment. Tericarax se demanda si le Grand Être n'était pas parti. Puis la voix revint :
-D'accord. Partons-nous tout de suite ?
Tericarax allait répondre oui quand il réalisa quelque chose. Ici arrivaient tous les morts des ténèbres. Donc "il" avait dû arriver inévitablement.
-Je dois aller chercher quelqu'un. Puis vous nous ferez partir tous les deux tandis que je vous ferai partir.


Tericarax tomba au sol. Il se releva rapidement et regarda autour de lui.
Assassin était à terre, évanoui, un peu plus loin.
-Merci à vous de m'avoir libéré, fit la voix du Grand Être.
-C'est à moi de vous remercier.
-Dites-moi, Tericarax... vous cherchez à dominer cet univers ?
-En effet.
-Dans ce cas, je peux vous y aider pour vous remercier. Voyez-vous... Les Grand Êtres on créé plusieurs robots comme celui qui vous sert d'univers. Mais ce sont des prototypes. Et il y en a un infiniment plus puissant que celui habité par Mata Nui. Mais il est impossible d'en prendre le contrôle grâce à l'Antidermis, du moins, de l'extérieur. Il y a des commandes, au niveau de sa tête. Ainsi que des gardes. Mais avec une bonne carte, même un Matoran peut facilement s'y introduire et en prendre le contrôle total. Je pense qu'un Makuta aurait toutes ses chances.
Tericarax eut un sourire cruel.
-Dites-m'en plus.

Kévinuparu s'assit sur une pierre, au milieu du temple sacré.
Les choses ne se passaient pas très bien. Ariale, Tericarax et Atakus avaient perdu la vie, certes, mais Ryooo était parti, laissant à Kévinuparu la tâche de diriger la lumière en son absence.
Dès lors, les choses avaient mal tourné. Les ténèbres s'étaient déchaînés dans Metru Nui, détruisant tout sur leur passage. Sans compter qu'une armée mystérieuse, les Alos, avait envahi la cité et presque tout détruit. C'était pire que ce qu'avaient pu faire le dragon Kanohi, les Dark Hunters ou même Teridax et les Rahi qui avaient envahi l'île.
A présent, les Alos se baladaient librement, passant devant les membres de la lumière comme s'ils n'existaient pas.
Si seulement les ténèbres avaient pu en faire de même.
-Eh ! Un Toa !
Kévinuparu se leva et se retourna. En face de lui, il y avait Brutarax, Térinax, Adrian et Ark'Noooz.
-Vous venez pour visiter ou vous venez détruire le temple ?
-Les deux, répondit Brutarax. Avec, en prime, la mort d'un Toa.
Il projeta un éclair sur Kévinuparu. Le Toa fit un saut périlleux arrière et atterrit un peu plus loin. Le chasseur de l'ombre pointa son lanceur sur Kévinuparu, mais avant qu'il ait pu tier, il reçut une décharge de lumière en pleine poitrine et s'effondra.
-Voilà ce qui se passe, quand on veut frimer, fit Ark'Noooz. En avant !
Les trois Makuta attaquèrent. Kévinuparu évita leurs rayons d'ombre, fit un saut périlleux arrière et s'accrocha à une colonne du temple. Brutarax se releva, brandit son arme et détruisit la colonne. Le Toa prit appui sur une des pierres qui composaient la colonne et atterrit sans dommage.
Il se prépara à attaquer quand un mur de la pièce vola en éclat. Une trentaine d'Alos apparurent alors et attaquèrent aussitôt.
Les ténèbres, s'étant déjà fait battre à plates coutures par ces monstres, battirent en retraite. Kévinuparu, lui, décida de rester. Il ne laisserait pas les Alos détruire le temple sans se battre.
Il en était là de ses réflexions quand un des Alos lui tira dessus. Il fut touché, fit un vol plané, percuta un mur et tomba au sol. Il se releva et projeta une rafale de pouvoir lumineux sur un des monstres. Le guerrier évita l'attaque, se jeta sur lui et le frappa violemment, l'envoyant en l'air. Kévinuparu atterrit sur un des Alos. Il le saisit et l'envoya percuter un de ses semblables. Il ne vit pas un des monstres s'approcher de lui par-derrière avec une énorme massue. Par contre, il sentit le coup dévastateur qui s'abattit sur sa tête et le fit tomber dans les pommes.

Kévinuparu ouvrit les yeux. Takanuva était penché sur lui.
-Tu vas bien ? demanda le Toa des dimensions.
-Comme un lundi à sept heures du matin, grogna Kévinuparu en se relevant.
Il vit les autres membres de la lumière le regarder d'un air inquiet. Derrière eux, il y avait le temple... ou plutôt ce qu'il en restait, c'est-à-dire presque rien.
-Que s'est-il passé ? demanda Tamna.
-Les Alos. J'ai tenu trente secondes. Un record.
-Tu devrais aller te reposer, dit Iruini.

Les membres des ténèbres étaient en train de se lamenter. Les Alos étaient bien plus forts et bien plus nombreux. Depuis que Tericarax était mort, ils avaient perdu leur assurance.
Soudain, l'atmosphère de la pièce dans laquelle ils se trouvaient changea. La porte s'ouvrit et un Alos entra.
Non.
En fait, c'étaient deux êtres encapuchonnés. Un d'entre eux, le plus grand des deux, tenait un Alos par la gorge. Ils relevèrent leur capuche. Tous les autres furent sidérés de voir Tericarax et Assassin devant eux.
-Voici donc l'un des puissants Alos, devant lesquels vous tremblez. Eh bien, regardez ce que j'en fais, moi !
Il serra le cou de la créature jusqu'à le détacher de son corps qui tomba au sol. Le Makuta semblait être devenu plus terrible que jamais.
-Maintenant, écoutez-moi, dit-il. Je détiens le plan d'un robot similaire à celui habité par Mata Nui, qui se trouve juste à côté. Nous allons nous y rendre et en prendre le contrôle.
Ark'Noooz, qui s'était remis de sa surprise, lança :
-Et pourquoi te ferions-nous confiance, Tericarax ?
-Je ne te demande pas de me faire confiance. Mais, si jamais tu refuses cette offre, tu seras le premier à mourir.
Ark'Noooz se tut. Tericarax savait ce qu'il mijotait. Lui-même avait déjà un plan pour se débarrasser de ce gêneur et s'approprier tout le pouvoir.
-Vous avez deux jours pour vous préparer à cette aventure. Disposez. Et si vous croisez un Alos, amenez-le-moi. Je me chargerai de lui tordre le cou.

Ark'Noooz et Brutarax se tenaient dans une pièce isolée, à l'abri des oreilles indiscrètes.
-Pourquoi m'as-tu demandé de venir ? fit Brutarax.
-J'ai quelque chose à te proposer. J'imagine que tu aimerais bien restaurer la gloire des Chasseurs de l'Ombre et en devenir le chef ?
-En effet. Mais ne compte pas sur moi pour m'allier à un traître comme toi !
-Je tente de prendre le pouvoir car je déteste Tericarax. Et je sais que toi aussi, tu le détestes.
Brutarax grogna. Il était vrai que, lorsqu'ils s'étaient battus l'un contre l'autre pendant la guerre Makuta/Chasseurs de l'Ombre, Tericarax lui en avait fait voir des vertes et des pas mûres.
-D'accord. Je vais chercher Térinax et nous en reparlerons.
-N'y pense pas ! s'exclama Ark'Noooz. C'est un Makuta, lui aussi ! Il est bien plus puissant que toi, et il s'empresserait de t'éliminer. De plus, nous deux, ce sera suffisant si tu suis mon plan à la lettre.
Brutarax réfléchit un moment, puis approuva d'un signe de tête.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 23 Mar - 18:00

Les membres de la lumière essayaient de retrouver des parties du temple encore en état.
Soudain, Vantorahk entendit un bruit. Il fit signe à Ackar et à Gelu de le suivre.
Mais ce ne fut pas nécessaire car, à l'instant même, une omre apparut. Les héros se rassemblèrent autour.
-Qu'est-ce que c'est ? fit Kialiis.
-Mon identité n'a aucune importance. C'est ce que je sais qui est important. Les ténèbres vont tenter de prendre le contrôle d'un robot géant semblable à celui de Mata Nui. Suivez-les. Vous devez les arrêter.
L'ombre disparut.

Adrian ouvrit les yeux. Sa mission était remplie. Mais il se demandait pourquoi Tericarax avait voulu qu'il dise aux Toa les plans qu'il avait prévu.
Il se trouvait devant la tombe d'Icarax, à Karda Nui.
-Je me demande si on ne va pas tout droit dans un piège, dit-il. Je me demande aussi si Tericarax est vraiment honnête en nous disant qu'il va faire de nous ses lieutenants.
-Un doute ? lança une voix féminine sortie de l'ombre.
-Kanki, fit Adrian. Que fais-tu là ?
-Je te l'ai déjà dit. Et puis, j'ai envie de parler un peu.
-Merci d'être passée. Tericarax est étrange. Il a l'air de vouloir nous trahir. Je commence à douter de cette faction.
-Tu doutes du pouvoir des ténèbres ? Mais tu t'es fixé un objectif : détruire ceux qui ont tué Icarax. Et seule la puissance des ombres t'y aidera.
-Je ne doute pas des ténèbres. Juste des membres de la faction. Et de celui qui la dirige.
Kanki sortit de l'ombre et lui sourit. Adrian aimait ça. Son sourire avait de quoi lui redonner des forces.
-Eh bien, tu devrais peut-être diriger cette faction toi-même, dit-elle.
Adrian réfléchit à cette idée.

Les ténèbres étaient finalement arrivés.
Après de nombreuses aventures trop longues pour être contées dans cette histoire, Tericarax, Assassin, Adrian, Ark'Noooz, Brutarax et Térinax arrivèrent devant deux portes gigantesques, qui étaient l'entrée du robot.
Cette entrée était protégée par un dôme indestructible (le robot est sous l'eau, je vous rappelle) recouvrant une zone de trente mètres carré.
-Deux d'entre nous iront, dit Tericarax. Qui m'accompagne ?
-Moi ! fit aussitôt Ark'Noooz.
Tericarax lui lança un regard perçant.
-Très bien. Les autres, restez ici. Tuez tout ce qui bouge.
Les deux Makuta entrèrent et fermèrent la porte derrière eux.
Ils parcoururent un long chemin. Il y avait des couloirs partout. C'était un vrai labyrinthe.
Au bout d'un moment, Ark'Noooz s'arrêta.
-Par où faut-il aller ? demanda-t-il.
-On tourne à droite, à gauche, on continue tout droit pendant cent mètres et on y est, fit Tericarax en continuant d'avancer.
C'était tout ce qu'Ark'Noooz voulait savoir. Tericarax était assez loin de lui. Il envoya discrètement un message télépathique à Brutarax pour lui dire que c'était le moment. Puis il se concentra et piegea son ennemi dans une illusion où les Toa le rattrapaient et le torturaient. Tericarax s'écroula en hurlant tandis que, dans sa tête, les faux Kévinuparu et Takanuva utilisaient leur lumière pour percer son armure et que le faux Iruini utilisait son pouvoir spécial pour détruire l'Antidermis qui sortait des endroits où l'armure était percée.
Ark'Noooz, sans le regarder, continua son chemin.

Brutarax reçut le message télépathique. C'était le moment d'agir.
-Eh ! s'écria-t-il en désignant un coin derrière les autres. Regardez ça !
Assassin, Térinax et Adrian se retournèrent pour voir ce qu'il leur montrait. Aussitôt, le chasseur de l'ombre se transforma en éclair et les frappa dans le dos. Il réussit à vaincre Assassin et Térinax en peu de temps. Il se dirigea à toute allure sur Adrian qui, sans se tourner vers lui, s'écarta pour le laisser passer. Brutarax alla s'écraser contre le dôme, et prit sa propre attaque dans la figure. Il fit un vol plané en arrière. Adrian le frappa et l'envoya au sol.
Le Dark Hunter se releva, pointa son lanceur sur le Makuta et tira. Adrian détruisit le projectile, s'avança et saisit Brutarax à la gorge, appuyant sur un point sensible du chasseur qui lâcha ses armes. Il essaya de se transformer en éclair pour s'echapper, mais cela échoua.
-Eh bien, fit Adrian, on se rebelle ?
-Exact ! cracha Brutarax. Moi et Ark'Noooz, nous prendrons possession de l'univers. Nous nous partagerons les pouvoirs du robot géant. Puis je te tuerai.
Adrian, stupéfait, le relâcha. Puis la surprise fit place à la colère.
-Espèce de crétin ! tonna-t-il. Ark'Noooz est en train de se diriger vers le robot tandis que toi, tu es là ! Et s'il bat Tericarax et qu'il prend le contrôle, que va-t-il faire, à ton avis ? Tu penses qu'il va te donner une partie de cet infini pouvoir ? Non ! Il va te tuer ! Tu devrais le savoir ! C'est un traître ! Il s'est servi de toi !
Brutarax se mit aussi en colère.
-Rattrapons-le et étripons-le ! s'écria-t-il.
Ils se précipitèrent tous deux vers la porte, mais une décharge de lumière mêlée d'électricité toucha Brutarax et le fit tomber inconscient.
Adrian se retourna. Les membres de la lumière lui faisaient face. C'était Takanuva qui avait tiré.
-Pratique, cette armure Inika, fit-il. Merci, Iruini.
Sans laisser à Adrian le temps de parler et encore moins d'attaquer, Kévinuparu, Iruini, Tahli, Takanuva et Kialiis combinèrent leurs pouvoirs élémentaires et lui tirèrent dessus. Le Makuta tomba au sol, inconscient. Les membres de la lumière franchirent les portes, à la poursuite d'Ark'Noooz et de Tericarax.

Les membres de la lumière avançaient parmi le labyrinthe. Kialiis traînait derrière. Iruini s'approcha de lui.
-Tu te sens bien ? demanda-t-il. Pour autant que je sache, les Toa du feu tiennent à être en avant, en cas d'embuscade.
-Je réfléchissais. Et puis, je ne suis pas forcé de tout connaître sur les Toa. Je ne suis qu'un débutant, rappelle-toi.
Iruini sourit.
-Pour moi, un Toa qui a réussi à libérer les villages de Bara Magna en un seul combat est tout, sauf débutant.
-Je ne suis pas sûr de ça. Lystrackx a promis qu'il ne tenterait plus de capturer la planète, mais pas les autres. Et puis, il n'a pratiquement rien dit. Je pense qu'il a un autre plan.
-Mouais... Mais pour l'instant, ça, on s'en fiche. L'important, c'est d'empêcher Tericarax de prendre le contrôle de ce robot. D'ailleurs, en parlant de Tericarax...
les deux Toa s'immobilisèrent, comme les autres. Tericarax était étendu au sol, hurlant de terreur.
-NON ! JE VOUS EN PRIE ! ARRÊTEZ ! ARRÊTEZ !
-On n'a même pas commencé, grogna Iruini. Quel lâche.
Kévinuparu se pencha sur le Makuta.
-Hypnotisé, fit-il.
-Tant mieux, fit Gelu en levant son arme. Il sera moins dur à atteindre.
-La moindre attaque le ferait sortir de l'illusion, dit Ackar en abaissant l'arme de son ami. Et il pourrait ne pas être très content en se réveillant.
-On ferait mieux de le laisser là, dit Tamna.
Ils continuèrent leur chemin jusqu'à arriver dans une gigantesque salle. Au plafond, il y avait deux grandes fenêtres par lesquelles on pouvait voir... la mer. Ils étaient dans la tête du robot, et celui-ci était allongé sous l'eau. Plus loin, il y avait un panneau de commandes.
-Allons voir ça, dit Kévinuparu.
-Je préfère pas, fit Takanuva. Regardez par-là.
Il désigna un coin de la grotte. L'armure d'Ark'Noooz était abandonnée comme un débris, sans une égratignure. Prudemment, Ackar s'approcha et mit un petit coup d'épée. Aucune réaction. Soit Ark'Noooz était mort, soit son Antidermis avait fui. Et Ark'Noooz ne fuyait jamais face à moins fort que lui. Kialiis en avait fait l'expérience, un jour.
Aussitôt, les guerriers furent en position de combat, leurs armes pointées en avant, leurs pouvoirs activés.
Une minute s'écoula. Puis deux. Finalement, Kévinuparu baissa ses armes.
-Il n'y a rien. Pour l'instant, en tout cas.
Il s'approcha du panneau de commandes. Au centre, il y avait un gros bouton vert. Le Toa le pressa. Aussitôt, les yeux du robot s'allumèrent.
-Tu l'as activé, fit Vantorahk.
Une lumière apparut, venant d'un couloir, un peu plus loin. Les membres de la lumière le prirent et arrivèrent dans une autre salle. Face à eux, il y avait dix cylindres, un pour chacun d'eux.
-C'est quoi ? interrogea Tahli.
-Des cylindres, pour partir quand on le souhaite, répondit Lewa.
Tamna montra une plaque où il était gravé : "les commandes sont à l'intérieur."
-On commande ce robot à partir de capsules Toa ? s'étonna Iruini. Bon, on verra bien.
Ils entrèrent dans les cylindres. Celui de Vantorahk s'adapta aussitôt à sa taille.
Il n'y avait aucune commande. Les capsules se mirent soudain à bouger. Kévinuparu eut l'impression très étrange qu'elles volaient. La seconde d'après, elles heurtèrent quelque chose de dur, puis elles s'ouvrirent. Les membres de la lumière sortirent et se figèrent de stupeur.
Ils étaient sur une plage de Metru Nui.
-Qu'est-ce que ça veut dire ? s'exclama Takanuva.
-Regardez ! s'écria Kévinuparu.
Le robot s'était relevé. Il les regardait de ses 13.000 kilomètres de haut. La voix d'Ark'Noooz retentit soudain dans l'esprit des héros.
-Pauvres idiots. Je comprends maintenant le sens de l'expression "je ne crois que ce que je vois.". A présent, je vais diriger cet univers.
Kévinuparu entendit un bruit derrière lui. Il se retourna. Tericarax se tenait devant lui. Il regardait le robot.
-Ark'Noooz a réussi, fit-il. Tant mieux. Avec ce corps, je n'aurais pas pu bouger à loisir.
Il prit un lanceur de shpères zamors et le chargea avec une sphère que le Toa reconnut. Hakann avait utilisé la même pour prendre le pouvoir de Brutaka. Il se jeta sur le Makuta.
Trop tard. La sphère partit et toucha le robot à la jambe. Aussitôt, la puissance du robot et celle d'Ark'Noooz vinrent en Tericarax. Le maître des ombres mit une pichenette à Kévinuparu, qui fit un vol plané, tomba au sol et perdit connaissance. Le géant tomba en arrière et éclaboussa l'île entière en s'écrasant.
Kialiis, Lewa, Ackar, Gelu, Tamna et Takanuva se jetèrent sur Tericarax qui utilisa un millionième de son nouveau pouvoir pour les enfermer dans une prison résistant à leurs pouvoirs.
-Je garde ceux-là. Quant à vous...
Cette fois, il utilisa tout son pouvoir. Le rayon qu'il projeta était assez mince, mais il était assez puissant pour détruire le continent Sud en entier. Il atteignit les membres de la lumière et provoqua une immense explosion qui créa un énorme nuage de fumée. Quand la fumée se fut dissipée, Kévinuparu, Iruini, Vantorahk et Tahli avaient totalement disparu.

Ryooo ouvrit les yeux. Sa tête lui élançait. Il tenta de se relever. Il réussit à se remettre debout, mais il était très faible. Il retomba, se cogna la tête contre une pierre et manqua de s'évanouir à nouveau. Il revit ce qui lui était arrivé.

Il était parti. En utilisant un Olmak, il avait voyagé dans un grand nombre de dimensions, comme Dark Mirror ou l'Empire Toa. Mais aussi dans d'autres dimensions totalement différentes. Par exemple, il était tombé dans une dimension où les Makuta étaient l'espèce dominante, au nombre de 10 000. Ils étaient en guerre contre seulement 500 Toa (dont deux Toa de la lumière) qui, pour augmenter leurs chances, avaient réussit à se transformer en Toa Nuva. Il y avait aussi une petite centaine de Glatorian et une vingtaine de Matoran, pas plus, peut-être moins. Il avait aidé un peu, puis il était parti. Il avait voyagé dans de différentes dimensions, puis il était arrivé là où il voulait : dans la dimension des humains.
Il s'était caché tant bien que mal pendant plusieurs jours. Puis, sans prévenir, quelqu'un ou quelque chose avait eu la bonne idée de le téléporter. Revenir dans l'univers des Bionicle d'un seul coup, après être arrivé progressivement dans celui des humains, fut très douloureux. Et maintenant, il était là, allongé sur le sol. Il réussit à se relever. Il vacilla, mais ne tomba pas. Il regarda autour de lui. Il se trouvait dans un canyon. Il faisait nuit. Les premiers êtres qu'il vit furent Kévinuparu, Iruini, Vantorahk et Tahli, qui le regardaient, éberlués. Il se précipita vers eux.
-Que faites-vous là ? demanda-t-il.
-Bonne question, répondit Iruini. Tericarax a pris le pouvoir d'un robot géant. Puis il nous a tiré dessus et la dernière chose que j'ai vue, c'est du noir.
-J'ai cru que nous allions mourir, dit Kévinuparu. Mais Tericarax a été gentil, apparemment. Nous devons repartir. Mais... toi, que fais-tu ici ?
-Trop long à raconter.
-Et puis, nous avons un autre problème, fit Vantorahk.
-Quoi donc ? s'étonna Tahli.
Vantorahk se jeta sur Ryooo et le poussa de côté. La seconde d'après, il était au sol. Il y avait, penché sur lui, une espèce de monstre, mélange de Skrall et de Vorox. Il était de la couleur d'un Skrall, il avait une queue, des jambes et un cou de Vorox, une tête et un bouclier de Skrall et une lame de Vorox, qu'il pointait sur Vantorahk.
-Meurs, fit-il.
Tahli pointa son épée sur le sol et activa son pouvoir élémentaire. Le sable qui était par terre fonça soudain sur le guerrier, accompagné par une rafale de vent. La créature remarqua l'attaque, fit un saut périlleux arrière pour l'éviter et lança son bouclier sur Tahli. Le projectile fut arrêté par une shpère de lumière projetée par Ryooo.
-Qui es-tu ? demanda celui-ci.
-Tu devrais le savoir. Je suis un Lars'kk. Je suis là pour vous tuer.
-Dans ce cas..., fit Kévinuparu.
Il empoigna son épée et attaqua. Les lames s'entrechoquèrent un bref instant, puis le Lars'kk pointa sa queue sur Kévinuparu. Mais au lieu d'essayer de le transpercer, la bestiole projeta de sa queue un liquide verdâtre sur les yeux du Toa, qui tomba au sol. Le guerrier leva sa queue, prêt à achever son ennemi, quand Vantorahk se releva et lui mit un coup de poing qui l'envoya percuter une pierre. Iruini utilisa son masque de télékinésie pour lui envoyer un rocher en pleine tête.
Le Lars'kk pointa sa queue sur une des parois et projeta du liquide dessus. Le liquide se durçit, et le monstre s'y accrocha pour tenter de s'enfuir. Mais Vantorahk se jeta sur lui, lui attrapa la queue et la lui arracha, le faisant tomber au sol.
Le monstre poussa un hurlement de douleur, se releva et utilisa son agilité digne d'un Vorox pour escalader la paroi du canyon et s'enfuir.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 23 Mar - 18:02

-Qui était-ce ? fit Kévinuparu.
-Alors là, aucune idée, fit Iruini.
-Toi, de toutes façons, les idées..., lança Vantorahk.
-Du calme ! s'exclama Ryooo. Je ne sais pas ce qui t'arrive depuis quelques temps, Vanto, mais tu deviens désagréable. Et ce n'est pas ça qui nous aidera à retourner chez nous. Nous devons d'abord chercher à savoir ce qu'est cette chose.
-Mauvaise idée, lança une voix.
Les héros se retournèrent. Une espèce de Matoran leur faisait face. Il était assez armé pour tenir tête à un Alos pendant au moins deux minutes. Il avait une épée qui semblait électrifiée dans la main droite et un bouclier terminé par des lames aux deux extrémités dans la main gauche. Deux bras robotiques étaient accrochés à son dos. L'un d'entre eux tenait un lanceur étrange et assez petit, mais les Toa devinèrent qu'il devait être assez puissant pour tuer l'un d'entre eux, ou au moins assommer Vantorahk. Son armure avait l'air tellement solide que même s'ils l'attaquaient tous en même temps, les membres de la lumière auraient de la chance s'ils parvenaient à la rayer.
-Ce n'était qu'un éclaireur, dit-il. L'un des moins puissants. Les autres sont bien plus forts.
-Bon, c'est réglé, fit Iruini. On le suit pas.
-Qui es-tu ? demanda Tahli.
-Je m'appelle Rhyooo, répondit le Matoran. Je suis un Grehadj. Et vous, qui êtes-vous et qu'êtes-vous ? Et n'essayez pas de me faire croire que vous êtes des Jierrs. Ils sont trop imposants. Et encore moins des Rakishgiretx. Ils sont rares et extrèmement puissants, ils ne faibliraient pas face à un éclaireur Lars'kk. Vous ressemblez à des Isirs, mais vous êtes plus colorés et ils n'ont plus ces pouvoirs que je vous ai vus utiliser.
Il avait dit tout ça dans un souffle en utilisant des mots que les autres ne comprenaient absolument pas.
-Pardon ? fit Iruini. Moi pas avoir compris.
-Nous sommes des Toa, dit Ryooo. Nous recherchons la ville la plus proche.
-Bien. Suivez-moi.

L'Univers Matoran connaissait sa période la plus noire.

Depuis que Tericarax avait obtenu les pouvoirs du robot et d'Ark'Noooz, il avait tyrannisé l'Univers Matoran. A présent, la plupart des êtres qui y habitaient étaient esclaves et travaillaient vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept. Si un seul d'entre eux arrêtait de de travailler, même une dizaine de secondes, il était tué sur-le-champ.
Pareil pour ceux qui éprouvaient des émotions positives. Un jour, un Matoran, pour détendre l'athmosphère, avait raconté une blague. Lui et tous ceux qui rirent à sa blague furent punis. Tericarax leur arracha les organes un par un et balança les restes dans un volcan.
Les faibles et les maladroits n'étaient pas tolérés non plus. Un Toa avait posé une pierre de travers pendant la construction d'une tour. Tericarax avait aussitôt brisé son esprit et absorbé son âme. Un Matoran avait laissé tomber une pierre au sol car elle était trop lourde pour lui. Tericarax l'avait alors frappé avec cette pierre jusqu'à ce que sa cervelle soit broyée.
Les révolutionnaires subissaient un sort bien pire. Un groupe de Toa avait tenté de battre Tericarax. Le maître des ténèbres les avait défaits et emmenés dans une salle obscure. Ils y restèrent pendant une semaine entière. Durant cette semaine, ils n'arrêtèrent pas de hurler. Pas même une seconde. Leurs hurlements retentirent dans tout Metru Nui, et lorsqu'il s'arrêtèrent, ceux qui les avaient entendus surent que ces Toa ne pourraient plus jamais sortir de cette salle.
Les membres des ténèbres eux-mêmes étaient scandalisés. Même Assassin, le plus grand fidèle de Tericarax, ne pouvait accepter cela. Ils étaient justement sur le point de parler de ça avec l'être assis devant eux. Il avait accepté de parlementer avec eux, mais seulement sur Templaz. Ils s'étaient donc rendus sur cette île et à présent, ils se trouvaient dans une salle formant une sphère parfaite. Au centre, un grand bureau avait été installé. D'un côté, il y avait quatre chaises sur lesquelles étaient assis Assassin, Brutarax, Adrian et Térinax. De l'autre côté, il n'y avait qu'un fauteuil, occupé par Gears.
-Je vous écoute, fit le neutre.
-Nous avons besoin de toi, dit Adrian. Nous voulons stopper Tericarax.
-Pourquoi cela ? s'étonna Gears. Grâce à lui, vous, les ténèbres, régnez sur l'Univers. C'est bien ce que vous vouliez, non ?
-Pas de cette façon ! s'ecxlama Adrian. Il tue pour rien ! Sa cruauté est sans limite ! Son coeur-si jamais il en a un-est plus noir que le noir. Nous souhaitons dominer l'Univers, faire peur aux habitants, les réduire en esclavage... mais pas les torturer parce qu'ils mettent une pierre de travers.
-Et vous voulez que je vous aide ?
-Oui. On aura besoin de toi.
Gears resta pensif un moment.
-Ses actes sont vraiment horribles. Il ne mérite pas un tel pouvoir. J'accepte de vous aider.

Les Toa et Vanto suivaient Rhyooo depuis des heures, et tout ce qu'ils voyaient, c'était un désert de pierre.
Quel était donc le plan de ce petit être ? Les faire marcher jusqu'à ce qu'ils meurent de fatigue ?
Je m'impatiente, se dit Iruini. Cet endroit n'a pas de fin. Je vais craquer...
Soudain, il se cogna contre quelqu'un. Il regarda autour de lui. Il y avait autour de ses amis et de lui-même des centaines de tentes habitées par des guerriers de toutes tailles et de toutes formes.
Cet endroit n'était pas là la seconde d'avant.
-Kutshaba Kuuuu ?
Le Toa regarda celui qui se tenait devant lui. C'était un colosse qui parlait une langue étrange.
-Jarcdi frios doakk sssstraxle ? fit le géant.
Iruini ne comprit absolument rien.
-Hisha Backlx liouuu tretiifsf, fit-il, toujours blagueur.
Le titant sembla ne pas comprendre la blague. Ou alors, il comprit parfaitement la nuance de provocation qui était à l'intérieur.
Quoi qu'il en soit, il saisit Iruini, le souleva à plus de 7 mètres du sol et leva une hache de la taille d'un Vortixx.
-GUUUURASXNOD DIO AKKAROOOUNS IDD !!!!! hurla-t-il. Même si Iruini ne se trouvait pas dessus à cet instant, il aurait juré que la terre s'était mise à trembler.
-Juu kkikishasa, fit Rhyooo.
Aussitôt, le titan reposa Iruini et lui tapota la tête, le faisant s'enfoncer de plusieurs centimètres dans le sol, et repartit.
-C'était qui ? interrogea Kévinuparu.
-Un Groooskek. Ils sont rares. Ils ne parlent que ce language. Ils sont gentils, mais susceptibles. Et ils aiment bien se battre.
-J'avais remarqué, fit Iruini. Pourquoi m'a-t-il attaqué ?
-Parce que vous l'avez traité de...
Il prononça alors un mot si grossier que même ceux qui ne l'avaient pas entendu se tournèrent vers lui, leurs yeux lançant des éclairs.
Soudain, lorsqu'ils aperçurent Ryooo, ils se jetèrent sur lui.

Ryooo leva son épée, se préparant à se battre. Mais les guerriers, au lieu de l'attaquer, se prosternèrent devant lui en baraguinant une langue impossible à déchiffrer.
-Que font-ils ? fit Kévinuparu.
-Ils nous acclament, dit Tahli. Cela ne se voit pas ?
-Je sais bien, mais... pourquoi ?
-Suivez-moi, vous comprendrez, lança Rhyooo.
Ils suivirent le petit être qui les mena vers un mur. Sur ce mur, des inscriptions étaient gravées. Le nom de Ryooo figurait en bas, mais le "R" était éloigné du reste.
-Qu'est-ce que c'est ? interrogea Vantorahk.
-La Prophétie. Selon elle, Les Lars'kk seront vaincus par un héros appelé Ryooo.
-On pourrait faire ça rapidement ? fit Iruini. J'ai faim.
Rhyooo se tourna vers lui.
-Pourriez-vous nous aider ? demanda-t-il.
-Je suis venu au monde pour ça. De quelle manière ?
Le petit être désigna un point au Nord.
-Là-bas, il y a une ville-la plus grande ville de notre monde. Vous devez vous y rendre et leur dire de préparer leurs armes. Ils devront venir nous aider, car nous sommes sur le point de lancer une ultime attaque sur le camp des Lars'kk. Mais le souverain de cet endroit, Jursi, est égoïste et lâche. Il vous faudra toute votre persévérence pour le convaincre.
-Pourquoi ai-je l'impression qu'on veut m'éloigner d'ici ? marmonna le Toa de l'air.

La nuit fut longue et Iruini ne parvint pas à dormir. Le lendemain matin, il prit une monture habile à se déplacer rapidement sur de longues distances. Le Toa partit à toute allure.
Le chemin direct passait par un marécage qu'il était hors de question de traverser. Iruini fit donc le grand tour, en passant par les montagnes.
La chaîne montagneuse s'étendait sur des kilomètres. La monture d'Iruini eut de quoi courir.
Ils en étaient à leur septième montagne quand Iruini entendit un bruit de galop derrière lui. Il se retourna et vit deux guerriers montant des espèces de Rock Steed noirs qu'il identifia comme des cavaliers Lars'kk. Ils avaient chacun une lance et un bouclier. Ils avaient deux autres mains qui tenaient les rennes de leurs bestioles.
Si les éclaireurs leur donnaient du fil à retordre, qu'en serait-il pour deux cavaliers ? Iruini songea à fuir, puis il se rendit compte que sa monture était à sa vitesse maximale. Et celles des autres gagnaient du terrain. Et puis, après tout, pourquoi fuir ? Il était un Toa et un bon cavalier. Le guerrier de la lumière empoigna sa lance et chargea.
Il rencontra le premier et lui enleva son bouclier des mains. Il empoigna l'arme de défense et fonça sur l'autre. La lance du monstre se brisa contre le bouclier. Iruini utilisa son pouvoir de l'air pour faire s'élever le Rock Steed noir de plusieurs mètres, puis il coupa son pouvoir, le faisant retomber. En s'écrasant, le cavalier fut désarçonné, tomba et se cogna la tête contre une pierre. Il perdit connaissance.
Iruini se retourna vers l'autre Lars'kk qui chargeait. Il lança le bouclier dans les jambes de sa monture qui, désequilibrée, s'effondra. Le Lars'kk fit un long vol plané, fonçant droit sur Iruini.
-Ah, non ! s'exclama-t-il. Pas de sang d'extra-terrestre sur mon armure !
Il repoussa le monstre grâce à son pouvoir élémentaire. Il s'apprêtait à repartir, quand il entendit un bruit. Cela venait du sommet d'une petite colline, devant lui. Il s'y précipita, et ce qu'il vit le glaça.
Des centaines... non, des milliers... peut-être même des millions... de Lars'kk se dirigeaient vers la destination d'Iruini.
-On est cuits.

Ryooo tenait son communicateur holographique dans sa main. Par chance, ces engins marchaient ici. Il était en pleine conversation avec Iruini, qui était arrivé dans la ville, devant le château de Jursi.
-Tu en es sûr ? demanda-t-il.
-Oui, répondit son compagnon. Des milliers. Des dizaines de milliers, plutôt. Ils s'approchent. Fais vite.
Ryooo éteignit son communicateur et le rangea. Puis il se dirigea vers la tente de Rhyooo.

Iruini pénétra dans la salle du trône. Il se retrouva face à quatre gardes armés jusqu'aux dents. Il les laissa le désarmer, puis il se dirigea vers Jursi, assis sur un siège ressemblant à un fauteuil. C'était un être simple, avec une épée et un bouclier. Il ressemblait à un Glatorian. Le Toa devina aussitôt qu'il était extrèmement vieux. Iruini s'inclina et se redressa.
-Seigneur, pardonnez-moi de vous déranger, dit-il. Je venais vous demander de l'aide pour tenter de renverser les Lars'kk quand je suis tombé sur une immense armée en route vers ici. Une fois arrivés, ils ne feront pas de prisonniers. Mes amis devraient arriver pour nous aider à les repousser, mais en attendant, je vous recommande de dire à vos soldats de prendre leurs armes et de se préparer à la bataille.
La réponse de Jursi fut claire et intelligible :
-Non.
-Vous renoncez à vous défendre ? s'exclama Iruini. Pourquoi ?
-Ils prendront ce qu'ils veulent ici, puis ils s'en iront. C'est simple.
Iruini fut éberlué par l'idiotie de ce souverain.
-Pourquoi prendraient-ils une telle armée pour un simple pillage ? Ils veulent tuer tout le monde !
Avant que le roi ait pu répondre, des cris de terreur retentirent.
Aussitôt, le vieillard fut sur ses jambes. Il se précipita dans sa cour, suivi par le Toa. D'ici, on pouvait voir toute la cité. Elle était magnifique. Les remparts de devant semblaient assez solides pour tenir un siège.
Justement...

Iruini était un spécialiste des Rahi sauvages.
Durant sa carrière de Toa Hagah, il avait protégé Teridax contre des tas de bestioles. Puis, en tant que Rahagah, il avait aidé ses amis et les Toa Hordika à vaincre les Visorak, et il avait passé son temps à capturer des Rahi et, enfin, lui et ses compagnons avaient combattu le Tahtorak et le dragon Kanohi en même temps et les avaient vaincu. Pour finir, ils avaient terrassé une grande créature vivant sous le sol du colisée. Iruini avait combattu d'autres Rahi dans sa vie de membre de la lumière. Il était donc un habitué. Pourtant, ce n'était rien comparé à ce qui arrivait. Des éclaireurs, des cavaliers, des guerriers et des géants qu'il n'essaya pas d'identifier.
Les combattants dans la cité étaient pratiquement trois mille. Ils ne tiendraient jamais sans aide.
Iruini lança un regard vers Jursi et se demanda ce qu'il comptait faire. Le souverain semblait désorienté. Lui aussi savait qu'ils n'avaient aucune chance. Mais ce n'était pas non plus une raison pour hurler à ses guerriers :
-Courez ! Lâchez vos armes et fuyez ! Sauvez vos vies ! Abandonnez vos postes !
Iruini fut sidéré. Ce type n'avait donc aucun courage ! Il saisit sa lance et l'assomma, défiant les gardes de l'en empêcher. Puis il se tourna vers les défenseurs de la cité qui commençaient à reculer. Il n'eut pas besoin de crier pour se faire entendre de tous.
-Préparez-vous ! Retournez à vos postes ! Vous allez vous battre !

Takanuva ouvrit les yeux. Depuis combien de temps dormait-il ? Il s'en fichait. Il se trouvait dans une bulle d'ombre. Il put voir Kialiis, Ackar, Gelu et Lewa, également dans des bulles. Inutile de se demander qui les avait envoyés ici. Ni comment s'en sortir. Il utilisa ses pouvoirs dimensionnels pour se téléporter hors de la bulle, puis il n'eut besoin que d'une petite explosion de lumière pour libérer ses amis. Mais ce fut suffisant pour attirer les deux Guurak et les deux Turahk qui gardaient la porte. Comme si ces gugus pouvaient arrêter trois Toa et deux Glatorian. Une décharge de flammes de Kialiis et les quatre Rahkshi disparurent, remplacés par quatre tas de cendres.
Soudain, six autres, un de chaque, surgirent par six des sept entrées situées tout autour. Lewa entoura les membres de la lumière d'une petite tornade afin de les protéger des décharges des monstres. Ackar et Gelu sautèrent par-dessus et détruisirent trois gardes. Puis Takanuva envoya les autres dans une dimension habitée uniquement par des Toa et des Matoran de lumière. Puis ils prirent la septième sortie et s'enfuirent.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 23 Mar - 18:04

Iruini sauta sur les remparts et frappa un éclaireur qui essayait d'entrer. Autour de lui, des centaines de combattants, armés d'arcs, d'épées et de lances, tentaient de repousser les autres. Les Lars'kk éclaireurs grimpaient sur les murs et frappaient leurs ennemis de toutes leurs forces. Iruini découvrit qu'ils n'étaient pas si durs à vaincre. Les gardes amenèrent des grosses pierres qu'ils leur jetèrent dessus, les faisant tomber. Iruini para un coup de lance et envoya le monstre dans les airs.
Il entendit soudain un bruit étrange. Il regarda la porte. Quatre gars énormes armés de massues tentaient de la défoncer tandis que de l'autre côté, les guerriers faiblissaient. Il fit signe à deux gardes gardant les remparts armés d'arcs de tirer sur les géants. Il sauta devant la porte et ordonna à ceux qui la défendaient de reculer.
-Préparez-vous ! Ils vont entrer ! Levez vos lances et vos épées !
Une grosse massue traversa la porte. Iruini transperça la main du titan qui la tenait, lui faisant lâcher l'arme. Puis il s'empara d'une lance abandonnée au sol et la replanta dans la main de la bestiole, l'empêchant de la retirer.

Kévinuparu, Vantorahk et Tahli, chacun sur une monture semblable à celle d'Iruini, arrivèrent au sommet d'une colline. D'ici, ils pouvaient tout voir. Ils virent également que l'armée qui se tenait derrière eux ne ferait pas un pli face à celle devant.
-C'est une folie, fit un jeune guerrier à côté de Tahli. Nous sommes les résistants les plus importants. S'ils meurent, c'est un risque à prendre.
-Non, répliqua le Toa de lumière. Nous combattrons même si nous devons y rester.
-Vous n'avez pas l'air de bien comprendre.
-Si. Votre ennemi a déplacé toute son armée ou la majorité ici. Si nous ne les battons pas, nous donnerons au moins un maximum de temps à Ryooo et Rhyooo pour leur permettre de se faufiler entre les lignes ennemies et d'atteindre le repaire du maître des Lars'kk.
-Je ne comprends toujours pas pourquoi ils sont partis tous les deux.
Ils chargèrent.

Ryooo et Rhyooo couraient sur un grand volcan.
Trente minutes auparavant, ils avaient pénétré dans un camp fortifié entouré de Lars'kk. S'étant fait passer pour un garde, Ryooo était allé informer un des lieutenants que les combattants qui attaquaient la cité avaient besoin d'aide. Il avait fallu plusieurs minutes pour le convaincre de partir avec les gardes. Ils s'étaient dirigés vers le volcan où résidait, d'après le petit être, le maître des Lars'kk.
Malheureusement, trois cavaliers, un éclaireur et un guerrier qui venaient d'être bannis les avaient aperçus. Pensant pouvoir se racheter de leurs erreurs, ils les avaient pris en chasse. A présent, les deux amis fuyaient, trébuchant et chancelant tandis que les monstres gagnaient du terrain.
Ryooo se retourna et provoqua une explosion de lumière qui étourdit l'éclaireur et aveugla un des cavaliers. Le Toa prit ses lames de Lhikan et projeta des pierres sur les autres ennemis qui les prirent dans la tête et s'effondrèrent. Puis il projeta une seconde explosion de lumière qui envoya les derniers Lars'kk au sol.
-C'était plutôt facile, dit-il.
Soudain, une voix ressemblant un peu trop à celle de Tren Krom retentit :
-Partez. Quittez mon royaume.
Ryooo lança un regard interrogateur à Rhyooo qui hocha la tête en signe d'approbation. Le maître des Lars'kk reprit :
-Partez ou je ferai regretter Mata Nui de vous avoir envoyés. Oui, Ryooo, c'est lui qui l'a fait, autant pour vous sauver la vie que pour aider son alter-ego qui règne sur cet univers. Mais cela ne changera rien. Tu n'es pas l'élu de la Prophétie. Tes amis mourront, ainsi que ce petit minable qui t'accompagne, et les Lars'kk règneront en maîtres.
Un tentacule surgit du sol et fonça vers Ryooo. Le Toa l'évita et le mendibule saisit une pierre. Quelques secondes s'écoulèrent, puis la pierre tomba en poussière.
-Pour battre les Lars'kk, il faut me détruire. Mais comme personne ne peut m'éliminer, ils ne courent aucun danger, dit le maître comme si cela les intéressait.
En fait, ça pouvait être intéressant. Apparemment, le Lars'kk était la montagne. Donc, pour le détruire, il fallait détruire la montagne. Le problème, c'était que Ryooo ne pouvait pas créer une explosion de lumière assez puissante pour la faire sauter.
-Tu parles trop, dit-il tout de même pour faire croire qu'il avait un plan.
Il trancha en deux un tentacule qui s'était trop approché, mais il en entendit un autre arriver par-derrière. Il se retourna pour voir Rhyooo le tenir tandis qu'il évoluait dans le temps.
Il grandit, grandit, grandit, jusqu'à avoir une taille de Toa. Puis il lâcha le tentacule qui fut transformé en une sorte de liquide gluant.
Et là, Ryooo comprit : l'espace entre le R et le reste du mot sur la tablette de la prophétie, ce n'était pas une faute. C'était le temps qui avait effacé le H.
L'élu était Rhyooo !
Le guerrier avait compris, lui aussi. Il avait aussi compris d'autres choses : il était devenu l'équivalent d'un Idris, qui ne pouvaient utiliser des pouvoirs élémentaires qu'une fois avant de les perdre définitivement. Mais ces pouvoirs étaient assez puissants pour détruire entièrement cette montagne. L'ennui, c'est que l'explosion de lumière que Rhyooo pouvait provoquer les tuerait tous les deux.
Il lança un regard à Ryooo. Le Toa regardait les trente tentacules qui étaient apparus derrière le nouveau héros. Rhyooo se retourna, les aperçut et se mit en position de défense.
-Vas-y ! hurla Ryooo.
Rhyooo concentra tous ses pouvoirs. Une grande migraine l'envahit. Il s'évanouit tout en relâchant la plus grande explosion de lumière qu'on ait jamais vue après celle de Karda Nui.
Ryooo ferma les yeux, attendant la mort. Mais rien. Il ouvrit les yeux, et une intense lumière l'éblouit, mais il put distinguer la montagne qui se détruisait d'elle-même et Rhyooo qui disparaissait dans un nuage de poussière. Tout cela n'avait plus que la taille d'une petite fenêtre.
Il voulait revenir dans ce monde pour voir si son ami était toujours en vie, même s'il connaissait la réponse. Et surtout, il savait ce qui se passait. Ses amis et lui avaient accompli leur mission de sauver cet univers. A présent, ils rentraient dans leur univers à eux, un univers de chaos, de haine et de terreur. Et un univers qui avait cruellement besoin de ses héros.
Ils rentraient chez eux. Et la vraie aventure commençait.

Dans tout l'univers de Rhyooo, les Lars'kk disparurent, ainsi que les guerriers de la lumière. Les guerriers du bien pleurèrent un temps la perte de ceux qui les avaient aidés à vaincre les monstres,et ils firent des funérailles exceptionnelles à Rhyooo, mais très vite, une grande fête commença pour célébrer la disparition des créatures les plus maléfiques qui aient jamais existé, quel que soit l'univers.
Du moins... c'était ce qu'ils croyaient. Car, pour ne pas s'y tromper, il y avait une créature encore plus maléfique. Et les héros se dirigeaient vers cette créature.

De son côté, le Grand Esprit de cet univers sortit une coupe de champagne géante, voulant participer à la fête.

Vantorahk ouvrit les yeux. Sa tête lui élançait. On aurait dit que le robot géant qui servait de corps à Mata Nui lui avait sauté dessus.
Il se releva et vit les autres qui le regardaient d'un air inquiet. Il y avait Ryooo, Kévinuparu, Tahli, Iruini, Lewa, Takanuva, Ackar, Gelu, Tamna et Kialiis, ainsi qu'un autre Toa qu'il ne connaissait pas. Ils se trouvaient dans un grotte énorme.
-Tu vas bien ? interrogea Tahli.
-Pas mal.
-Quel jour est-on.
-On est mardi, non ?
-Comment tu le sais ?
-J'ai toujours mal à la tête le mardi.
Tahli se tourna vers les autres.
-Il va bien.
-Tant mieux, dit Gelu.
-Tant pis.
Vantorahk les aperçut alors : Brutarax, Térinax, Atakus et un être qu'il identifia comme étant Gears.
-Qu'est-ce qu'ils font là, eux ?
-T'inquiète, ils sont avec nous, fit Lewa.
-D'accord. Et lui ?
Il désigna le Toa inconnu, plus loin.
-Je suis Toa Adrian.
-Nous n'avons pas le temps pour les présentations, coupa Iruini. Nous devons stopper Tericarax.
-Attendez ! coupa Kévinuparu. Je viens de m'apercevoir de quelque chose.
Il désigna Atakus.
-Il n'était pas censé être mort, lui ?
L'Agori sourit. Il disparut, remplacé par Tericarax.
-Quel sens de l'observation ! lança-t-il.
Personne ne réfléchit. Tous activèrent leurs pouvoirs et tirèrent sur le Makuta. Leurs pouvoirs ainsi combinés pouvaient détruire des montagnes.
Mais pas Tericarax.
D'un geste, il détruisit la grotte, laissant apparaître des centaines de Rahkshi.
Les membres des ténèbres et Gears se jetèrent sur lui. Il les balaya d'un geste, les assommant sur le coup. Ackar, Gelu, Lewa et Kialiis l'attaquèrent et subirent le même sort. Les autres étaient occupés à se battre contre les Rahkshi.
Iruini pourfendit un nouveau monstre. Il avait revêtu son armure d'or qui lui avait assuré la victoire de nombreuses fois. Il s'approcha de Tericarax qui lança une boule ténébreuse dans sa direction. Mais le projectile rata le Toa de quelques centimètres et réduisit sept Rahkshi en cendres.
-Apprendre à viser, c'est pas compliqué, chantonna Iruini.
-Tu vas payer ton insolence !
Tericarax sortit un masque et le lui montra : c'était le masque de vie !
-Regarde ma dernière trouvaille. Quand j'aurai trouvé un moyen d'extraire les pouvoirs de ce masque, je deviendrai capable de détruire une planète d'un coup de poing !
-En attendant...
Iruini lança son bouclier qui percuta la main de Tericarax qui tenait l'Ignika. Le masque vola et Iruini l'attrapa.
Tericarax concentra tous ses pouvoirs de l'ombre et tira sur lui. Le rayon cacha entièrement le corps du Toa. Tericarax crut d'abord qu'il l'avait touché, mais il se trompait. Derrière l'ombre, une fumée dorée s'échappait. Elle commença à repousser le rayon. Au centre de cette fumée, Iruini souriait.
-Je disais donc : en attendant, tu es faible. Tu te vantes de ne pas éprouver de sentiment, mais c'est ce qui fait ta faiblesse. Sans sentiments, tu n'es pas vraiment en vie. Tu n'es qu'une machine. Et tu resteras toujours faible, même en possédant les pouvoirs des Grands Êtres. Et les pouvoirs de ce masque n'y changeront rien. Mais si tu les veux vraiment...
Il fit un saut périlleux avant et mit le masque de vie à Tericarax. Le Makuta recula de quelques pas. En une fraction de seconde, il sentit sa force doubler, tripler, quadrupler, quintupler... Et il éprouva toutes les émotions existantes : la peur, la joie, la colère, la tristesse, absolument toutes. Pendant une fraction de seconde, il fut vraiment vivant.
Et la seconde d'après...
KABOOOM !
Tericarax et ses Rahkshi disparurent dans une déflagration de feu.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 23 Mar - 18:06

Lewa s'assit sur sa chaise et vida le contenu de son verre. Autour de lui, répartis autour de la table, se tenaient Iruini, Kialiis, Brutarax et ses deux clones, Samueljaller, Takanuva Mistika et Toa Adrian. Ils se trouvaient au bar de Metru Nui.
La situation aurait pu être meilleure. Les Alos avaient été repoussés, mais Tericarax, que l'on croyait mort, s'était en fait échappé sous forme d'Antidermis. Il revint à la charge, accompagné par ses corps de la mort. Ryooo, maître de la lumière, s'était sacrifié pour ramener dans l'univers une paix qui dura deux semaines tout au plus. Au moment où les héros pensèrent pouvoir le ramener à la vie, Tericarax avait fait cesser le processus. A présent, les deux factions s'étaient de nouveau engagées dans une guerre, semant chaos et destruction. Pas un Toa n'avait été vu dans la cité, alors qu'ils y étaient des centaines quelques jours auparavant. Tous étaient partis combattre les ténèbres sur différentes îles, et les guerriers présents avaient caché les Matoran dans les sous-sols de Mata Nui, l'un des seuls endroit sûrs. Pourquoi avaient-ils fait ça ? Tericarax avait lancé de nombreuses attaques, et à chaque fois, ils avaient eu de la chance de s'en sortir. Ils étaient désormais les derniers résidents de l'île.
Tous étaient inquiets. Ils savaient qu'une attaque se produirait bientôt, et qu'ils auraient alors de très minces chances de s'en tirer. Ryooo aurait trouvé un moyen de les sortir de ce pétrin, mais il fallait se faire une raison : il était parti, les laissant risquer leurs vies tous les jours.
-Partons, dit Adrian.
-Comment ? s'exclama Kialiis, pas très sûr de comprendre.
-Abandonnons cette île aux ténèbres. Après tout, il n'y a plus personne et nous sommes plus utiles vivants que morts.
-Pas question, répliqua Lewa, sans même bouger. Nous restons.
-Mais...
-Cette discussion est finie.
Soudain, le mince rayon de soleil qui illuminait Metru Nui disparut. L'air devint glacial et l'atmosphère changea.
En soupirant, le Toa Nuva se leva et se prépara, imité par les autres.
Samueljaller entendit un bruit derrière lui. Il se retourna et vit s'avancer Almas. Tout autour des membres de la lumière, les monstres firent leur apparition. En face de Lewa et Iruini apparut un être encapuchonné. C'était la nouvelle façon de s'habiller de Tericarax.
-Ici présents, les sept corps de la mort.
Iruini soupira.
-Tu ne pourrais pas changer de disque ?

Kialiis évita une attaque de Lystrackx et tenta de le frapper à son tour. Le corps de la mort esquiva et le cloua au sol grâce à son pouvoir de gravité.
-Pourquoi t'accrocher ? lança-t-il. Tu ne m'as jamais battu.
-Et pourquoi ? répliqua Kialiis. Parce que toutes les fois où nous nous sommes affrontés, le duel en moins, tu avais au moins troi cents Chasseurs d'os pour t'épauler. Mais maintenant, voyons ce que tu vaux sans eux.
Il regarda trois chaises disposées autour de la table du bar. Il activa son Olmak et les fit disparaître. Elles réapparurent au-dessus de Lystrackx et tombèrent sur lui. D'un coup, il les pulvérisa, mais il n'était plus assez concentré. Kialiis se releva et enflamma le sol sous ses pieds.
Le maître des Bone Hunters ne sentit pas la douleur qui aurait fait s'effondrer un être normal. Car lui n'en était pas un. Il leva son épée, prêt à reprendre le combat, mais Adrian surgit en vol plané et le percuta. Tous deux tombèrent au sol. Kialiis se tourna vers Mastrix, qui avait envoyé le Toa contre Lystrackx, et se dirigea vers lui, l'arme brandie.

Brutarax et ses deux clones, sous forme d'éclairs, tournaient à toute vitesse autour de Shrecki. Toutes les attaques qu'ils lançaient ne lui faisaient aucun mal, car il les absorbait sans peine. Il attendait d'en avoir assez absorbées pour pourvoir répliquer.
Brutarax s'arrêta derrière lui et projeta sur lui une shpère zamor qui rentra dans son corps. Son masque devint doré et une explosion retentit, envoyant les trois formes de Brutarax au sol.

Lewa et Iruini devaient combiner tous leurs efforts pour rester en vie face à Tericarax. Le maître des ombres n'avait pas besoin de bouger car leurs décharges d'énergie restaient sans effets contre lui. Ses attaques à lui surgissaient de n'importe quelle patie de son corps et les deux Toa manquaient à chaque fois d'être touchés.
-Renoncez, dit Tericarax. Aucune de vos attaques ne eput me faire mal. Si vous acceptez maintenant de vous rendre, peut-être que je vous épargnerai.
-Aucune de nos attaques, hein ? lança Iruini.
Il utilisa son pouvoir spécial pour créer une explosion d'énergie qui parvint à envoyer Tericarax à terre. Lewa utilisa son pouvoir de l'air pour faire voler le Makuta à plus de trente mètres de haut, et il le laissa tomber.
Tericarax se laissa faire. A la dernière seconde, il déploya ses ailes et reprit de l'altitude. Il projeta vers ses ennemis une balle d'ombre. Lewa s'envola et parvint à l'éviter, mais Iruini la reçut en pleine poitrine.
Le Toa Nuva fit face au Makuta.
-Je vois que tu es plein de ressources, Lewa.
-En combattant Teridax et les autres, j'ai appris comment contrer ceux de ton espèce.
Lewa fut soudain saisi par-derrière. Il regarda celui qui le tenait et vit... Tericarax.
-Un clone, expliqua le Makuta.
Une tornade délogea le faux maître de ténèbres.
-Dommage qu'il soit moins puissant que toi.
Le clone se rétablit en vol et revint derrière Lewa. Tericarax le fit exploser, envoyant le Toa dans sa direction. D'un coup de poing, il le fit dégringoler.
Lewa fut sur le point de s'écraser. Soudain, un Toa surgit, attrapa le Toa Nuva et tous deux atterrirent sur le sol sans dommage.
Tericarax reconnut le nouvel arrivant.
-Kévinuparu. Toujours là où il ne faut pas.
-Je suis désolé de t'interrompre, répliqua le Toa de lumière en posant son compagnon de l'air.
Tericarax eut un sourire. Tout d'un coup, lui et ses corps de la mort disparurent. Les membres de la lumière aperçurent alors un immense tsunami qui se dirigeait vers eux. Il faisait à peu près trois kilomètres de hauteur et avançait inéxorablement vers l'île.
Le voix de Tericarax retentit alors :
-Mourez.

Le tsunami se rapprochait inexorablement. Les Toa utilisaient leurs pouvoirs élémentaires, mais rien ne l'arrêtait.
-Personne n'aurait de Toa de l'eau sous la main ? interrogea Iruini.
Kévinuparu n'avait rien fait. Il tentait de mettre au point un plan. Pas facile, avec des décharges de pouvoirs élémentaires qui fusaient en tous sens.
Puis il eut une idée.
-Lewa, Iruini, créez une tornade devant le tsunami. Une tornade géante, si possible. Adrian, charge-la en électricité. Kialiis et Samueljaller, essayez de fabriquer des petites boules de feu à une température proche de la super nova et envoyez-les sur cette vague.
Légèrement surpris, les membres de la lumière s'exécutèrent. A leur grand étonnement, la tornade électrique fit s'évaporer presque deux tonnes d'eau et les balles de feu à la température nova firent disparaître le reste. En moins de dix minutes, tout fut fini.
-Bien joué, dit Lewa au Toa de lumière.
-C'est vous qui avez tout fait.
-Euh... pardonnez-moi... mais c'est qui, lui ? interrogea Takanuva Mistika.
Il désigna un Matoran qui avançait vers eux. Il était de la pierre et portait un Rau. Tous le reconnurent et dégainèrent leurs armes.
-Du calme, fit Ahkmou. Je viens vous aider.
-Les amis de Teridax sont nos ennemis ! répliqua Brutarax.
-Mais je suis un ennemi de Tericarax. N'est-ce pas le plus important ?
Il y eut un moment de silence.
-Parle, dit Kévinuparu. Après, tu auras trente secondes pour déguerpir.
-Et cinq si ce que tu dis peut aider Tericarax, ajouta Iruini.
-Bien. Voilà : il existe un moyen de ramener votre ami Ryooo. C'est un être que même Tericarax peut apprendre à craindre. Il se trouve dans Mangaïa. Mais il est gardé. Par Teridax, plus précisément. On l'a hypnotisé. Mais il est le seul espoir de ramener Ryooo.
-Et comment s'appelle-t-il ?
-Vous le connaissez. Il se nomme Ariale.
Ahkmou s'enfuit.

-Résumons la situation, fit Iruini alors que lui, Kévinuparu, Lewa et Adrian se tenaient devant la porte de Mangaïa. Nous venons ici pour combattre un Makuta qui est censé être enfermé dans une autre dimension dans le but de libérer un Makuta encore plus puissant que nous avons détruit il y a des mois et qui est le seul espoir de libérer le seul Toa ayant le pouvoir de battre le Makuta le plus puissant ayant existé. C'est bien ça ?
-Tu as tout compris, dit Kévinuparu.
Lewa regarda au-dessus d'eux.
-A votre avis, comment vont les autres ?
-Ils vont bien, j'en suis sûr, le rassura Adrian.
Les héros avaient fait venir leurs armées pour garder Metru Nui pendant leur mission. Brutarax, Samueljaller, Kialiis et Takanuva Mistika étaient restés pour les diriger.
Les Toa combinèrent leurs pouvoirs et firent sauter la porte. Il entrèrent alors dans le repaire de l'ancien maître des ombres.
Ils ne voyaient presque rien. Et c'était mieux comme ça.
-Il est où, à votre avis ? interrogea Adrian.
-Mais partout, répondit une voix glacée et effrayante. Partout où sont les ombres. Je ne crois pas vous avoir déjà vu, Adrian. Salutations. Kévinuparu, un ancien guerrier de lumière qui a laissé sa place à Ryooo. Content de vous rencontrer également. Lewa, je pensais te revoir accompagné de tes amis, Tahu, Gali et les autres. Quant à toi, Iruini, si tu crois qu'être transformé en bestiole mi-Turaga mi-monstre est terrible, je vais t'apprendre à me connaître.
-Tu es toujours en colère à cause du masque de lumière ?

Brutarax scrutait l'océan. Le colonel Mopa, l'un des meilleurs soldats de Ryooo, se tenait à côté de lui.
-C'est calme, fit le soldat.
-Trop, à mon goût. Tericarax va attaquer. Je ne sais pas comment, ni quand, mais il le fera.
-Je crois le savoir, fit Samueljaller en arrivant derrière le Skakdi. Maintenant, en nous prenant par-derrière.
Brutarax se retourna. La plage sur laquelle ils se trouvait et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres en formant un grand désert supportait à présent un immense bâtiment et une armée de Rahkshi, de Bohrok et de Maxilos.
Les deux armées se firent face, prêtes à en découdre.

Kévinuparu évita une balle d'ombre de Teridax. Lewa était à terre, Iruini essayait de reprendre ses esprits et Adrian se battait contre trois Rahkshi. Ce qui le laissait seul pour combattre le Makuta.
-Pourquoi t'accrocher ? lança Teridax. Tu n'es qu'un Toa vieux et faible.
-Pas si faible que ça.
Teridax relança une balle d'ombre. Kévinuparu l'attrapa dans son sceptre de lumière et la renvoya vers le Makuta qui la reçut en pleine tête. Son masque se décrocha de son visage et vola un peu plus loin. Tandis que Teridax essayait de le rattraper, Kévinuparu le bombarda de décharges de lumière. Mais Teridax se retourna soudainement et utilisa le pouvoir de Panrahk pour jeter le Toa à terre.
Le Makuta s'avança, prêt à en finir. Soudain, au moment où il leva son sceptre, une tornade de sable le fit s'élever à plus de trois mètres de hauteur. Un éclair le frappa et lui fit lâcher son arme. Une autre tornade le jeta dans le bassin de Protodermis de son repaire. Il y eut une explosion. Puis plus rien.
-On dirait que malgré la guerre et le malheur, les trois vertus ont toujours raison, dit Lewa en aidant Kévinuparu à se relever. L'union donne de la force.
Ils traversèrent Mangaïa jusqu'à atteindre un flacon rempli d'Antidermis posé à côté du masque de la destinée.
-C'est tout ? s'étonna Iruini.
-C'est déjà assez, répliqua Kévinuparu en ouvrant le flacon.
L'Antidermis rentra dans le masque. Un corps apparut alors. Un grand corps de sept mètres de haut.
Ariale regarda les Toa.
-Libre.
Et alors, avant qu'ils n'aient pu ouvrir la bouche, il se tansforma en ombre et sortit du repaire de Teridax à toute allure. Mais les Toa purent entendre un nom, hurlé par la haine :
-TERICARAX !

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 23 Mar - 18:06

Tericarax, dans sa tour, contemplait la bataille par une fenêtre. Les forces de la lumière étaient plus nombreuses, mais la présence de cinq corps de la mort parvenait à équilibrer le combat.
Derrière Tericarax était posée une capsule contenant un traître Makuta appelé Ark'Noooz. Ses mouvements étaient bloqués dans le temps, grâce aux pouvoirs du Vahi.
Soudain, l'atmosphère de la pièce changea.
-La mort. La destruction. La peur. Toutes ces choses nous entourent en ce moment. Tu dois être content, je me trompe ?
Tericarax ne se demanda pas comment il avait fait pour revenir. Il ne se retourna même pas.
-Pars. Va-t'en d'ici. C'est terminé, Ariale. Tu ne peux plus m'hypnotiser pour que je t'obéisse, comme avant. Je suis devenu une Entité. Je suis plus fort que tu ne le seras jamais. Alors disparais.
Ariale eut un sourire.
-On dirait que tu n'as pas changé depuis ma mort.
Tericarax fut sur le point de se retourner, mais Ariale fut plus rapide. Il l'empoigna violemment et le jeta de toutes ses forces derrière lui. Tericarax traversa trois salles avant de s'écraser au sol. Ariale se précipita vers lui. Il se redressa et utilisa le pouvoir de Panrahk pour le ralentir. Mais il ne put l'arrêter. Son ennemi l'attrapa par le bras et l'élecrocuta. Tericarax empoigna son épée et tenta de le transpercer. Mais sa lame rencontra la cuirasse d'Ariale. Celui-ci lui saisit la tête et l'enfonça dans le sol. D'une poussée de ses jambes puissantes, Tericarax le fit voler à plus de huit mètres. Il se releva et s'envola. Il percuta Ariale et l'entraîna avec lui. Ils traversèrent plusieurs pièces pour retomber dans une grande salle. Ariale jeta Tericarax à terre et tenta de le frapper avec des décharges d'ombre, mais rien ne se passa. La pièce dans laquelle ils se trouvaient servait de cellule pour les Toa et détruisait tous les pouvoirs, sauf ceux de Tericarax. Le Maître des ténèbres bombarda son ennemi de décharges d'énergies. Mais Ariale était extrèmement résistant. Il encaissa l'attaque sans broncher et frappa Tericarax en pleine figure, le jetant à terre. Mais le guerrier de la mort disparut soudain. Il réapparut derrière Ariale et tenta de l'étrangler.
-Manqué, dit Ariale. Même si je suis plus ancien que Mata Nui, je suis toujours un Makuta.
Une lame rétractable apparut sur son coude et il transperça son opposant. Il le cogna contre trois murs et le plaqua contre un quatrième.
Tericarax était en vie. Mais si Ariale retirait sa lame de son corps, son Antidermis s'échapperait et il mourrait. Heureusement, son adversaire ne semblait pas s'en préoccuper. Il le saisit à la gorge et serra, tentant de lui faire éclater la tête. Tericarax lui attrapa alors la main et utilisa le pouvoir de Gurahk, la faisant exploser. Ariale recula en chancelant. Tericarax utilisa toute sa volonté pour reconstituer son armure. Puis il se jeta sur Ariale.
Grave erreur. Son adversaire se retourna, le saisit à la gorge et le jeta à terre, lui faisant traverser le sol. Tous deux tombèrent dans la salle au-dessous. Ariale, tout en frappant Tericarax, reconstitua sa main. Il projeta une balle d'ombre qui fut arrêtée par une déflagration de feu. Le Makuta noir et blanc transforma ses deux ailes en mains supplémentaires et saisit une épée dans chacune. Puis il se lança à l'attaque. Ariale saisit sa propre épée et leurs lames s'entrechoquèrent dans un grand fracas. Tericarax tenta de tirer avantage de ses quatre bras, mais Ariale était un maître dans l'art du combat à l'éépe. Soudain, il fit tournoyer son épée et désarma Tericarax comme s'il le faisait tous les jours. Puis il l'attaqua à l'aide de sa vision laser, le faisant reculer et roussissant son armure. Tericarax répliqua avec sa vision thermique, mais Ariale se protégea en utilisant son pouvoir d'invincibilité limitée. Ils utilisèrent leurs pouvoirs de vision en même temps, provoquant une grande explosion. Tericarax se jeta sur Ariale qui, utilisant toute sa force, lui envoya un coup de poing en pleine figure. Le maître des ombres fut projeté en l'air et traversa dix pièces en vol plané.
Ariale ne le voyait plus. Il déploya ses propres ailes et alla voir ce qu'il en était.
Il le retrouva totalement empalé sur un mur. Des piques étaient accrochées à ce mur et traversaient l'armure de Tericarax.
-C'est fini, dit Ariale. Comme tu le vois, tu peux être le maître de l'ombre, mais tu ne peux rien contre moi. Car je suis l'ombre.
Soudain, le clone disparut et le vrai Tericarax apparut à côté de lui.
-Mais que peut l'ombre face à la mort ?
Il projeta une puissante décharge d'éclairs sur Ariale, l'envoyant dans la pièce voisine.
-Nous le saurons à la fin de ce combat, dit Ariale en se relevant. Et tu seras surpris.

Ark'Noooz ouvrit les yeux. Le combat avait rayé la cuve dans laquelle il était retenu prisonnier, brisant son pouvoir. Mais le Makuta traître était encore très faible. Il devait sortir de là rapidement. Il utilisa son pouvoir de désintégration pour détruire la cuve. Il en sortit et quitta la pièce.
Il sentit alors ses pouvoirs augmenter. Encore... encore... Sa puissance dépassait à présent celle de Tericarax, et de loin.
Au moment, où il voulut aller voir son ancien maître et l'abattre, il sentit quelque chose dans son esprit. Quelque chose essayait de détruire sa conscience. Il se battit de toutes ses forces, mais cette chose était trop puissante. Il ne tint que quelques secondes.
Ark'Noooz périt alors. Il ferma ses yeux rouges et rouvrit des yeux bleus.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 23 Mar - 18:42

Merci Iruini ^^

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Ven 26 Mar - 21:22

Kialiis évita une nouvelle attaque de Lystrackx. Mais il dut pour cela sacrifier son équilibre. Le corps de la mort utilisa son pouvoir de gravité et le plaqua à terre.
-Renonce, Toa, dit-il.
-Et puis quoi encore ? répliqua Kialiis. Je m'amuse comme un fou.
Lystrackx se jeta sur lui.

La tour de Tericarax était en parfait état.
Du moins, à l'extérieur.
A l'intérieur, c'était un chaos total.
Les tables étaient renversées, les murs étaient détruits, la moitié des objets se trouvant dans chaque pièce, principalement des objets de torture, étaient répandus sur le sol, en morceaux.
Au milieu de tout ce carnage, deux êtres, les combattants les plus puissants de l'univers Bionicle, se livraient un combat sans merci. Leurs épées s'entrechoquaient violemment, faisant presque trembler la pièce. La puissance et la rapidité des coups transformaient un combat de Makuta en affrontement ultime de l'ombre et de la mort. Et il n'y aurait qu'un seul gagnant.
Tericarax esquiva un coup d'Ariale. Il lâcha alors son épée et lui colla un puissant coup de poing au visage. Le maître de la destinée tomba à terre et son arme lui sauta des mains. Tericarax se dirigea vers lui pour en finir, mais Ariale n'eut besoin que de tendre la jambe pour l'envoyer à trois mètres. Il se releva. Tericarax lança une flèche d'ombre dans sa direction, mais il ne parvint qu'à le ralentir une fraction de seconde. Ariale lança la même attaque et lui fit traverser un mur. Le maître des ténèbres atterrit dans un bassin rempli d'eau. Il utilisa son pouvoir de gravité et le liquide s'éleva dans les airs. Il le dirigea vers Ariale qui utilisa sa vision thermique pour le faire s'évaporer. Pour essayer de gagner du temps, Tericarax enleva sa robe de sorcier et la lança sur Ariale. Un coup de ses puissantes griffes déchira la robe. Un autre coup renvoya Tericarax dans le bassin. Le voilà à terre, rampant, trempé jusqu'à l'Antidermis. Il tenta de s'envoler pour s'echapper, mais Ariale attrapa sa cape et le rejeta au sol.
-Je n'arrive pas à croire que j'ai été détrôné par un minable comme toi, dit-il en riant.
Tericarax mêla une décharge d'électricité à sa vision laser et son pouvoir du plasma et lui fit effectuer un long vol plané en arrière. Puis il se précipita vers lui. Ariale, qui semblait sonné, se redressa soudainement et le frappa en pleine poitrine, enfonçant son armure. Il le souleva et le lança à plusieurs mètres.
Ils se fixèrent un moment. Puis chacun prépara une explosion d'ombre, chacune assez puissante pour détruire une chaîne de montagne. Tericarax mit du temps à charger son attaque. Mais celle d'Ariale fut prête en quelques secondes. Il déchaîna ses pouvoirs dans un rayon gigantesque. Tericarax ne bougea pas.
Soudain, venant de nulle part, Shrecki surgit devant le rayon et l'absorba. Son masque devint presque plus noir que l'armure de Tericarax. Tous deux attaquèrent alors, Tericarax envoyant un rayon de puissance gigantesque et Shrecki envoyant un rayon deux fois plus puissant que celui d'Ariale.
Les deux attaques touchèrent le frère de Mata Nui et le firent plier. Il s'effondra.
Shrecki s'approcha. Il observa Ariale.
-Il est mort, dit-il.
Tericarax sourit.
-Bien. Il y a une falaise, pas loin d'ici. Prends son corps et jette-le à la mer.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Sam 27 Mar - 12:05

^_^ ! Thank's ! It's beautiful !

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Dim 9 Mai - 12:59

Shrecki se tenait au bord de la falaise, le corps d'Ariale dans les bras. Il le leva au-dessus de sa tête, prêt à le jeter. Durant une fraction de seconde, il crut voir le masque du Makuta briller.
Il s'apprêta à le laisser tomber quand il se sentit glisser.
Oh, non !
Il perdit équilibre et Ariale tomba derrière lui. Le corps de la mort fit une longue chute.
Ariale n'ouvrit les yeux qu'après l'avoir entendu se briser contre les rochers en bas de la falaise.
Comment Tericarax avait-il pu être aussi bête ? Croire qu'une attaque d'ombre pouvait le tuer. Quel imbécile.
Il vit alors Toa Kévinuparu qui se dirigeait vers lui.


La bataille faisait toujours rage. Kialiis et Lystrackx féraillaient furieusement.
Le Toa du feu se retrouva acculé contre un mur de la tour. Il projeta quelques boules de feu sur son ennemi pour se donner le temps de se dégager. Puis il se jeta sur lui. Le corps essaya de lui décocher un coup de pied au visage, mais il parvint à l'éviter. Il se retourna pour frapper et sentit sa lame transpercer l'armure de Lystrackx.
Soudain, il sentit autre chose. La sensation de disparaître.


Tericarax chancela. Il sentait quelque chose... comme si une partie de son âme avait été détruite.
Il savait ce que cela signifiait. Il savait également quel corps avait été vaincu, et par qui.
Il sentit de nouveau cette sensation. Il invoqua tous ses autres corps. Amlas, Omasok, Exlarblak. Tericarax savait que Lystrackx était mort. Il n'en manquait donc aucun.
En fait, si.
Shrecki n'était pas là.


Kialiis ouvrit les yeux. Il se trouvait dans une chambre du colisée, en compagnie de ses amis et d'un Makuta qui, il s'en doutait, était Ariale.
-Faisons court, grogna le Makuta. J'ai accepté de vous aider à ramener Ryooo pour vaincre Tericarax. Après, la guerre reprendra.
-Comment le ramener ? demanda Kévinuparu.
-Il existe une île juste à côté du continent Nord. Au centre se trouve un grand château dans lequel tout est possible. Trois êtres seulement peuvent y pénétrer, l'un par téléportation, et les deux autres par deux chemins différents. L'un est fait de sable et l'autre est fait de pierre. Il faudra donc que deux d'entre vous m'accompagnent.
-Moi, fit Adrian.
-J'en suis, dit Iruini.
-Parfait, fit Ariale. Il faudra le masque de Ryooo. Et comme je suis sûr que Tericarax voudra vous arrêter, j'ai une idée pour le berner.


Iruini marchait sur le chemin de sable en direction du château. Il portait sur son dos un sac contenant l'Avohkii. Il avait encore un bout de chemin à parcourir avant d'arriver.
Soudain, le soleil fut masqué, donnant l'illusion d'être en pleine nuit.
Pourquoi en étais-je aussi sûr ?
Tericarax apparut devant lui.
-Je vais te laisser le choix, dit-il. Donne-moi le masque ou péris.
Sans attendre la réponse, il projeta sur Iruini une décharge d'éclairs que le Toa Hagah évita de justesse. Iruini dégaina son sabre.

Adrian circulait avec difficulté sur le chemin de pierre. Il portait un sac à dos qui le ralentissait.
Un missile le rata de peu et pulvérisa un rocher. Devant lui apparurent Amlas, Olmasok et Exlarblak, chacun tenant une épée.

Iruini ne s'était jamais battu aussi intensément. Il devait être extrèmement vigilant et prévoir à l'avance les mouvements de Tericarax tout en mettant le plus de puissance possible dans ses coups.
-Pourquoi n'abandonnes-tu pas ? lança le maître des ténèbres. Après tout, tu n'es rien face à moi.
-Tu dis ça à chaque fois. Et au final, tu ne me bats jamais.
-Cette fois, je te battrai. Et je te tuerai, par la même occasion.
Iruini recula et envoya un tourbillon de sable vers Tericarax qui le tranforma en tornade et le renvoya en utilisant le pouvoir de l'air dérobé autrefois à Toa Tyroh. Iruini la transforma en tempête dans laquelle Tericarax fut pris. Il utilisa sa vision thermique pour la transformer en verre.
Le voilà pris au milieu d'une tempête de verre. Une petite fraction du pouvoir de désintégration le libéra et il envoya les morceaux de verre vers Iruini.

Adrian évita une attaque d'Amlas et lui envoya un coup de poing en pleine figure. Le corps de la mort fit un saut périlleux arrière et laissa le champ libre à Exlarbak pour attaquer. Le Toa l'électrocuta et se tourna vers Olmasok qui se jeta sur lui. D'un coup de pied, il l'arrêta. Puis il lui trancha la tête.

Tericarax sentit que l'un de ses corps avait été vaincu. Il vacilla un moment, assez longtemps pour permettre à Iruini de lui envoyer un coup de pied qui le fit s'effondrer.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Dim 9 Mai - 13:31

La foudre bougeait sans cesse. Les fragments d'âme tentaient en vain de la frapper, mais elle parait toutes leurs attaques et leur opposait une résistance farouche.
Le fragment d'âme nommé Amlas en eut assez. Il laissa tomber son épée.

Les lames volaient. Les étincelles fusaient de toutes parts. Les adversaires se déplaçaient à la vitesse de la lumière. L'un était agité, poussé par son instinct à se défendre et à contre-attaquer. L'autre était calme, serain, sabrant sans effort apparent. Les attaques du premier étaient puissantes et réfléchies. Celles du second étaient rapides, précises et fourbes, à l'instar de celui qui attaquait. Les lames se séparèrent. Les ennemis reculèrent. Des décharges d'énergies fusèrent des deux armes en même temps. Elles se rencontrèrent entre les deux combattants. Très vite, la décharge ténébreuse prit l'avantage. Le vert clair devint foncé, puis noir, se rapprochant de plus en plus du Toa. L'Ombre vivante qui le combattait eut un sourire diabolique.

La foudre circulait à toute allure entre les deux fragments d'âme qui ne pouvaient rien faire pour l'arrêter. L'un des fragments d'âme faisait virevoleter un long fouet. Il essaya de frapper la foudre qui esquiva au dernier moment. Le fouet attrapa le second fragment d'âme au cou. Son compagnon voulut le libérer quand il vit la foudre fondre sur lui. Une épée jaillit de nulle part. Ses yeux commencèrent à se voiler. Son oxygène resta enfermé dans ses poumons. Ses jambes cédèrent sous lui. Ses yeux se fermèrent. L'ombre engloutit son monde.

L'Ombre sentit une partie de son âme se détacher d'elle et disparaître dans le néant. Sa puissance la quitta une seconde pour vérifier qui avait failli. Sentant que son adversaire faiblissait, le Toa doubla la puissance de son attaque. L'Ombre reporta alors son attention sur lui et les vit. Toutes ses anciennes victimes. Tous attaquèrent en même temps, joignant leurs pouvoirs à ceux du Toa. La puissance de dizaines de mondes différents la frappa et la jeta à terre. Son arme lui sauta des mains. L'Ombre perdit de sa superbe et redevint Tericarax.

La foudre volait en tous sens, évitant sans effort la lame du dernier fragment d'âme. Le fragment d'âme prit une fraction de seconde pour réfléchir. La foudre effectuait un trajet bien précis et répété. Peut-être...
Le fragment d'âme leva son épée et le bras de la foudre s'y enfonça profondément, lui arrachant un cri de douleur. Adrian tomba au sol et lâcha son arme.
Le fragment d'arme s'apprêta à l'achever, mais il sentit soudain ses poumons se remplir d'eau. Il voulut crier, bouger, faire quelque chose, mais la mort le prit aussitôt.
Adrian regarda celui qui l'avait sauvé. Non. CELLE qui l'avait sauvé.
-Ton père serait fier de toi, dit-elle tout simplement avant de disparaître, laissant le Toa de la liberté abasourdi.

Iruini considéra Tericarax qui gisait sur le sol. Certain que le combat était terminé, il se retourna pour continuer son chemin. Mais le seigneur des ténèbres se releva soudainement. Ses doigts crachèrent des éclairs de haine qui percutèrent le sac du Toa.
-Tu as perdu ! cria-t-il. Le masque de Ryooo est détruit !
Iruini eut un sourire. Il jeta le sac aux pieds de Tericarax et un masque troué en tomba. C'était bien un Kanohi Avohkii, en effet... mais en argile.
-Bonne journée, lança le Toa Hagah avant de partir.
Tericarax ne chercha même pas à l'arrêter.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 


Dernière édition par Iruini le Lun 24 Mai - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Lun 17 Mai - 23:07

Iruini était face à Ariale, à coté d'Adrian. Le Makuta contemplait le masque de Ryooo. Il le posa et s'assit.
-Et maintenant ? lança le Toa de la liberté.
-Pensez. Imaginez. Imaginez Ryooo.
Les deux Toa s'assirent face à lui et pensèrent à Ryooo de toutes leurs forces.
Et la lumière recouvrit tout.

Note du fan-fictionneur : Bon, j'avoue, j'aurais pu faire plus long. Mais ne vous en faites pas, je vais me rattraper.
Alors, voilà quelques indices sur le tome 4 : il se passera sur Foraka Magna, et nous verrons apparaître :
Lattium, le philosophe à double-personnalité,
Tika-Chan, la guerrière vengeresse,
Thanatos, l'Entité surpuissante,
Shadanuva, le professionnel de la prise d'otages,
Cortosis, le "fils" de Vantorahk.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 18 Mai - 16:02

Méga cool pour Thanatos^^ ..je lui dirais y sera content.. Tika chan..elle se conenctep lus suite à un truc .;problème didentifiant..j'ai pas pigé..et elle croit que je m'en fout.. chose tout à fait plausible XD..

Les Parties du 9 mai sont extra^^ j'aime bien ton style d'écriture assez .;remarquable Wink

Une interprétation fantastiques laisanttoujorus le lecteur en suspens.

C'est un super fic. ..

Et je prévoit quelle que chose pour elle.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Goldnight
Modérateur
avatar

Messages : 1420
Date d'inscription : 26/09/2009
Age : 20

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Mar 18 Mai - 19:21

Magnifique ! Je sais pas poyrquoi mais je crois que tu sera un exélant écrivin^^
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Dim 23 Mai - 22:13

J'espère, sinon, j'aurai perdu pas mal de temps dans ma vie.
Qu'est-ce que tu prévois, Ryooo ?
Bon, voilà ce que vous attendiez tous :



Foraka Magna.
Une planète d'une beauté indescriptible. La forêt recouvrant les trois quarts de ce paradis était remplie d'arbres d'une verdure incroyable. Aucune feuille brune ne venait défigurer ce paysage magnifique. Les animaux vivaient en paix partielle, les carnivores chassant pour se nourrir, les herbivores se sustentant grâce à l'herbe poussant dans les nombreuses prairies. Les lacs étaient les points d'eau idéaux, éclairés par le soleil le jour et par la lune la nuit. Les poissons bondissaient à la surface pour admirer le spectacle de la lumière se reflétant sur le liquide. Le sol entre les arbres était invisible, dissimulé sous de nombreux buissons et ronces. Tous les jours, un silence religieux régnait sur cet endroit paradisiaque.
Mais un jour, le silence fut brisé par le bruit que produisaient des explorateurs venus d'une planète aquatique. Un buisson s'écarta et laissa apparaître un être. Grand et bien bâti, son armure était verte. Son bâton semblait briller.
Le maître des Light Hunters marqua une pause et inspira l'air pur qui l'entourait. Il expira et se tourna vers ses compagnons qui le suivaient.
Le buisson s'écarta de nouveau et deux autres êtres arrivèrent. Tous deux portaient la cape verte des Light Hunters.
Le maître de la lumière se fraya à son tour un chemin jusqu'à eux.
-Je n'ai jamais fait de randonnée, fit-il. C'est plus agréable que la description que le barman de Metru Nui a faite.
Le maître de l'Elite des trois terres et son "fils" arrivèrent à leur tour.
-Pour toi, c'est facile, grogna Vantorahk, le plus grand des deux. Tu vois les ronces et tu peux les éviter.
-Tu n'avais qu'à ne pas nous accompagner, grande perche, le nargua Iruini.
Ryooo eut un sourire. Vantorahk, lui, fronça les sourcils.
-Comment m'as-tu appelé ?
-Du calme, je plaisante. Il n'empêche que tu n'avais pas besoin de nous accompagner.
Une légère hostilité régnait entre eux depuis qu'Iruini l'avait empêché d'attaquer les membres d'une réunion sur l'île des factions.
Ryooo regarda dans la direction d'où ils venaient.
-J'ai un mauvais pressentiment.
-Hod, Mopa, Lokl et le vaisseau ne risquent rien, assura Lattium.
Cela faisait deux jours qu'ils avaient commencé à explorer cet endroit et Ryooo jetait sans cesse des regards en arrière, comme si un danger menaçait.
-Je ne m'inquiète pas pour eux. Je sens l'ombre s'étendre sur cet endroit.
Iruini sentit quelque chose se blottir contre ses mollets. Il prit le lionceau dans ses bras. Il avait adopté cet animal lors de leur premier jour après l'avoir sauvé d'êtres encapuchonnés qui les avaient attaqués.
-Tu es fatigué, après cette longue marche, c'est ça ? fit-il. Ne t'en fais pas, je vais te porter.
Ryooo, malgré les tentatives de ses amis pour lui remonter le moral, restait inquiet.
Avec raison, d'ailleurs.

Mopa et Hod étaient assis par terre, près du Caméléon, guettant le moindre mouvement suspect. Le fait que les lumières intérieurs du vaisseau s'éteignent ne leur semblait pas suspect. Il était tard, et Lokl était sur le point d'aller se coucher.
Mais en ce moment, Lokl n'était pas vraiment en était de se déplacer jusqu'à son lit. Mais au moins, il dormait.
Mopa et Hod se levèrent, se dirigèrent vers le vaisseau et ouvrirent la porte coulissante.
L'ombre les envahit.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Lun 24 Mai - 11:29

Ecrire est une passion pour moi ^^ Je prépare plusieurs roman, récit, essais depuis que je suis en 5ième ^^ .. .
J'ai fait L..littéraire.. C'est pas mal comme parcours Wink ^^.. Mais je ne pense pas vivre de mes bouquins.
Je vais faire autre chose je pense ^^ tout en écrivant. .

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Lun 24 Mai - 11:34

Tu vas faire journaliste ?

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Lun 24 Mai - 12:14

Désolé du double-post, mais j'ai peur d'oublier certains détails si je le fais plus tard, alors :


La boutique des vaisseaux était fermée. Les lumières étaient éteintes. Pour tout passant, ça aurait pu sembler normal.
Si on n'avait pas été en plein jour.
Le gérant était ficelé et baillonné, impuissant. Dans le hangar souterrain de la boutique, trois êtres s'acharnaient à essayer de faire fonctionner un vaisseau-mère.
-Je ne comprends rien à tout ça, grogna Shadanuva, le Toa de l'ombre, en désignant le tableau de bord.
Thanatos l'écarta d'un geste impatient et activa le vaisseau.
-Dis à Tika-Chan de monter, ordonna-t-il.
Shadanuva alla chercher celle qui montait la garde. Ils revinrent et s'assirent sur leurs sièges respectifs.
-Pourquoi Ariale n'est-il pas venu ? interrogea Tika-Chan. C'est bien lui qui a découvert la planète.
-Il a des affaires à régler, répondit Thanatos.
Il fit décoller l'engin. Un long tunnel de la taille du vaisseau conduisait à la surface.
*Pas de temps à perdre.*
Il s'éleva et pulvérisa la boutique de vaisseaux. Une fois à l'extérieur, il mit le cap sur Foraka Magna.
*Ils auront un bon souvenir, comme ça.*
Tandis qu'ils volaient vers leur destination, ses pensées se tournèrent vers Tericarax. L'ancien maître des ombres avait récemment disparu, permettant le retour d'Ariale au pouvoir.
Sans savoir pourquoi, il se mit à frémir.

Mopa ouvrit les yeux. Hod et Lokl le regardaient. Il était sur son lit, dans le Caméléon.
-Vous avez dormi longtemps, Colonel, fit Hod.
-Désolé. Tout se passe bien ?
Lokl remarqua qu'il était légèrement pâle.
-Vous avez un problème ?
-Rien de grave. Un simple cauchemar. Nous étions dehors, et nous étions sur le point de rentrer quand une ombre nous est tombée dessus.
-Tiens, j'ai fait le même rêve, dit Hod.
-Moi aussi, dit Lokl.
Ils sourirent une fraction de seconde. Puis ils comprirent.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Lun 24 Mai - 14:11

Funny Wink mes mais vont être content ^^...
Niveau tika Chan ajote lui une sorte d'humour un peu..tranchant.^^ .

Journaliste? ..peut être...on verra.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Dim 30 Mai - 14:17

La nuit étendait son ombre sur la planète. Les animaux se réfugièrent dans leur cachette et s'endormirent. Toute activité cessa.
Presque toute.
Le vaisseau se posa sur le sol de Foraka Magna, déracinant les arbres et faisant trembler la terre.
-Tu aurais pu essayer d'y aller doucement, grogna Thanatos en fixant Tika-Chan.
-Dit celui qui détruit des boutiques en décollant, répliqua la guerrière.
Shadanuva, Toa de l'ombre, ouvrit la porte coulissante et descendit, suivi des deux autres qui se fusillaient du regard. Tous trois se figèrent en voyant devat eux un être dont le visage était camouflé par une capuche. Huit autres êtres apparurent, encerclant les membres des ténèbres.
-Il était temps, fit l'être le plus imposant en s'avançant.
Shadanuva réagit en projetant une décharge ténébreuse qui disparut dans les plis de la cape de l'être encapuchonné.
-La nouvelle génération ne vaut pas l'ancienne, soupira l'un des êtres qui l'accompagnaient.
Le chef du groupe sonda les trois guerriers. Le plus grand des trois retint tout particulièrement son attention. Il n'avait jamais senti une telle puissance émaner de quelqu'un. Il semblait plus puissant que lui-même. Mais il ne maîtrisait pas totalement ses pouvoirs.
La femme à côté de lui cachait ses bras. L'être n'eut pas besoin de les voir pour apprendre que c'étaient deux lames. Il eut un sourire en apprenant qu'elle venait de la même dimension que Ryooo.
Le Toa de l'ombre en face de lui était plein d'arrogance. Il s'avança.
-Qui êtes-vous ? lança-t-il. Et ne mentez pas, sinon, vous le paierez de vos vies.
L'être le saisit à la gorge et le souleva du sol.
-J'ai cru mal entendre. Vous osez me menacer ?
Tous frémirent. Ils avaient entendu cette voix lors d'une transmission holographique.
-M... maître ? articula Shadanuva, choqué.
Tericarax le lâcha et enleva sa capuche, révélant sa tête d'un blanc immaculé.
-Lui-même. Et voici mon plus fidèle serviteur, Assassin, ainsi que les sept corps de la mort.
Les trois guerriers se jetèrent à genoux. Tericarax leur fit signe de se relever.

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ryooo

avatar

Messages : 7817
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Dim 30 Mai - 17:06

Citation :
Il eut un sourire en apprenant qu'elle venait de la même dimension que Ryooo

En même temps ... Tika connaissait pas trop l'univers.ele à lu ma description et à décidé de l'améliorer..en faisant sa propre version.

Je vois gros comme une maison.. ce qui ce prépare..in your novell.

_____________________________
Administrateur

╚RPlayer╝


Revenir en haut Aller en bas
Iruini

avatar

Messages : 3140
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Mata: 5000
Jauge de Soins:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   Lun 31 Mai - 21:36

Novell ? En français, ça donne quoi ?

_____________________________
1)Iruini (sans guilde)
2)Kialiis (Confrérie de l'Aurore)
3)Norik (sans guilde)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fan-fic]Bionicle RPG Destinée   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fan-fic]Bionicle RPG Destinée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prise en main de sa destinée!
» Elkäèl, l'histoire d'une destinée...
» Deux cauchemars pour une destinée croisée [Vik]
» [SNOWSTORM] « Toute destinée est une suite d'accidents à retardement avec le coup de grâce au bout. »
» Une lettre pour les 7 Destinées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONICLE RPG  :: Chroniques-
Sauter vers: